La Main dans la Poêle à Ixelles: le soleil de l’Italie
Sujet: Coup de coeur


Ciro dans sa cuisine

«La Main dans la Poêle», c’est un restaurant italien tout simple et très chaleureux, à Ixelles. Le spectacle n’est pas dans la salle mais, comme son nom l’indique, dans la poêle, qui est servie directement à table, sans chichis. N’espérez pas consulter une carte. Il  n’y en a pas. Tout juste un tableau au mur, et c’est le patron, Ciro Cica, qui vient vous expliquer ce que les produits du jour lui ont inspiré. Laissez-le choisir pour vous. Cet homme décontracté et de joyeuse humeur est un vrai rayon de soleil. La salle a vue sur la petite cuisine où Ciro, qui n’a pas un poil dans la main, mitonne une scarmoza de derrière les fagots venue en ligne droite d’Italie : de la mozzarella fumée fondue dans des tomates fraîches (10€). 

  
La scarmoza et la daurade


Pour suivre, la daurade impériale, sautée avec de l’ail et de l’huile et agrémentée de tomates cerises, est d’une fraîcheur exceptionnelle (de 16€ (300 gr) à 18€ (450 gr).

«C’est ma mère et ma grand-mère qui m’ont donné le goût de la table», m'a dit Ciro. Je ne retourne pas souvent au pays. Le truc le plus magnifique pour moi, c’est de rester ici et de m’épanouir dans mes 2 m2 de cuisine. J’y donne tout ce que j’ai en moi, qui est aussi le résultat de 22 années d’expérience». Avant d’ouvrir «La Main dans la Poêle», il y a sept ans, Ciro Cica a tenu «Le Jardin des Artistes».


Avec Svetlana

Amoureux des produits du terroir, il les importe directement d’Italie, comme ses vins. Il n’est pas sectaire en tout: c’est de Russie qu’il a fait venir la belle Svetlana, sa fiancée, qui lui donne un coup de main en salle. Le sous-sol du restaurant réserve des surprises. Il est aménagé en cellier, avec d’un côté une grande table d’hôte et de l’autre des petites tables disposées entre des étagères où sont rangées les pâtes et les bonnes bouteilles, en compagnie de jambons et de saucissons. Malgré les effluves tentateurs qui imprègnent la salle du restaurant, Ciro ne goûte jamais ses plats : «Ce n’est pas nécessaire. J’ai la cuisine dans le sang.» Il ne mange qu’une fois par jour, en fin de matinée et cela lui suffit.

Les prix ? Entre 10 et 15€ pour les entrées, entre 14 et 25€  pour les plats. L’osso buco coûte 18€, le chou royal fourré à la viande de bœuf et de veau, servi sur un lit de champignons des bois, avec un œuf poché et des copeaux de truffe, 16€, les antipasti casa 12€. Les pasta ciccio bello, présentées avec des saucisses artisanales napolitaines, 18€. Le tiramisu, 6€, le sabayon fait maison à la minute, 8€.

Ciro a un grand projet: ouvrir à la rentrée, un peu plus loin, un autre restaurant «bon et pas cher» pour les jeunes. 

Danielle Dechamps

Photos Le Guide des Connaisseurs

La Main dans la Poêle

122, rue Lesbroussart, 1050 Bruxelles.

Tél et fax : 02/ 648 90 32.

Ouvert de 12 h à 14 h 30 et de 19 h à 01 h.

Fermé samedi midi et dimanche.

 












Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2914.html