La Cabane du Fou à Uccle: sur un arbre perchée…
Sujet: Les indiscr?tions

    

Dîner dans une cabane en bois perchée sur un arbre à 5 mètres de hauteur, ça vous dirait ? Exceptionnel pour un tête-à-tête amoureux ou pour tout événement particulier s’il se limite à deux ou quatre personnes.
Car «La Cabane du Fou», à Uccle, c’est quarante mètres carrés de bonheur et d’intimité : un canapé pour l’apéro (par exemple), une cave à vins de chez Catulle et un frigo à champagne Veuve Clicquot, une table dressée avec des assiettes déjà garnies, qu’il suffit de réchauffer dans un four traditionnel (un micro-ondes? Et quoi encore?). Elles sont signées par un maître en la matière, le traiteur Félix, qui les décline en trois services changeant toutes les trois semaines. La carte actuelle : Tourte blonde de lapereau Rex du Poitou, son jus sauce civet, salade de chicons, Dos de skrei cuit à la vapeur, suc de coquillages lié au beurre d'algues, Riz au lait à la vanille Bourbon, poire confite à la réglisse, tuile au poivre doux. Prix par personne : 100 € hors vins.
Pas de service, évidemment, la cabane - chauffée, Dieu merci - est un petit îlot où on vous laisse tranquille de 19 heures à 1 heure du matin, du lundi au samedi.
Si l’idée vous tente, n’hésitez pas à faire votre réservation chez Jamal, le responsable, au 0476/ 323 623 ou au 02/ 374 33 15. La demande est déjà forte. 



Philippe le Fou
 
La Cabane du Fou est une idée de Philippe Martin, concepteur d’événements sortant de l’ordinaire. Cet homme est un cas. Avec son frère Jean-Michel, il s’est engagé avec éclat dans la course automobile, sa passion, alors qu’il était encore étudiant. Il  a participé avec lui aux 24 Heures de Francorchamps qu’il a remportées en 1979 et  en 1980. Il a été deuxième aux 24 Heures du Castellet et aux 24 Heures du Nurburgring, cinquième aux 24 Heures de Daytona et troisième aux 24 Heures du Mans, auxquelles il a participé huit fois.
En 1985, à Paris, il a créé Briefing et organisé ses propres événements sportifs : le Challenger’s Trophy en France,  la Grande Course du Touquet (3000 participants) et la descente infernale des Arcs.
De retour en Belgique en 1993, il est entré dans le monde de la restauration. En trois ans, il a créé deux restaurants qui font toujours partie du Top 50 des endroits animés de Bruxelles, «Le Fou Chantant» et «Le Havana». En 1999, il a ouvert «Le Loft» premier restaurant éphémère (1 an) à Bruxelles.
En 2001, il  a imaginé le  Raid Turquoise, une course de bateaux semi-rigides de 6 m 50 équipés de puissants moteurs et a emmené  les concurrents à la découverte des plus beaux endroits du monde. Six éditions se  sont déroulées, des Seychelles à  la Guadeloupe et Saint Barthélemy, en passant par la Martinique, les Grenadines, la Costa Verde  et l’Archipel des Amirantes, joyau de l’océan  indien. Le dernier Raid Turquoise a eu lieu en 2006  en Thaïlande entre Phuket et la Malaisie. En janvier 2006, il a créé et organisé la Seychelles Sailing Cup  dans l’Océan Indien. De grands noms de la voile y ont participé comme Florence Artaud, Laurent Burnion, Sébastien Col et Michel Desjoyeaux.
 
Rêve d’Enfance
 
Philippe Martin  a fait naître La Cabane du Fou avec la complicité de «Rêve d’Enfance», la société de Christian Bogaert, designer industriel et architecte d'intérieur et Tanguy Salza, ébéniste et restaurateur de meubles, qui veulent rendre aux cabanes perchées leur fonction première d’endroits  de recueillement, mais aussi de lieux de vie et d'échange avec la nature.
Philippe Martin s’est attaqué à un nouveau défi : redonner vie au restaurant « Le Dernier Tri» à Ohain, qui a fermé ses portes, en le transformant en une brasserie avec cuisine du monde. La nouvelle version sera inaugurée en mars.  
 
La Cabane du Fou
176  avenue de Fré
1180 Bruxelles
Réservation : 0476/ 323 623 et 02/ 374 33 15
La Cabane du Fou se trouve dans le jardin du Fou Chantant.
 
        







Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2294.html