Le Guide des Connaisseurs - 1865. La gastronomie a fait la réputation de Charles Monselet Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Nerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifi) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coren Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hbreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonsien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvgien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovne Traduire cette page en Sudois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Rduire la page Fil d'actualit du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Recettes 
europ?Recettes europ?

·France. Recette de la goyère
·Italie. Recette de penne à l’arrabiata
·Italie. Linguine aux St-Jacques, aux palourdes et aux scampis

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Mfiez-vous des vins trop vieux, ils radotent. (Alphonse Daudet)

Sondage express
Quel est, votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20314

Gastrologie

Blier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
1865. La gastronomie a fait la réputation de Charles Monselet


Charles Monselet était né à Nantes en 1825. Il arrive à Paris en 1846 où il devient critique et auteur de nombreux ouvrages, notamment des études littéraires sur le XVIIIe siècle. Sa «Bibliothèque galante» (1855) est une excellente bibliographie des romans licencieux de cette époque. Mais on le connaît surtout pour ses poèmes gourmands.

Voulant ressusciter les traditions de Grimod de la Reynière et de Brillat-Savarin, Monselet publie en cette année 1865 «L’Almanach gourmand» après «la Cuisinière poétique» (1859), recueil d’aphorismes et de recettes culinaires en rimes riches.

Ces ouvrages ont plus de succès que ses romans : «Monsieur de Cupidon» (1854), «l’Argent maudit» (1862), «La Belle Olympe» (1873), et un petit volume de souvenirs de voyages, «De Montmartre à Séville» (1865).

La petite histoire veut que Monselet, arrivant à Paris, envoya aux directeurs de journaux cette lettre-circulaire : «Monsieur, littérateur peu connu et dénué de protections, je vous prie de vouloir bien être assez aimable pour m’envoyer une lettre de recommandation auprès de vous-même…»

Il fut aussitôt engagé, (heureuse époque !), dans deux grands quotidiens.

Amateur de bonnes tables, Monselet affiche son «credo» : «Toute passion dirigée et raisonnée devient un Art. Or, plus que toute autre passion, la gastronomie est susceptible de raisonnement et de direction. La Gastronomie est la joie de toutes les situations et de tous les âges. Elle donne la beauté et l’esprit ; elle donne la mansuétude et la galanterie.»

Il publie d’innombrables petits poèmes, plutôt amusants, consacrés à la bonne chère.

Il célèbre le cochon :

«Car tout est bon en toi : chair, graisse, muscle, tripe !

«On t’aime galantine, on t’adore boudin…»

Poème qui se termine ainsi :

«Adorable cochon ! Animal roi ! – Cher ange !»

Ou la choucroute :

«Et pourquoi pas ? Bien macérée,

Avec des grains de poivre rond,

Pour mainte poitrine altérée,

Elle est un solide éperon.»

Et il compose même sa future épitaphe :

«Versez sur ma mémoire chère

Quelques larmes de Chambertin

Et sur ma tombe solitaire

Plantez des soles… au gratin.»

A l’évidence, ce n’est pas du Racine …

Monselet ne manquait pas d’humour.

Un mauvais restaurateur se plaignait de ne pas avoir eu un bon article de lui dans la presse, bien qu’il lui ait glissé quelques louis d’or dans la poche.

- Mais, dit Monselet, j’ignorais qu’un mot de moi pût vous faire plaisir !

-  Allons donc, grinça le restaurateur, et cette petite somme que je vous ai donnée ?

- Cette petite somme ? Mais j’avais cru que c’était pour acheter mon silence !



Jacques Kother

Le Petit Journal - 01/11/2009 - Le Guide des Connaisseurs

Format imprimable  Format imprimable Envoyer cet article  un(e) ami(e)  Envoyer cet article un(e) ami(e)

0 commentaires
  
Les commentaires sont la proprit de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !
 
Liens connexes
Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal

L'article le plus consult de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dîners à la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crêpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâté de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine Carême

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment à cochon

·Pour les ménagères gallo-romaines: des magasins à rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pêche Impératrice Eugénie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand





info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs 16 octobre 2004
Tous droits rservs
Nos partenaires
Site Web ralis par Mikael Kother (phpnuke2003)