Le Guide des Connaisseurs - 1843. Lamartine veut interdire la production de sucre Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovène Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchèque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
A b?tons rompusA b?tons rompus

·Pierre Perret : «J’ai appris très tôt à être gourmand»
·Conversation cÅ“ur à cÅ“ur avec Pierre Gagnaire
·Pierre Arditi : «Je peux ouvrir une grande bouteille de vin pour moi tout seul»

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Le cuisinier de Chateaubriand ne pouvait travailler qu’en état d’ivresse. A jeun, au lieu de bœuf, il mettait un pain de sucre dans la soupe.

Sondage express
Quel est, à votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20326

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
1843. Lamartine veut interdire la production de sucre


Le sucre de betterave va-t-il disparaître en cette année 1843 ?

Le poète et député Lamartine attaque violemment à la Chambre le sucre de betterave : « Je vous défends d’appeler la sucrerie une industrie nationale. Elle n’a de national que les charges qu’elle fait peser sur le pays. Â»

Le projet de Lamartine est rejeté par les députés, à quatre voix près.

Les betteraviers poussent un soupir de soulagement.

Les arguments des ennemis du sucre de la betterave étaient connus. Le gouvernement était accusé de vouloir ruiner les colonies des Antilles, productrices de sucre de cannes, de vouloir la décadence de la marine marchande et la fin de la puissance navale française…

A la veille de la Révolution de 1789, la France était devenue la plus importante distributrice de sucre en Europe grâce à ses colonies des Antilles.

A partir de 1792, les navires britanniques imposent le blocus. Ils empêchent les bateaux français de quitter les ports antillais et de pénétrer dans les ports français.

Jusqu’en 1808, le sucre n’entre plus en France qu’en contrebande ou à bord de navires neutres.

Napoléon déclare alors que tous les savants doivent chercher un sucre de remplacement.

L’Europe réclame du sucre. Le mécontentement augmente.

Un  décret de 1811 ordonne que 42 000 hectares de terre soient offerts à qui veut les prendre pour une culture massive de la betterave et qu’un crédit de un million de francs soit ouvert aux industries et aux recherches pour l’extraction du sucre, avec exemption de tous droits et impôts pendant quatre ans pour les sucres fabriqués en France.

Le 2 janvier 1812 sera une date historique. Chaptal, chimiste, homme d’Etat, ministre de l’Empire, est reçu par Napoléon.

« Sire, lui dit-il, mon ami le banquier Benjamin Delessert, aidé par le pharmacien Deyeux, a réussi dans ses recherches d’épuration  du sucre extrait de la betterave. Nous avons maintenant la certitude que ce sucre peut être fabriqué avec bénéfice par l’industrie. Â»

Une heure plus tard, Napoléon est sur place, à Passy.

Il visite la fabrique de Delessert.

Il touche les premiers pains de sucre.

Enthousiasmé, il ôte sa croix de la Légion d’Honneur et la pose sur la poitrine de l’inventeur du sucre de betterave.

Ce produit artificiel, né à cause d’un blocus, connaît immédiatement un immense succès.

En 1890, le sucre de betterave fournira les trois cinquièmes de la consommation mondiale.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 05/01/2008 - Le Guide des Connaisseurs©

Format imprimable  Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

0 commentaires
  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !
 
Liens connexes
Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal

L'article le plus consulté de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dîners à la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crêpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâté de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine Carême

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment à cochon

·Pour les ménagères gallo-romaines: des magasins à rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pêche Impératrice Eugénie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand





info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)