Les vins français n’arrêtent pas de trinquer
Sujet: Magnum

Premiers clients, les Etats-Unis ont réduit de 17 % leurs commandes de vins français en un an. Pourquoi ? Prix trop élevés, concurrence des vins du Nouveau Monde, et appellations trop compliquées (450 AOC). Mais aussi peut-être la guerre en Irak…et une certaine acrimonie à l’égard de la position de la France.
C’est la cinquième année de baisse pour les exportations de vins français et des spiritueux dans le monde : 7, 571 milliards d’euros en 2004, soit un recul de 3 % par rapport à 2003. Les vins les plus touchés sont les bourgognes (- 12, 5 %) et les côtes-du-rhône (- 8, 8 %).
Les Français aussi boivent mieux mais moins de vin. 58 litres par an et par habitant au début des années 2000 contre 100 litres au début des années 60. En revanche, entre 1970 et 1990, la consommation de spiritueux a augmenté d’un tiers et celle de la bière de 20 %. Il est vrai que le budget publicitaire des alcools est sans commune mesure avec celui du vin. Quand le vin français investit  26 millions d’euros en publicité, le secteur des bières en dépense 63 millions.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1298.html