1851. Un restaurant unique au monde
Sujet: Le Petit Journal

1851: un des plus fameux chefs français de Londres, Alexis Soyer, décide de créer un restaurant colossal, un barnum culinaire, pour l’Exposition internationale.
Il le baptise: “Symposium”.
Cet extravagant palais de la gastronomie est d’un luxe inouï.
Les murs du vestibule, peints à fresques, représentent les principaux monuments de toutes les nations du globe.
On y admire une salle turque, une salle japonaise, une salle mauresque et une russe.
On arrive ensuite au salon du Soleil, constellé de rayons d’or. La lumière, à travers les vitraux couleur d’ambre, y est éblouissante.
A côté, le salon de la Lune reflète une lumière tamisée par des verres azurés.
Il y a aussi un salon de Jupiter, de mercure, de Neptune...
Dans le jardin, une immense grotte factice, ornée de stalactites et tapissée de mousse et de fougères, accueille les amateurs de glaces et de boissons frappées.
Une tente, dans les jardins, peut abriter deux mille convives.
Les fourneaux des cuisines sont chauffés au gaz et cette nouveauté est un remarquable perfectionnement.
Un four immense, chauffé lui aussi au gaz, est une des grandes attractions dans les jardins.
Une fois par semaine, en public, on y fait rôtir un boeuf entier qui est ensuite découpé tandis qu’un orchestre joue le “God save the Queen”.
Malheureusement, la faillite de cet établissement sera aussi spectaculaire...
 








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article273.html