Restaurant Magenta à Ixelles (Bruxelles) : Couleur cuisine
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. Première découverte de la rentrée 2008, un excellent restaurant à Ixelles : le «Magenta», où le chef propriétaire Olivier Bellaches manie avec brio des produits de qualité à des prix très accueillants.
 
Philippe Callet : Cette semaine, vous avez, paraît-il, découvert un grand chef dans un petit restaurant… Ce qui vaut mieux évidemment que le contraire.
 
Jacques Kother : Oui, un petit chef dans un grand restaurant, ce serait incongru et catastrophique. Le restaurant que j’ai découvert est situé à Ixelles. Il porte un nom à retenir: Magenta. Le chef Olivier Bellaches a travaillé en France dans les plus grandes maisons étoilées, Lucas-carton et Guy Savoy, et à Bruxelles, dans quelques restaurants très connus avant de s’installer à son compte. C’est un grand professionnel qui dirige un joli petit restaurant pas très cher, avec jardin où on peut déjeuner par beau temps et c’est un vrai bonheur à table.
 
Philippe Callet : C’est vraiment une cuisine pour de sympathiques fringales ?
 
Jacques Kother : Tout à fait. Rien à voir avec le moléculaire, le prêt-à-manger, la néfaste-food, ou le délire gustatif. Le chef Olivier est un amoureux des légumes et des épices. Dans sa démarche, rien de pédant. On peut déjeuner au Magenta du lundi au vendredi en prenant simplement un plat – 9 euros 50 – ou le menu trois services, qui est excellent à 15 euros. Le verre de vin bien choisi est à 3 euros 50. Le menu classique, midi et soir, plus recherché, est à 28 euros. Il se compose d’une mise en bouche, puis de délicieux beignets de fleurs de courgettes avec un carpaccio de poivrons doux à l’huile de sésame, de dorade royale, la meilleure, cuite sur peau avec un mousseux de petits gris de Namur, et d’un dessert copieux et raffiné. Le chef aime bien le fondant de chocolat très noir avec un sorbet à l’orange sanguine et des petits fruits. Moi aussi. J’ai testé les deux menus. Rien que du bonheur au bout de la fourchette.
 
Philippe Callet : Quelques plats à la carte ?
 
Jacques Kother : Rien que pour vous mettre le vin à la bouche, pour les amateurs de viande rouge :  la noix d’entrecôte au poivre concassé, jus de cuisson, chicons braisés, cwènes du gatte rissolées – ce sont, vous le savez, des petites pommes de terre ardennaises très goûteuses, ou la volaille fermière des Landes aux girolles, avec une garniture de jeunes légumes, ou encore le dos de cabillaud meunière servi avec des palourdes, parfumées à la coriandre et servi avec des haricots coco qui sont très tendres et savoureux. C’est la saison. Impossible de tout citer mais c’est une cuisine franche, pour tous les goûts, axée sur les meilleurs produits, et présentée par la très attentive et très charmante patronne, qui se prénomme joliment Henriqueta.
Bref, une bonne adresse pour les appétits aiguisés qui tournent le dos à la malbouffe.
 
Restaurant MAGENTA
Chaussée de Waterloo, 421 à 1050 Ixelles.
Tél. 02/ 347 01 75.
Fermé samedi midi, dimanche et lundi soir.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2501.html