Delirium Café à Bruxelles : santé !
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. Il a découvert à Liège et à Bruxelles des endroits insolites et vraiment extraordinaires dédiés aux bières, aux rhums, aux pekets, aux tequilas, aux cachaças, aux cocktails, etc.
 
          
 
Philippe Callet: On peut dire que vous avez été de surprise en surprise…
 
Jacques Kother: Et même en zigzagant de bar en bar… A Liège, j’ai visité la Maison du Péket qui est située rue de l’Epée, juste derrière l’hôtel de ville. C’est une sorte de musée où l’on trouve des dizaines de pekets maison à déguster. C’est ouvert 7 jours sur 7 de 10 heures à l’aube. C’est assez fantastique. C’est réservé bien entendu à des amateurs prudents qui ont lu dans le dernier numéro du Guide des Connaisseurs cette définition que je trouve très amusante : « un alcoolique, c’est quelqu’un que vous n’aimez pas et qui boit autant que vous. »
 
Philippe Callet: Juste à côté de la Maison du Péket, un restaurant traditionnel qu’il faut absolument signaler car c’est très sympa.
 
Jacques Kother: C’est Amon Nanesse, avec une cuisine liégeoise et française façon grand-mère. On y trouve notamment les véritables boulets à la liégeoise et la salade liégeoise. C’est copieux et roboratif, dans un cadre authentique d’architecture mosane. A voir et à manger.
 
Philippe Callet: Mais votre plus grande découverte de la semaine, c’est au cœur du vieux Bruxelles, un endroit unique au monde et finalement plus connu des touristes que des Belges.
 
Jacques Kother: Dans une petite impasse, à côté de Chez Léon, l’Impasse de la Fidélité, quatre bars et cafés spécialisés. D’abord le Delirium Café avec plus de 2000 bières de 60 pays, 1500 bières belges, 300 bières allemandes, etc. C’est ouvert à partir de10 heures et toute la nuit. Juste à côté, Le Delirium Taphouse qui est un vrai musée de la brasserie avec la plus belle collection de plaques émaillées du royaume. C’est un endroit incroyable. On peut y déguster une bière au fût bien fraîche et originale. C’est rustique, sans snobisme, avec des tables en bois, idéal pour y aller avec des copains ou des copines.
 
 
   
 
 Philippe Callet: En face, deux autres établissements consacrés aux alcools les plus rares.
 
Jacques Kother: Le Floris bar, avec un choix de 300 absinthes, de 500 genièvres, de 300 whiskies, de 70 pastis et de 50 gins. Qui dit mieux ? Et juste à côté, le Floris Garden, qui a été inauguré en 2007, et qui propose 800 rhums, 300 tequilas, une centaine de cachaças et une centaine de cocktails dans un décor de pirates, avec vieux canons, cartes au trésors, squelette et femme pirate, mais mignonne, en grand décolleté.
 
Philippe Callet: La plupart de ces établissements sont ouverts en fin d’après-midi et toute la nuit.
 
Jacques Kother: Sauf le Delirium café qui ouvre ses portes à 10 heures. C’est là, au Floris, qu’on trouve des vieux rhums de plus de 30 ans, des boissons introuvables ailleurs. Je le répète : c’est unique au monde et il faut l’avoir vu, même si on y prend un seul verre. Certains soirs, il y a des soirées jazz. On déguste ici trois tonnes de marchandises par jour. C’est dire le succès ! Et je termine sur cette boutade peu recommandable : « Un homme équilibré est quelqu’un qui a un verre de whisky dans chaque main. »
 
Tous ces établissements de l’Espace Delirium sont situés dans l’Impasse de la Fidélité à 1000 Bruxelles. C’est ouvert tous les jours et toutes les nuits.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2503.html