1975. L’Alambic, c’est le petit frère du Café de Paris
Sujet: Le Petit Journal

Le Café de Paris à Biarritz est un des grands restaurants de France mais il abrite sous son aile un petit frère « L’Alambic », beaucoup moins onéreux, même si ce sont les mêmes chefs, les mêmes pâtissiers, les mêmes boulangers (le pain ici est fait « maison »), et les mêmes cuisines qui servent aux deux établissements. A l’Alambic, pas de menu mais un plat du jour. Lundi : navarin de mouton – Mardi : jarret de porc – Mercredi : blanquette de veau et pied de porc – Jeudi : tête de veau et coq au vin – Vendredi : soupe de poisson, moules marinière et boudin – Samedi : tripes et andouillettes – Dimanche : poule au pot.
L’Alambic est fréquenté par nombre d’amateurs (y compris des vedettes célèbres) qui apprécient la bonne cuisine de tradition.
Le Café de Paris est fréquenté par la célèbre « commère » américaine Elsa Maxwell qui commanda un soir des « œufs brouillés au whisky ». « Ils sont délicieux, dit-elle, mais les portions sont vraiment réduites. » Désormais, les deux œufs habituels furent remplacés par douze et la cuillerée de whisky par une louche. Euphorique, Elsa Maxwell, contrairement à ses habitudes, consacra une chronique très élogieuse au restaurant et à ses œufs brouillés qualifiés de « gargantuesques »…








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1031.html