Mauvais temps, harengs trop maigres : la saison des maatjes est retardée!
Sujet: L'actualit? gourmande

Du jamais vu : le début de la saison du hareng est remis jusqu'à nouvel ordre. Ce sont les grossistes en harengs qui en ont décidé ainsi. La vente à la criée du premier tonnelet de Hollandse Nieuwe n'aura pas lieu le 30 mai mais à une date ultérieure restant à préciser. C'est la première fois dans l'histoire que cette vente ne peut se dérouler à la date prévue.
En cause : le mauvais temps actuel. La nature a pris un sérieux retard et les harengs pêchés à ce jour n’ont pas la qualité requise pour être transformés en Hollandse Nieuwe (Hollandais nouveaux).
Pour obtenir un bon Hollandse Nieuwe, il faut un hareng qui possède dans l'estomac une nourriture adéquate en quantité suffisante et qui présente un bon pourcentage de graisse. Mais le hareng ne trouve pas encore la nourriture dont il a besoin dans la mer.
La remise de la saison du hareng aura des répercussions importantes sur de nombreux événements déjà programmés. On ignore encore ce que feront les organisateurs du Vlaggetjesdag Scheveningen, de la fête du hareng de Wegener/Hilton et de nombreuses autres fêtes du hareng. L'union des grossistes en harengs a bien entendu soupesé ces conséquences avant de prendre sa décision. « Commencer la saison avec un hareng trop maigre n’est pas envisageable. Le souci de qualité a finalement fait pencher la balance. Décevoir le consommateur qui déguste son premier hareng de la saison, c'est courir le risque de le perdre pour le reste de la saison », a affirmé Nico de Jong, président de l'union des grossistes en harengs.
La nouvelle date d'ouverture de la saison du hareng pourrait être arrêtée en début de semaine prochaine.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1392.html