Le 830 à Uccle : 100% bistronomique
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. Il a découvert un restaurant-brasserie «coup de cœur» : le «830», chaussée de Waterloo à Uccle (Bruxelles), où officie Laurent Montfort, un chef amoureux du naturel et de l’authentique.

 

Philippe Callet : Manger dans une maison du 17ème siècle, construite en 1648, et qui a été habitée en 1801 par le premier bourgmestre d’Uccle, c’est aller à la rencontre de l’Histoire. Une aventure gourmande, sympathique et assez étonnante que vous allez nous raconter. 

 
                                                             
 

Jacques Kother : Nous sommes à Uccle, sur la chaussée de Waterloo et le restaurant, anciennement Le Dikkenek, s’appelle aujourd’hui le 830 – c’est son adresse : 830, chaussée de Waterloo. Alors, ce restaurant, c’est un petit musée ancien, au charme rustique, avec plusieurs petites salles très intimes, dotées, c’est pratique, d’un bouton d’appel pour le serveur, un bar, et un jardin où l’on peut déjeuner au soleil. C’est un endroit « coup de cœur » d’autant que le jeune chef, Laurent Monfort, qui est là depuis trois ans, a travaillé auparavant dans des endroits prestigieux, du Cercle de Lorraine au Cercle des Nations.


Laurent Montfort


Philippe Callet :
C’est naturellement une cuisine qui ne renie pas la richesse des pratiques anciennes…

 

Jacques Kother : Avec talent, Laurent Monfort tourne le dos aux nouvelles cuisines mais pas au naturel ni à l’authentique. Il cuisine pour des clients qui ne sont pas des gogos, qui savent apprécier des plats classiques faits avec bonheur et une touche d’innovation. Prenons par exemple les huîtres chaudes poêlées à la tomate et grillées aux amandes, une recette qui a du goût, de la personnalité, et qui surprend agréablement. C’est une des spécialités du chef. Savoureux !

 

Philippe Callet : Le chef soigne aussi particulièrement les produits de saison.

 

Jacques Kother : Les asperges, par exemple, sont à la flamande, c’est toujours bon, ou mousseline, mais on peut choisir ses asperges de Malines avec noix de Saint-Jacques et sabayon au champagne. Le melon de Cavaillon servi en entrée est accompagné de jambon Patta Negra, qui est la Rolls des jambons. La sole n’est pas défigurée. Elle est meunière ou grillée. Les côtes d’agneau parfumées au thym sont accompagnées d’un gratin dauphinois tout comme l’onglet à l’échalote et on sert au 830 la souris d’agneau braisée qui est très savoureuse, l’entrecôte de bœuf irlandais, et beaucoup de mijotés, notamment un fameux hachis Parmentier qui faisait déjà la joie de nos grands-parents et qu’on peut emporter sous vide chez soi, comme tous les plats, et 10 % moins cher.

 

Philippe Callet : Sans oublier le vol-au-vent fait avec des poules cuites au court-bouillon qui donne une sauce onctueuse enrobant la volaille émincée et des champignons de Paris.

 

Jacques Kother : J’entends la voix du connaisseur. Ici aussi, on propose trois potages maison et notamment une soupe de poissons avec ses croûtons, sa rouille et le fromage râpé, des chicons au gratin, des carbonnades, des croquettes aux crevettes panées à l’instant pour être bien croustillantes, ou des ballekes sauce tomate.

 

Philippe Callet : Bref, une cuisine pour toutes les envies, à des prix très étudiés ?

 

Jacques Kother : Beaucoup de plats sont à moins de 15 euros et le verre de vin est à trois euros. La carte des vins est très variée. Et les desserts aux fraises sont actuellement à l’honneur. Si vous aimez respirer un peu d’air du passé, une excellente cuisine de bistrot, une vraie ambiance dans un décor unique, sans oublier une jolie hôtesse prénommée Caroline, c’est là qu’il faut aller…

 

Le 830, au 830, chaussée de Waterloo à Uccle. Tél. 02/375 85 65
F. mercredi et samedi midi. Nocturne jusqu’à 2 heures du matin les jeudis, vendredis et samedis. Et le dimanche après-midi, pâtisseries, crêpes et glaces
.

            







Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2400.html