Blue Elephant à Uccle : à la découverte des vins thaï
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire (émission transmise en direct sur RTL TVI). Il  a déjeuné dans le plus beau et le meilleur restaurant thaïlandais du pays, le Blue Elephant à Uccle (Bruxelles) et il y a fait une découverte : des vins thaïlandais assez fascinants, secs, légers. 



Jacques Kother : Si j’avais aussi une rubrique intitulée «Ma Belle Hôtesse», je mettrais tout de suite au premier rang Sonya Steppé, qui dirige ce magnifique restaurant, ainsi que La Porte des Indes. Très jolie femme, avec de longs cheveux, des yeux gris verts, un sourire éclatant. J’aurais trois ans de moins et elle trente ans de plus, je suis certain que nous pourrions nous entendre. Mais c’est la cuisine du Blue Elephant qui retient l’attention et aujourd’hui elle est accompagnée, c’est une révolution, de vins thaïlandais…
 
Philippe Callet : Il y a donc des vins en Thaïlande ?
 
Jacques Kother : Et des vignobles qui couvrent 500 hectares. La vigne a été introduite en Thaïlande sous Louis XIV et on fait aujourd’hui des vins qui vont avec ces mets épicés : blancs, rosés, rouges sans tanins, car les tanins ne conviennent pas à cette cuisine. Ce qui est amusant, c’est qu’un vin de 2004 est millésimé 2547.
Pourquoi ? Parce que Bouddha est né 543 ans avant Jésus-Christ.
Alors quand on vous sert un vin de 2004, il porte sur son étiquette le millésime 2547.
 
Philippe Callet : Qu’est-ce qui différencie la cuisine thaï des autres cuisines asiatiques ?
 
Jacques Kother : La base est le riz. Ce pays est un des grands producteurs de riz au monde. Tous les plats sont apportés en même temps et si aujourd’hui la plupart des Thaïs mangent avec des cuillères et des fourchettes, la nourriture a meilleur goût encore avec les doigts. Beaucoup de plats sont servis chauds mais le vin est servi frais, qu’il soit blanc ou rouge. C’est une cuisine de saveur et de parfums. Et au Blue Elephant, tout vient régulièrement par avion, les épices, les fleurs, les fruits, les produits… 

              

Philippe Callet : Quelques exemples de plats ?
 
Jacques Kother : De superbes crevettes géantes grosses comme des homards, avec un beurre de citronnelle et de basilic thaï, des filets de sole enroulés sur un bâton de galanga avec une sauce au citron vert et au piment doux, des croquettes de crevettes de Zeebrugge au curry rouge, un croustillant de poisson sur un lit de mangue verte en salade, le curry vert ou rouge est souvent utilisé comme le lait de coco, l’ail, le gingembre, la coriandre fraîche, la pâte de crevettes séchée, la sauce de poisson, et bien d’autres bonnes choses.

            

Philippe Callet : Un mot des vins ?
 
Jacques Kother : Une découverte. Ce sont des vins qui vont avec, comme on dit. Personne ne les connaît. Il faut les découvrir. Ils sont assez fascinants, secs, légers. On peut les déguster ici avec un menu quatre services et trois vins pour 55 euros tout compris. Mais on peut aussi choisir le petit menu à 10 euros avec une bouteille ou un verre de ces vins.
Le restaurant est magnifique. Le service est attentionné. Ce n’est pas cher pour le plaisir. Bref, c’est une découverte à faire absolument. Le dépaysement est à la portée de tous. Et on peut trouver enfin trois crus intéressants du domaine viticole le plus important du sud-est asiatique, Monsoon Valley, à 60 km de Bangkok. Mais inutile de faire le voyage pour découvrir les parfums inimitables de la cuisine thaïlandaise et une tradition viticole aussi intéressante que méconnue.
Aller au Blue Elephant, c’est voyager sans se fatiguer et en ressentant un véritable choc émotionnel.
 
Blue Elephant
Chaussée de Waterloo, 1120
1180 Bruxelles
Tél : 02/374.49.62
Fax : 02/375.44.68
brussels@blueelephant.com
www.blueelephant.be
Jardin d’hiver
Fermé samedi midi









Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1706.html