Le Guide des Connaisseurs - XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Nerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifi) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coren Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hbreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonsien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvgien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovne Traduire cette page en Sudois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Rduire la page Fil d'actualit du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
L'amour en t?teL'amour en t?te

·Mme de Pompadour est froide comme une macreuse
·Allons conter fleurette
·A la Saint-Valentin, servez des cailles aux raisins

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Loreille-de-Judas, champignon bruntre chinois qui pousse sur les troncs darbres (htre, sureau, noyer), porte ce nom parce quil ressemble une oreille et que Judas se serait pendu un sureau.

Sondage express
Quel est, votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 19489

Gastrologie

Blier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder


Au XVIIe siècle, la passion pour la cuisine est toujours aussi vive et aussi répandue. Les tables sont encore chargées de viandes et de poissons dressés en pyramides sur des plats immenses. Le sacre de l’évêque Seguin nous montre un bon exemple de ces somptuosités : deux mille plats pour cent vingt-cinq prélats.

Les dîners sont à trois ou à six services. On sert toujours quatre potages différents et de quatre à treize plats d’entrées, de rôts, d’entremets et de desserts. Chacun picore à sa fantaisie dans les plats et toujours avec les doigts. On aime, pour cette raison, les viandes très cuites qui se détachent facilement.

Louis XIII tourne l’omelette, confectionne des pâtisseries et des sauces, et apprend à larder.

- Et voyez, dit Tallemant des Réaux, comme cela s’accorde bien : Majesté et larder.

Le roi fait des confitures lorsqu’il apprend l’exécution de son ancien favori, Cinq-Mars. Désignant sa bassine, il prononce alors cette seule oraison funèbre :

- Cinq-Mars avait l’âme noire comme le cul de ce chaudron.

La goinfrerie est toujours très répandue et pourtant le goût s’affine. Lorsque Nicolas de Bonnefons publie, en 1654, Les Délices de la Campagne, il bouleverse, avec des idées simples, toutes les données de la gourmandise. Ses conseils tiennent en trois mots : mangez des légumes ! Cela n’a l’air de rien, mais il ne faut pas oublier que - sauf de rares exceptions – les Français ont toujours fait un peu la grimace devant les produits du sol. On voit donc peu de légumes sur les tables.  Or, que veut Bonnefons ? Que le potage aux choux sente entièrement le chou : aux poireaux le poireau ; aux navets le navet. Trois siècles plus tard, les gastronomes ne diront pas autre chose.

Jusque là, on prisait les mélanges, les viandes déguisées, les combinaisons violentes. Bonnefons prône un retour à la simplicité et ouvre, par la même occasion, une large fenêtre sur de  nouveaux horizons culinaires.

La leçon n’est pas perdue. Sept ans plus tard, La Varenne, écuyer de cuisine du marquis d’Uxelles, publie Le cuisiner François. Des recettes.  Et que trouve-t-on dans ces recettes ? Des légumes ! Leur place est encore modeste. Ils ne sont servis qu’en guise d’entremets. Cela suffit tout de même pour affirmer le caractère d’une cuisine authentiquement française. La cuisine européenne et monotone du Moyen Age est définitivement condamnée. Le plus ancien livre de recettes connu, Le Viandier de Taillevent, qui faisait autorité, devient une sorte de curiosité archéologique.

La troisième vague d’assaut est menée par l’officier de bouche de la princesse de Carignan. En1674, l’Art de bien traiter s’attaque aux «entassements confus de diverses espèces, montagnes de rôts, entremets bizarrement servis», qui sont la marque de la cuisine des siècles précédents. Il vante le choix exquis des viandes et la finesse de leur assaisonnement ; il préconise d’allier simplicité et diversité pour le plus grand plaisir des yeux et de la bouche. La perfection n’est plus loin. Au fond des cuisines, on entend déjà l’hosanna des gourmands.

A chaque mets que je touche

Je me crois l’égal des dieux

Et ceux qu’épargne ma bouche

Sont dévorés par mes yeux.

 

(Extrait de «La Mémoire du Ventre» de Jacques Kother).


Jacques Kother

Le Petit Journal - 20/06/2014 - Le Guide des Connaisseurs

Format imprimable  Format imprimable Envoyer cet article  un(e) ami(e)  Envoyer cet article un(e) ami(e)

0 commentaires
  
Les commentaires sont la proprit de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !
 
Liens connexes
Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal

L'article le plus consult de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dîners à la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crêpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâté de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine Carême

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment à cochon

·Pour les ménagères gallo-romaines: des magasins à rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pêche Impératrice Eugénie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand





info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs 16 octobre 2004
Tous droits rservs
Nos partenaires
Site Web ralis par Mikael Kother (phpnuke2003)