1800. Les bonnes manières au XIXe siècle
Sujet: Le Petit Journal

Que disent les manuels de savoir-vivre à la fin du XVIIIe siècle et au XIXe ?
Qu’on se rince la bouche à table après le repas… 
Hygiénique mais surprenant !
Lisez plutôt : «Dans les dîners de cérémonie, on apporte, après le dessert, des bols avec des verres remplis d’eau tiède aromatisée, destinés à se rincer la bouche et le bout des doigts. Commencez par verser une partie de cette eau dans le bol, puis prenez-en un peu dans votre bouche, roulez-la sans bruit et sans grimaces. Pendant ce temps, trempez vos doigts dans le bol, essuyez-les à votre serviette et rejetez l’eau de votre bouche dans le bol en ayant soin de le rapprocher assez pour que cette eau ne rejaillisse pas autour de vous. Quelques personnes font passer ces bols après les plats de poissons à carapace ou coquillages, qui laissent généralement une forte odeur. On les accompagne d’une petite serviette spéciale.»
Et ce conseil à l’usage des dames : «Une femme se ferait remarquer en ne mêlant pas d’eau au vin ordinaire du repas.»
En revanche, les vins fins se boivent purs mais…«avec modération».
Enfin, cette recommandation bien utile sans doute : «On ne doit point mettre dans ses poches ce qu’on ne peut manger.»








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1729.html