Faut-il avoir peur des fromages au lait cru ?
Sujet: R?ponse ? tout

On trouve de plus en plus difficilement des fromages au lait cru, pourtant infiniment supérieurs aux fromages à base de lait pasteurisé ou thermisé (chauffé entre 60 et 70°C). Est-ce à cause des risques pour la santé ? (Mme R. – Mons)

 

C’est une question de gros sous… 90 à 95 % des fromages « coulants » sont des produits d’usine et c’est dommage. Ils se conservent plus longtemps dans les rayons alors que les fromages « vivants » ont une date limite de vente. Il faut savoir aussi, contrairement à ce qu’affirment parfois les groupes alimentaires, que le fromage pasteurisé est plus dangereux. Les risques de listériose sont plus élevés. Le lait pasteurisé a perdu tous ses germes, y compris les bons, et le lait cru possède en revanche des anticorps naturels. Un fromage au  lait cru revigore la flore intestinale après la prise de certains médicaments, ce qui n’est pas le cas des pasteurisés ou des thermisés. Il faut donc, plus que jamais, bien lire les étiquettes et se méfier de certaines publicités qui revendiquent une tradition n’existant plus. En outre, au plan gustatif, aucune comparaison… Un fromage au lait cru bien fait, de bonne origine, est incomparablement plus savoureux. Quand vous achetez un camembert, veillez à ce qu’il soit authentique. Il n’y a plus que quatre producteurs : Gillot, Réaux, Domaine de Saint-Loup, et Le Bon Choix. Le Moulin de Carel semble résister.









Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2319.html