L’ail : rien que du bon !
Sujet: R?ponse ? tout

Est-il exact que les médecins, en 1914-1918, sur les champs de bataille, utilisaient du jus d’ail pour empêcher les blessures de s’infecter ? (Jean Delvaux, Pepinster)
 
Tout à fait exact. L’ail a des vertus remarquables et on le sait depuis longtemps. Pline L’ancien, dans l’Antiquité, avait déjà établi une liste de 60 maladies qui pouvaient être guéries par l’ail.
Aujourd’hui, on mange de l’ail pour faire baisser le mauvais cholestérol et augmenter le bon, pour lutter contre la grippe ou les rhumes, contre l’hypertension, et il serait même bon de manger beaucoup d’ail pour réduire les risques d’avoir un cancer de l’estomac. L’ail agirait aussi efficacement contre la bactérie responsable des cancers à l’estomac.
Bref, rien que du bon. Et pour ceux qui ne supportent vraiment pas l’ail même sans germe, il existe en pharmacie des pastilles d’ail désodorisées.
Mais que serait la bouillabaisse sans ail, ou les escargots à la bourguignonne?
Quand vous trouverez au marché de l’ail frais, profitez-en.
Une bonne persillade donne toujours du goût à la cuisine.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2278.html