Comment choisir les mousseux ?
Sujet: Magnum

On ne peut pas toujours boire du champagne, qui est le roi des vins blancs mousseux, mais qui est aussi le plus cher.
Il existe énormément de mousseux, pas très chers, et en tout cas beaucoup moins chers que les champagnes. Certains sont franchement sans intérêt mais de plus en plus on en trouve qui sont excellents, rafraîchissants, proches du fruit, et très agréables à boire quand on a soif ou quand on prend l’apéritif.
Quand on sert du vin mousseux très froid avec un peu de liqueur de cassis ou de fraise, ça plaît beaucoup et ce n’est pas la peine de déboucher des bouteilles très onéreuses.
D’emblée, on peut dire que rien ne remplace un très grand champagne fin et racé.
Mais les mousseux faits selon la méthode champenoise ne manquent pas.
On en fait aujourd’hui un peu partout. La grande question, c’est: comment choisir?
Un bon marchand de vin, un bon négociant peut vous conseiller.
On fait des mousseux au Grand-Duché, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en France et ailleurs.
L’appellation officielle de ces vins en France est “effervescents”. Seuls les champagnes ont droit à l’appellation champagne.
C’est le gaz carbonique contenu dans la bouteille qui rend ces vins effervescents et les meilleurs sont faits selon la méthode champenoise de fermentation secondaire en bouteille. On diffuse parfois du gaz carbonique dans le vin, comme dans une limonade mais c’est le procédé le moins recommandable.
La région de production est importante. En France, par exemple, les vins effervescents de la région de Saumur dans, la Loire ont très bonne réputation. On connaît peu malheureusement et on a tort la remarquable Clairette de Die, qui est un vin mousseux produit dans la Drôme, dans le sud de la France. On faisait là du vin mousseux bien avant la naissance du champagne. Dans la Gaule romaine, Die s’appelait Dea Augusta et on y faisait du vin. La Clairette de Die, le plus ancien mousseux de France, est faite avec deux cépages, muscat et clairette. C’est un vin frais, pétillant, qui possède un léger arôme très agréable de raisin muscat. La clairette de Die est un vin très intéressant. Mais tous les bons mousseux, faits avec des cépages de qualité, selon la méthode champenoise, ont leur place et, sous le soleil estival, on peut en déboucher quelques bonnes bouteilles.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article1778.html