Les maatjes Hollandais Nouveaux 2007 débarquent le 6 juin
Sujet: L'actualit? gourmande

La saison 2007 des maatjes Hollandais Nouveaux (Hollandse Nieuwe) débutera le 6 juin. L’an dernier, l’ouverture de la saison avait été reportée de deux semaines en raison de la mauvaise qualité des harengs. «Heureusement, cette année, les prévisions sont bonnes. Nous avons pêché suffisamment de harengs avec une bonne teneur en graisse. Nous pouvons donc démarrer la saison à la date convenue», se réjouit Nico de Jong, Président de la fédération néerlandaise des grossistes en harengs.

La saison sera lancée selon la tradition, lors de la criée du premier tonneau de Hollandse Nieuwe à Scheveningen. La recette est reversée au WCRF, le fonds mondial de recherche contre le cancer : il analyse, rassemble et compare des études scientifiques sur le cancer au niveau mondial et donne des informations en matière de prévention.

 

Moins de harengs mais autant de maatjes


«Cette année, notre pêche sera inférieure de 25 % à celle de l’an dernier : 350.000 tonnes, ajoute Nico de Jong. Il faut l’attribuer à une moindre croissance du stock de harengs. Le nombre de larves de harengs n’est pas en cause mais bien la mortalité élevée parmi les jeunes harengs au cours de leur première année. Nous n’en connaissons pas encore les raisons».

Selon Eric Jagtman, responsable des études chez IMARES, il n’y a pas lieu de céder à la panique. «L’ampleur des réserves de harengs ne prête pas à l’inquiétude. Compte tenu des dispositions convenues dans le contrat de gestion, le stock de harengs restera à niveau.»

30 000 tonnes de Hollandais Nouveaux

 

D’ailleurs, le quota réduit n’a aucune incidence sur la quantité de maatjes Hollandse Nieuwe qui sera proposée aux consommateurs. Des 350.000 tonnes pêchées, 30.000 tonnes sont transformées en Hollandse Nieuwe. Cela représente 200 millions de harengs par an. Tout le stock de l’année est pêché pendant une période de six semaines, entre la fin mai et la mi-juillet. Les harengs qui présentent la qualité requise sont ensuite transformés en Hollandse Nieuwe. Les harengs pêchés plus tard dans l’année sont souvent transformés en rollmops ou en harengs fumés, ou ils sont congelés en entier sur le bateau pour être exportés dans des pays comme le Nigeria, l’Egypte, la Chine et la Russie. Compte tenu du quota réduit, ces types de débouchés pour les harengs seront plus limités cette année.
 
Les maatjes, riches en Oméga 3

 

Le hareng reste l’espèce de poisson la plus prisée aux Pays-Bas. En 2006, 2,2 millions de ménages néerlandais ont mangé du hareng (2005 : 2 millions) pour un total de 85 millions de harengs avalés sous toutes leurs formes. Les plus grands consommateurs de harengs sont les quinquagénaires et plus, mais on décèle à présent une tendance à une hausse de la consommation parmi les jeunes. Il faut y voir la conséquence de la recherche d’une alimentation plus saine : les jeunes sont conscients des propriétés bénéfiques du poisson gras pour la santé. Le hareng est en effet une espèce de poisson qui contient naturellement beaucoup d’Oméga 3. Les autorités médicales (notamment aux Pays-Bas) recommandent de consommer par jour 450 mg d’acides gras Oméga 3. Cela correspond à 2 harengs par semaine.









Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1769.html