Le Guide des Connaisseurs - Tous les articles Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Le guide des 
boLe guide des bo

·Les vertus de l’ail aromatique et mĂ©dicinal
·Escargots Petits-Gris de Namur® et lĂ©gumes oubliĂ©s
·Betchard: quand la passion de la bière rejoint l’amour de la cuisine

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
L’oreille-de-Judas, champignon brunâtre chinois qui pousse sur les troncs d’arbres (hętre, sureau, noyer), porte ce nom parce qu’il ressemble ŕ une oreille et que Judas se serait pendu ŕ un sureau.

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 19483

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Tous les articles

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilGlossaire des rubriques  Glossaire des rubriquesChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujet
Rechercher :

Recette de foie gras poêlé à la normande

Une recette de Diego Valdès, Chef du restaurant La Table d’Upignac à Upigny
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
400 gr de foie cru
50 gr de sucre
1 dl de vinaigre blanc
2 dl de jus de pomme
2 dl de calvados
4 dl de fond de canard
3 pommes (1 en julienne crue pour garniture), sel et poivre.
 
Préparation
 
Pour la sauce. Faites revenir le sucre Ă  sec dans une poĂŞle jusqu'Ă  l’obtention de la couleur caramel, dĂ©glacez avec  le vinaigre, le jus de pomme  et le calvados. Faites bouillir pendant 5 minutes puis ajoutez le fond de canard.  Laissez rĂ©duire jusqu’à consistance voulue.
Pour la garniture. Coupez les pommes en quartiers (sauf une à garder pour la garniture) puis poêlez-les avec un peu de beurre et du sucre déglacé avec le calvados qui reste et ajoutez la sauce (±6 minutes)
Pour le foie poêlé. Coupez une tranche de ±1,5 cm, chauffez une poêle et mettez votre tranche de foie que vous laisserez ±30 secondes de chaque côté. Passez au four 5 minutes à 180°, ensuite laissez reposer 1 minute à feu éteint.
Dressage. Mettez les pommes en étoile sur l’assiette, épongez l’escalope et mettez un cordon du jus. Terminez par une julienne de pomme crue par-dessus.


Petites recettes - 23/06/2014 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Au XVIIe siècle, la passion pour la cuisine est toujours aussi vive et aussi rĂ©pandue. Les tables sont encore chargĂ©es de viandes et de poissons dressĂ©s en pyramides sur des plats immenses. Le sacre de l’évĂŞque Seguin nous montre un bon exemple de ces somptuositĂ©s : deux mille plats pour cent vingt-cinq prĂ©lats.

Les dîners sont à trois ou à six services. On sert toujours quatre potages différents et de quatre à treize plats d’entrées, de rôts, d’entremets et de desserts. Chacun picore à sa fantaisie dans les plats et toujours avec les doigts. On aime, pour cette raison, les viandes très cuites qui se détachent facilement.

Louis XIII tourne l’omelette, confectionne des pâtisseries et des sauces, et apprend à larder.

- Et voyez, dit Tallemant des RĂ©aux, comme cela s’accorde bien : MajestĂ© et larder.

Le roi fait des confitures lorsqu’il apprend l’exĂ©cution de son ancien favori, Cinq-Mars. DĂ©signant sa bassine, il prononce alors cette seule oraison funèbre :

- Cinq-Mars avait l’âme noire comme le cul de ce chaudron.

La goinfrerie est toujours très rĂ©pandue et pourtant le goĂ»t s’affine. Lorsque Nicolas de Bonnefons publie, en 1654, Les DĂ©lices de la Campagne, il bouleverse, avec des idĂ©es simples, toutes les donnĂ©es de la gourmandise. Ses conseils tiennent en trois mots : mangez des lĂ©gumes ! Cela n’a l’air de rien, mais il ne faut pas oublier que - sauf de rares exceptions – les Français ont toujours fait un peu la grimace devant les produits du sol. On voit donc peu de lĂ©gumes sur les tables.  Or, que veut Bonnefons ? Que le potage aux choux sente entièrement le chou : aux poireaux le poireau ; aux navets le navet. Trois siècles plus tard, les gastronomes ne diront pas autre chose.

Jusque lĂ , on prisait les mĂ©langes, les viandes dĂ©guisĂ©es, les combinaisons violentes. Bonnefons prĂ´ne un retour Ă  la simplicitĂ© et ouvre, par la mĂŞme occasion, une large fenĂŞtre sur de  nouveaux horizons culinaires.

La leçon n’est pas perdue. Sept ans plus tard, La Varenne, Ă©cuyer de cuisine du marquis d’Uxelles, publie Le cuisiner François. Des recettes.  Et que trouve-t-on dans ces recettes ? Des lĂ©gumes ! Leur place est encore modeste. Ils ne sont servis qu’en guise d’entremets. Cela suffit tout de mĂŞme pour affirmer le caractère d’une cuisine authentiquement française. La cuisine europĂ©enne et monotone du Moyen Age est dĂ©finitivement condamnĂ©e. Le plus ancien livre de recettes connu, Le Viandier de Taillevent, qui faisait autoritĂ©, devient une sorte de curiositĂ© archĂ©ologique.

La troisième vague d’assaut est menĂ©e par l’officier de bouche de la princesse de Carignan. En1674, l’Art de bien traiter s’attaque aux «entassements confus de diverses espèces, montagnes de rĂ´ts, entremets bizarrement servis», qui sont la marque de la cuisine des siècles prĂ©cĂ©dents. Il vante le choix exquis des viandes et la finesse de leur assaisonnement ; il prĂ©conise d’allier simplicitĂ© et diversitĂ© pour le plus grand plaisir des yeux et de la bouche. La perfection n’est plus loin. Au fond des cuisines, on entend dĂ©jĂ  l’hosanna des gourmands.

A chaque mets que je touche

Je me crois l’égal des dieux

Et ceux qu’épargne ma bouche

Sont dévorés par mes yeux.

 

(Extrait de «La Mémoire du Ventre» de Jacques Kother).


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 20/06/2014 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

- Un gourmand vraiment digne de ce nom mange toujours sa soupe bouillante et prend son café brûlant.

- On peut comparer un amphitryon qui ne saurait ni découper, ni servir, au possesseur d’une belle bibliothèque qui ne saurait pas lire.

-Un véritable gourmand ne se fait jamais attendre.

- La plus grande peine que l’on puisse faire Ă  un gourmand, c’est de l’interrompre dans l’exercice de ses mâchoires : rendre visite Ă  des gens qui mangent est donc un manque d’usage et de savoir-vivre ; c’est les empĂŞcher de raisonner leurs morceaux et leur causer des distractions fâcheuses.

- Les vrais gourmands ont toujours achevĂ© leur dĂ®ner avant le dessert. Ce qu’ils mangent par-delĂ  le dessert n’est que politesse ; mais ils sont en gĂ©nĂ©ral très polis.

- Un vin du cru, un dîner d’ami et de la musique d’amateur sont trois choses également à craindre.

- Il est essentiel qu’une salle à manger soit échauffée dans toutes ses parties.

- La principale occupation d’un maĂ®tre de maison Ă  table est de surveiller l’état de l’assiette de chacun des convives ; elle est l’astre sur lequel il doit avoir les yeux sans cesse. Son premier devoir est de la tenir toujours garnie, ainsi que le verre plein. Il doit avoir horreur du vide.

- La méthode de servir plat à plat est le raffinement de l’art de bien vivre. C’est le moyen de manger chaud, longtemps, et beaucoup. Chaque plat étant alors le centre unique auquel viennent aboutir tous les appétits.

- Toutes les cérémonies, lorsqu’on est à table, tournent toujours au détriment du dîner.

- Le morceau le plus dĂ©licat d’une poularde rĂ´tie, c’est l’aile. Le meilleur d’une volaille bouillie, c’est la cuisse, surtout si cette cuisse est blanche, grasse et charnue. Les dames s’acharnent au croupion ; et, si ce sont des perdrix, Ă  l’estomac.

- On distingue dans un aloyau le morceau du procureur et celui des clercs ; ce dernier est le moins tendre. Ceci vient Ă  l’appui de la loi des contrastes, car rien n’est plus coriace qu’un vieux procureur.

 A mĂ©diter.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 19/06/2014 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Recette de gratin d'Ĺ“ufs

Ingrédients pour 4 personnes

 

4 Ĺ“ufs

1 kg de pommes de terre

100 gr de Brugge Vieux

100 gr de beurre

½  litre de lait

1 oignon

1 gousse d'ail

Thym, sel, poivre

Huile

Chapelure.

 

Préparation

 

Pelez et coupez les pommes de terre en morceaux. Faites-les cuire à l'eau froide salée, avec ail, thym et oignon. Ecrasez-les en purée. Allongez-les avec le lait chaud et la moitié du beurre. Fouettez pour que la purée soit légère. Dans un plat huilé allant au four, mettez une couche de pommes de terre, une couche de fromage râpé. Poivrez légèrement, Déposez une dernière couche de purée. Creusez quatre trous dans cette purée. Cassez un œuf dans chaque trou. Déposez un peu de sel et de poivre sur chaque jaune. Mettez le restant de fromage; saupoudrez de chapelure. Parsemez de copeaux de beurre. Faites dorer quelques instants au four. Vous pouvez remplacer la purée par un restant de riz ou de pâtes assaisonnées à la tomate. Vous pouvez aussi garnir ce plat de demi-tomates passées à la poêle.



Petites recettes - 19/06/2014 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Petits-Gris, beurre à la moutarde d’estragon, tomates, cerfeuil

Une recette de Jean-Luc Henroteaux, Le Jardin de Fiorine Ă  Dinant

 

Pour 4 personnes 

12 escargots Petits-Gris de Namur® par personne, 1 échalote, 1 dl de vin blanc, 1 dl de bouillon de volaille ou jus de cuisson des Petits-Gris, 1 c à s d’huile d’olive, 50 gr de beurre + 10 gr, 1 c à s de moutarde à l’estragon, 3 ou 4 branches d’estragon frais, 100 gr de cerfeuil fraîchement haché, 2 tomates mondées, épépinées, coupées en cubes, 24 mange-tout précuits, sel, poivre.

 

La sauce 

Émincez l’échalote, faites-la revenir dans l’huile, mouillez avec le vin blanc, faites réduire de moitié, ajoutez le bouillon, faites réduire à nouveau puis montez au beurre, ajoutez la moutarde et rectifiez l’assaisonnement. Ajoutez l’estragon et le cerfeuil haché. Réservez.

Les escargots

PoĂŞlez lĂ©gèrement les Petits-Gris dans 10 gr de beurre, assaisonnez.  Ajoutez les cubes de tomates et les mange-tout coupĂ©s en lanières.

Dressage 

Dressez les escargots et les légumes. Nappez de sauce et servez bien chaud.

 



Petites recettes - 18/06/2014 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

3132 Articles (627 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | 314 | 315 | 316 | 317 | 318 | 319 | 320 | 321 | 322 | 323 | 324 | 325 | 326 | 327 | 328 | 329 | 330 | 331 | 332 | 333 | 334 | 335 | 336 | 337 | 338 | 339 | 340 | 341 | 342 | 343 | 344 | 345 | 346 | 347 | 348 | 349 | 350 | 351 | 352 | 353 | 354 | 355 | 356 | 357 | 358 | 359 | 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 | 370 | 371 | 372 | 373 | 374 | 375 | 376 | 377 | 378 | 379 | 380 | 381 | 382 | 383 | 384 | 385 | 386 | 387 | 388 | 389 | 390 | 391 | 392 | 393 | 394 | 395 | 396 | 397 | 398 | 399 | 400 | 401 | 402 | 403 | 404 | 405 | 406 | 407 | 408 | 409 | 410 | 411 | 412 | 413 | 414 | 415 | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | 425 | 426 | 427 | 428 | 429 | 430 | 431 | 432 | 433 | 434 | 435 | 436 | 437 | 438 | 439 | 440 | 441 | 442 | 443 | 444 | 445 | 446 | 447 | 448 | 449 | 450 | 451 | 452 | 453 | 454 | 455 | 456 | 457 | 458 | 459 | 460 | 461 | 462 | 463 | 464 | 465 | 466 | 467 | 468 | 469 | 470 | 471 | 472 | 473 | 474 | 475 | 476 | 477 | 478 | 479 | 480 | 481 | 482 | 483 | 484 | 485 | 486 | 487 | 488 | 489 | 490 | 491 | 492 | 493 | 494 | 495 | 496 | 497 | 498 | 499 | 500 | 501 | 502 | 503 | 504 | 505 | 506 | 507 | 508 | 509 | 510 | 511 | 512 | 513 | 514 | 515 | 516 | 517 | 518 | 519 | 520 | 521 | 522 | 523 | 524 | 525 | 526 | 527 | 528 | 529 | 530 | 531 | 532 | 533 | 534 | 535 | 536 | 537 | 538 | 539 | 540 | 541 | 542 | 543 | 544 | 545 | 546 | 547 | 548 | 549 | 550 | 551 | 552 | 553 | 554 | 555 | 556 | 557 | 558 | 559 | 560 | 561 | 562 | 563 | 564 | 565 | 566 | 567 | 568 | 569 | 570 | 571 | 572 | 573 | 574 | 575 | 576 | 577 | 578 | 579 | 580 | 581 | 582 | 583 | 584 | 585 | 586 | 587 | 588 | 589 | 590 | 591 | 592 | 593 | 594 | 595 | 596 | 597 | 598 | 599 | 600 | 601 | 602 | 603 | 604 | 605 | 606 | 607 | 608 | 609 | 610 | 611 | 612 | 613 | 614 | 615 | 616 | 617 | 618 | 619 | 620 | 621 | 622 | 623 | 624 | 625 | 626 | 627 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté du site:
Riz: quelle quantité par personne?

Derniers articles de la rubrique:
·Recette de foie gras poĂŞlĂ© Ă  la normande

·XVIIe siècle. Quand Sa MajestĂ© apprend Ă  larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·Recette de gratin d'Ĺ“ufs

·Petits-Gris, beurre Ă  la moutarde d’estragon, tomates, cerfeuil

·Pierre Perret : «J’ai appris très tĂ´t Ă  ĂŞtre gourmand»

·Une huile miracle?

·Escoffier et la pĂŞche Melba

·La Guinguette en Ville: un succès mĂ©ritĂ©

·Des bulles de pommes

·Dominique Michou s’en va

·Chers lecteurs

·La table fait la fĂŞte

·Le kiwai nouveau va arriver

·Les Jeunes Pousses: une histoire de famille

·Tarte aux courgettes et au Brugge vieux

·Le savoir-vivre Ă  table

·Un grand dossier consacrĂ© aux trĂ©sors de l'Alsace

·Le nouveau Kokejane

·Que faire avec la cardamome?

·La recette des gaufres de foire

·Gagnez une croisière pour deux

·Offrez-vous une mini croisière gastronomique Ă  Paris

·Â«Beer-pairing» : quand la bière s’invite Ă  table

·Recette de champignons farcis au lard

Glossaire des rubriques

Voir tous les articles




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)