Le Restaurant Devos à Mons… émerveille
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de BEL RTL, sa bonne adresse hebdomadaire (émission transmise en direct sur RTL TVI). 
Il nous fait entrer dans un des plus anciens restaurants du pays, un des plus beaux  et un des plus remarquables, Devos à Mons…Une légende !
 
Jacques Kother : Une légende en effet puisque Devos existe depuis 1879 sur l’emplacement de la plus ancienne auberge de la ville dont on parlait déjà au XVe siècle.
C’est dire qu’au fil des siècles toutes les célébrités ont logé ou ont mangé ici.
Le restaurant Devos a eu la chance miraculeuse d’être racheté par un industriel français, qui est aussi un grand gastronome, Roger Messio. Il a dépensé une vraie fortune pour sauver un chef-d’œuvre en péril, redonner de l’éclat au décor, améliorer l’ensemble, et refaire de Devos la grande maison historique et gastronomique qu’elle a été dans le passé.


Roger Messio
 
Philippe Callet : Et qu’elle est aujourd’hui, dans les détails, avec une équipe d’exception et un grand cuisinier français.
 
Jacques Kother : Il s’appelle Michel Reutenauer. Il a travaillé avec Loiseau et à l’Huîtrière de Lille. C’est un fou de cuisine, un passionné, qui aime son métier et qui le prouve avec le choix des meilleurs produits et son art de les préparer pour des clients exigeants.
Petit rappel du passé : les croquettes de ris de veau servies avec une sauce au vieux porto, comme trois générations les ont servies, mais aussi des plats d’aujourd’hui comme le homard bleu, le meilleur, rôti dans sa carapace, accompagné de topinambours, et parfumé à l’estragon, ou le turbot de petit bateau. Ou encore le râble de lapin rôti à la sauge et la délicieuse pomme de ris de veau caramélisé aux amandes servi avec des salsifis rôtis. Cela donne faim.


Michel Reutenauer

Philippe Callet : Est-ce que les prix sont élevés chez Devos ?
 
Jacques Kother : En semaine, on peut y déjeuner pour 30 euros, 45 avec les vins. C’est plus qu’honnête pour une grande maison qui mérite le détour. Les pains, les glaces, les sorbets sont faits maison. Les desserts sont à dix euros. Le pâtissier est doué. Outre le déjeuner à 30 euros, on y sert de remarquables menus à 45 et à 75 euros avec cinq services.. La cave est superbe. Le service attentif. Nous avons ici tout le charme de la province et un vrai bonheur à table.
La gastronomie est ici nourrie de passion et farcie d’exaltations avec un raffinement qui illumine les papilles.
Cela relève du mécénat.
Merci, donc, Monsieur Messio, vous qui avez sauvé cette illustre maison. Grâce à vous, la barbarie n’est pas dans l’assiette.           

   
 
Restaurant Devos
Rue de la Coupe, 7
au centre ville de 7000 Mons
Tél. 065/ 35 13 35
Fermé mercredi et dimanche soir








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1334.html