Le Café Lequet à Liège, le temple des boulets-frites!
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. Il a savouré les boulets-frites du Café Lequet à Liège, dont c’est la spécialité, et où la carte de plats régionaux ne tue pas le portefeuille.

 

Philippe Callet : La semaine dernière, vous nous avez parlé d’une brasserie-restaurant qui propose ses propres bières à Beersel, en face de l’église et, comme nous avons eu ce jour-là une panne d’antenne à Bruxelles, mais à Bruxelles seulement heureusement,  il serait peut-être utile d’y revenir rapidement.

 

Jacques Kother : C’est une brasserie-restaurant baptisée 3 Fonteinen à Beersel. Beaucoup d’amateurs de bière nous ont demandé des précisions. Alors, c’est là qu’il faut aller pour savourer une cuisine bien faite avec des bières d’exception, une Beersel blonde au fût, une gueuze magnifique, classée 12e meilleure bière du monde par les Américains, et qui a mûri en cave pendant 10 mois, une kriek très plaisante, une Beersel blonde bio et une blanche. On ne peut pas se tromper, c’est juste en face de l’église de Beersel et la cuisine de brasserie est très réussie. Beaucoup de francophones sont clients et Trees Debelder en cuisine et son mari Guido, sont très accueillants. L’adresse : Herman Teirlinckplein, N° 3.

 

Philippe Callet : Mais cette semaine, vous étiez aussi à Liège pour y déjeuner dans le plus ancien restaurant de la ville, le Café Lequet, qui propose à petits prix une cuisine populaire au meilleur sens du terme.

 

Jacques Kother : Imaginez une grande salle de café 1900, avec beaucoup de monde, un service sympathique, et des plats qui ne tuent pas le portefeuille.

La grande spécialité du café Lequet, c’est le boulet frites à 6 euros 10,  2 euros de plus avec salade et compote et si vous voulez la même chose mais avec deux gros boulets liégeois, à base de porc et de bœuf, d’œufs, de chapelure et de lait, dans leur sauce aigre-douce, c’est 10 euros. Le patron, Guillaume Stockis, est un homme truculent, cordial comme on l’est à Liège, et qui sert le vin. En cuisine le chef Thierry Mineur et la spécialiste du Boulet, Renée Trousson, qui sait les trousser, font merveille. On sert ici des rognons de veau à la moutarde ou à la liégeoise, avec des baies de genévrier et déglaçage au péket, la véritable tête de veau en tortue, des moules, le jambonneau grillé béarnaise, le filet américain et les carbonnades flamandes.

 

Philippe Callet : La carte est volontairement courte.

 

Jacques Kother : Nous ne sommes pas dans un restaurant gastronomique, ni dans un endroit chic, mais dans un lieu de mémoire, sans chichis, où se pressent de bons vivants, jeunes et plus âgés, pour apprécier une cuisine des familles, des grosses frites comme naguère, cuites à la graisse de bœuf, en buvant une bière ou un pichet de vin. Beaucoup d’ambiance, rien de moléculaire, c’est la cuisine des estaminets de jadis, et ça fait plaisir de retrouver un style populaire qui a pratiquement disparu.

Si on habite ailleurs, c’est aussi le moment de visiter une ville vraiment vivante avec ses magasins, ses vestiges du passé et ses musées exceptionnels. La mémoire du ventre complète celle de l’esprit.

 

Restaurant Café Lequet

Quai sur Meuse, 17

4000 Liège

Tél. 04/ 222 21 34

Fermé dimanche soir et mardi

    







Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2283.html