A Laeken (Bruxelles), le restaurant «La Balade gourmande» met en appétit
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de BEL RTL, sa bonne adresse hebdomadaire (émission transmise en direct sur RTL TVI). 
Il a fait une vraie découverte, une de plus, cette semaine, un restaurant près du Heysel, à Laeken, et un chef très doué : La Balade gourmande, tenu par Alain Van Blyenbergh.
 
Jacques Kother : Le restaurant porte un nom comme on les aime : La Balade gourmande. Tout un programme ! Et le chef-patron, Alain Van Blyenbergh, a 38 ans et beaucoup d’expérience. Il est aussi très sympathique et très efficace. Les «Propos d’Alain», le philosophe, tous les intellos connaissent. La cuisine d’Alain, c’est aussi nourrissant pour l’esprit mais plaisant aussi pour le corps.
 
Philippe Callet : Ce n’est pas du tout une cuisine de bistrot, sympathique et savoureuse mais plus traditionnelle.
 
Jacques Kother : Nous avons là un jeune chef qui jongle avec la  pomme de terre farcie aux petits gris de Namur ou la crème brûlée de foie gras d’oie avec sa gelée au vin moelleux, la levée de pigeonneaux sur une tartelette de pommes de terre servie avec du chou rouge ou le filet de sole meunière sur un millefeuille de tomates confites. J’allais oublier, entre autres, le pavé de poisson en marmite de petits choux au bouillon de volaille ou la volaille façon waterzooi  aux poireaux. Il y en a pour toutes les envies qui ne sont pas un vilain défaut.
 
Philippe Callet : On aura compris que nous sommes là dans un registre culinaire assez recherché.
 
Jacques Kother : L’idée intéressante, c’est de proposer un menu à 31 euros 50  avec un grand choix : six entrées, 6 plats, 5 desserts ou fromages. On peut aussi ne prendre qu’un plat (19 euros) et le dessert (7 euros) : total 26 euros. Une bière, c’est deux euros 50. Le verre de vin maison, c’est 3 euros. Mais la carte des vins uniquement français est variée et plus onéreuse bien entendu. Mais on aura beaucoup de plaisir avec un Bandol  rosé domaine de l’Olivette 2004, ou un bordeaux  supérieur d’un millésime pas trop récent, car il faut que le vin dans nos verres -  comme les femmes dans nos bras -, s’épanouisse.
 
Philippe Callet : Le cadre vaut le détour ?
 
Jacques Kother : Très joli cadre, avec des nappages colorés, et une cuisine ouverte qui donne sur la salle. On est  servi par la mignonne Véronique, la femme du chef, et on savoure ici une cuisine assez recherchée, une vraie cuisine ayant du goût, mais rien à voir avec les salmigondis pseudo-créatifs de la soi-disant modernité culinaire. La preuve, on trouve au menu parmi des desserts bien pensés comme la tarte sablée à la ganache, chocolat et miel, ou la mousse de noix de coco au coulis de mangue, l’incontournable Dame Blanche au chocolat chaud. Elle est exquise. Je l’ai goûtée.
     
Philippe Callet : Bref, à La Balade gourmande, l’amour du produit flotte sur la marmite…
 
Jacques Kother : La vérité, ici,  est dans l’assiette.

Restaurant La Balade gourmande
Avenue Houba De Strooper, 230
1020 Bruxelles (Laeken)
Tél. 02/ 478 94 34
Fax : 02/ 479 89 52
Fermé le mercredi soir, samedi midi et dimanche








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1305.html