« La cave à vins des paresseuses » : un livre hilarant !
Sujet: Magnum

Le vin, c’est vrai, est un sujet sérieux mais réjouissant. Et quand l’humour anglais s’en mêle, il peut être même franchement rigolo.
Les Editions Marabout viennent de publier un petit livre délicieux et franchement drôle de Susan Atkins, « La cave à vin des paresseuses (env. 4 euros) qu’il faut impérativement offrir à la femme qui partage votre lit, vos Crus et dont les lèvres purpurines aspirent avec sensualité vos nectars préférés.
Mais sa lecture sera bénéfique aussi aux hommes…
Susan Atkins, qui a signé cette traduction de « Girls Guide to Wine », est une des meilleures spécialistes anglaises du vin. Nous n’avons donc pas de leçons à lui donner dans ce domaine. Elle, en revanche, a une idée très précise des connaissances élémentaires des amateurs mâles. Pourquoi a-t-elle écrit ce guide ?
« Premièrement, les hommes semblent penser que nous n’avons aucun goût. Rien d’autre ne peut expliquer les vins cuits sirupeux et les rosés pathétiques dont ils nous ont abreuvées pendant dans années à l’apéritif et pendant d’abominables soirées. Jusqu’à récemment, nous étions à cet égard des martyres absolues, poussant l’abnégation jusqu’à sourire pendant qu’on remplissait nos verres d’urine de chameau chaptalisée. (…) Certains des problèmes résolus dans les pages suivantes – comment lire une étiquette, comment réduire les risques de se faire arnaquer, quand causer un scandale dans un restaurant – sont importants. D’autres sont manifestement vitaux. Par exemple : comment éviter de se barbouiller de rouge à lèvres dilué au bordeaux, comment repérer à temps un raseur viticole, ou comment déguster (et cracher) dans une baignoire. »
A ne pas rater, les portraits désopilants de certains hommes (et femmes) confrontés à une bouteille de vin : leur choix du vin reflète leur personnalité ! Et des chapitres dont le titre est déjà tout un programme : « le mariage – la scène de ménage – la rupture, solutions et choix de vin. Comment faites-vous la fête ? Comment ne pas avoir la gueule de bois ? Comment ne pas s’ennuyer seule le vendredi soir ? Seule avec le chat et une pizza…
On regrettera que le tableau des meilleurs millésimes n’ait pas été actualisé pour la traduction et que les accords vins-mets soient quelque peu restrictifs, mais ce livre donne de judicieux conseils pour approfondir sa culture œnologique, servir les vins à bonne température, connaître les cépages, et se conduire en société : « Une femme qui sait apprécier le bon vin est une bonne vivante – Sachez qu’une femme qui ne boit jamais une goutte d’alcool ne donne pas toujours une image très conviviale – Si vous devez boire jusqu’à la lie les paroles d’un homme, buvez celles d’un œnologue. »
Et ce conseil précieux entre tous : « Fuyez les radins. Passez votre chemin sans hésiter s’il choisit systématiquement le vin le moins cher de la carte. »










Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article109.html