Tous les chemins mènent à Romano
Sujet: Coup de coeur

 Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de BEL RTL, donne sur l'antenne de BEL RTL sa bonne adresse hebdomadaire (émission transmise en direct sur RTL TVI). Il a fait une découverte encore inconnue des guides annuels, un restaurant de haute qualité, un grand chef, et avec un excellent rapport qualité-prix, à Waterloo : «Pierre Romano»…

 

Pierre Romano


Jacques Kother :
On ne fait pas toujours des découvertes, c’est bien normal, et c’est évident, mais celle-ci en est une. J’ai mangé dans ce restaurant, ouvert il y a moins d’un mois, un des meilleurs ris de veau, croustillant, parfaitement savoureux, moelleux à l’intérieur, avec des petites pommes de terre tournées en olives et cuites au beurre, et des petits pois frais. Un vrai régal avec un très grand vin, que j’adore, le château Reynon blanc, fait par un des plus célèbres vinificateurs du Bordelais, Denis Dubourdieu, que tous les connaisseurs connaissent et apprécient. C’est un vin blanc superbe, qui allie une certaine sévérité à de l’ampleur et du panache et qui coûte ici 23 euros. Il est temps de dire où j’ai trouvé ce bonheur de table : chez Pierre Romano, dans son nouveau restaurant de Waterloo, où l’on vous offre le champagne quand vous arrivez. C’est agréable.

 

Philippe Callet : Pierre Romano a longtemps dirigé les cuisines du restaurant « Les Frères Romano » à Uccle, et aujourd’hui, il est chez lui, à Waterloo, dans un beau restaurant ?


           


Jacques Kother :
Magnifique. La façade n’est pas vraiment étonnante mais, dès qu’on entre, la salle est merveilleusement décorée, très accueillante, il y a un jardin d’hiver, et on peut manger au jardin. Bref, le bonheur à table et j’ai dit qu’il s’agit d’un grand cuisinier. C’est une cuisine de haute qualité, avec les meilleurs produits, et un choix remarquable. Mettez la serviette autour du cou, et savourez : foie d’oie frais maison et sa gelée de muscat, anguilles au vert, saumon cru mariné à la minute aux baies de poivre rose, blanc de turbotin en écailles d’artichauts mousseline au basilic, filet de bar de la Méditerranée grillé au fenouil, sole grillée, selle ou carré d’agneau irlandais rôti au romarin frais gratin dauphinois et bouquetière de légumes, filet d’Argentine à l’échalote ou grillé béarnaise, poêlée de foie de canard et pommes de terre. Les plats vont de 15 à 24 euros  Le menu de la semaine, trois services, est à 29 euros, et avec les vins 39 euros. Pour un restaurant de haute qualité, c’est parfait. Et c’est loin d’être abusif.

 

Philippe Callet : Et les desserts ?

 
Jacques Kother : Très variés. A partir de 6 euros. On a le choix entre dix tentations. Pierre Romano est un chef modeste mais qui a un vrai talent. Ce qui est agréable ici, c’est qu’il y a beaucoup de demi-bouteilles et que la carte des vins qui est relativement  courte est bien composée. On se régale. Si on fait attention, l’addition est celle d’une brasserie ou d’un bistro mais avec la patte et la cuisine d’un chef inspiré. Bref, un nouveau restaurant à Waterloo qui mérite le détour. C’est une vraie découverte et Pierre Romano est un chef comme on aime : toujours à la recherche du meilleur produit, toujours désireux d’améliorer son art, de procurer du plaisir à ses clients. C’est un parfait saucier, c’est un subtil maître des cuissons, et c’est un endroit de rêve, où je suis allé incognito comme toujours, et où j’ai connu des instants de bonheur. Nous sommes loin des mous du goût que nous assaisonnons dans le nouveau  Guide des Connaisseurs qui sera chez les marchands de journaux dès demain matin. Un numéro exceptionnel pour les quarante ans du magazine. Régalez-vous aussi.

Pierre et Micheline Romano

Restaurant Pierre Romano

29, rue de la Station

À 1410 Waterloo

Tél. 02/ 353 27 90
Fermé dimanche soir et lundi

 

 

                    

        





Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1760.html