Comment boire le champagne?
Sujet: Magnum

Un verre plein aux 2/3 au maximum laisse au vin la possibilité de développer son arôme et son bouquet.
Le verre du goûteur champenois est assez petit, renflé à sa base, resserré à l'encolure pour que s'y concentre le bouquet.
Pour les profanes, une seule règle : proscrire absolument la coupe dont la forme plate offre trop d'ouverture à l'air ambiant : le bouquet s'y brise.
La flûte à la rigueur, bien qu'ayant un trop faible diamètre de base et son col évasé laisse encore trop de place à la mousse et pas assez au liquide.
Le seul verre qui rallie les suffrages, le verre "tulipe", élancé, à base renflée, à col resserré, qui laisse monter les bulles et concentre l'arôme.
Le vin de Champagne, vin des rois, vin de fête et qui rythme les événements familiaux, est un vin social, le seul qu'une femme puisse "boire sans rougir car il fait briller les yeux sans porter le feu au visage".
Faire un repas au champagne a toujours été considéré comme un raffinement, mais qui requiert tout un art. On ne doit jamais associer à ce vin un plat dont la robustesse écraserait l'élégance du vin.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1739.html