Le Thé au Harem d’Archi Ahmed à Bruxelles : une cuisine de femmes
Sujet: Bistrots, Brasser



Benoît Otjacques et sa femme Farida Ouali ont ouvert il y a onze ans à Bruxelles un superbe restaurant dans un ancien magasin de vêtements datant de 1900. Ils y servent de la cuisine belge et marocaine. Pourquoi de la cuisine belge ? Parce qu’on est à Saint-Josse et que l’équipe de femmes qui officie en cuisine la réalise aussi bien que le couscous, préparé à la demande.  Il y a quelques temps, des Gantois sont venus spécialement déguster l’américain maison haché à la minute. Benoît Otjacques était entrepreneur en restauration, Farida Ouali  était infirmière et ils ont uni leurs talents et leur passion de la gastronomie pour installer cet endroit  qu’ils ferment le soir pour pouvoir profiter de leur vie de famille.
 « Rendons à César ce qui lui appartient, ajoute Benoît Otjacques : nous avons emprunté le nom de notre restaurant à Mehdi Charef, un auteur Algérien qui en avait  fait le titre d’un de ses romans (Mercure de France) et un film à la demande de Costa-Gravas. Avec une grande gentillesse, il nous a accordé la permission de reprendre «Le Thé au Harem d’Archi Ahmed - Le Théorème d’Archimède».
 
Style : Brasserie orientale
Type de cuisine : Belgo-méditerranéenne et spécialités marocaines.
A table : Suggestions entre 18 et 21 €.
Prix moyen du couvert : 25 €.
Spécialités : Scampis à l’enrobée sur lit de taboulé - Américain haché minute - Tagines - Couscous sur demande.
La salle : 120 couverts.
Au Vert Terrasse de 40 couverts.
Les Must :
- Un ancien magasin 1900, pavé de remarquables mosaïques, reconverti en un restaurant-salon de thé-apéro-bar au décor extrêmement raffiné. On y déguste une excellente cuisine de femmes et on peut y prendre tout simplement un thé à la menthe, servi par une équipe accueillante.
- Le nom du restaurant est un jeu de mots et fait allusion au Théorème d’Archimède ainsi qu’au roman et au film de Mehdi Charef, un célèbre écrivain algérien.
 
Stijl: Oosterse Brasserie.
Keuken: Belgische, Zuiderse en Marokkaanse specialiteiten.
Aan tafel: Suggesties tussen 18 en 21 €.
Gemiddelde prijs per persoon: 25 €
Specialiteiten: Scampi’s op een bedje van taboulé - Americain minute – Tagines - Couscous op bestelling
De zaal: 120 couverts
Buiten: Terras met 40 plaatsen.
De Must:
- Een oud magazijn uit 1900, met prachtige mozaïeken vloeren omgetoverd tot een restaurant – theeroom – apero-bar met zeer geraffineerd decor. De bezoeker kan hier genieten van een uitstekende vrouwenkeuken of gewoon van een muntthee. De dienst wordt verzekerd door een zeer gastvrij team.
- De naam van het restaurant is een woordenspeling die allusie maakt op de stelling van Archimedes en op de roman en de film van Mehdi Charef, beroemd Algerijnse schrijver.
 
Le Thé au Harem d’Archi Ahmed
Leuvensesteenweg 52 - 54
Bruxelles 1210 Brussel
TEL: 219 80 19 – FAX: 02/ 223 08 56
Ouvert du lundi au vendredi de 11 à 17 h et le samedi de 121 à 19 h
Open van maandag tot vrijdag van 11u00 tot 17u00 op zaterdag van 12u00 tot 19u00








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2626.html