Le safran : un stimulant sexuel
Sujet: L'amour en t?te


Photo Catherine Linkens

Zeus a un jour décidé de se coucher sur un lit de safran pour exacerber ses sens. Jupiter y est allé d’un plus : il a ajouté des fleurs de lotus et des jacinthes. On voit bien qu’ils ne devaient pas payer le safran aux alentours de 2000 € le kilo.
La plus vieille référence connue du safran comme stimulant sexuel est décrite dans un livre de médecine chinoise de 2 600 ans av. J.-C. A Rome, le pistil divin avait la fâcheuse réputation de corrompre jusqu’aux vestales.
Des études ont prouvé que le safran a une activité similaire à celle des hormones. Il contient du phytostérol, une puissante hormone végétale et des alcaloïdes appelés safranine et crocine, instables et volatiles. Prière de ne pas en abuser: l’excès provoque le fou-rire.

Danielle Dechamps








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1634.html