332 vers sur le melon
Sujet: Dr?le d?Histoire?

Au XVIIè siècle, le melon tant décrié jusque là parce qu’il a fait mourir d’indigestion, a la cote.
Le bon gros Saint-Amant, en 1649, lui consacre un poème de 332 vers, qui ne bouleversera pas les annales littéraires.
 « Oh, quelle odeur ! Qu’il est pesant ! Et qu’il me charme en le baisant! »…








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1181.html