La saison des maatjes nouveaux 2010 prendra fin le 30 septembre
Sujet: L'actualit? gourmande

La saison des maatjes, qui a débuté le 8 juin, comble les palais et les estomacs de tous les fans du hareng préparé à la manière hollandaise. Il ne manque pas de Hollandse Nieuwe de bonne qualité, a annoncé la Fédération Néerlandaise du Commerce de Gros de Harengs à Egersund en Norvège, où la pêche et le traitement des harengs battent leur plein. Les bateaux néerlandais sont également de la partie. 
La saison des maatjes nouveaux se terminera le 30 septembre inclus.

 

Le stock de harengs augmente

 

Pour la première fois depuis des années, les biologistes ont constaté que le stock de harengs a augmenté. «C’est surtout le nombre de poissons nés en 2006 qui semble beaucoup plus important que nous ne l’avions imaginé. Et ce sont précisément les harengs nés cette année-là que nous utilisons pour la préparation des maatjes ou des Hollandse Nieuwe», a souligné Luc Ouwehand au nom du commerce de gros néerlandais.
Les scientifiques estiment que les harengs nés en 2006, qui ont atteint le stade de maturité pour devenir de savoureux Hollandse Nieuwe, sont deux fois plus nombreux que prévu. Ce qui va accroître, selon le commerce de gros de harengs, le potentiel de capture à l’avenir. Cette année, le quota de pêche du hareng de la Mer du Nord se situe au niveau relativement bas de 161 millions de kilos. Quelque 15% de ce quota sont destinés à la production de maatjes. Le reste des harengs est destiné à l’industrie de la conserve ou est entièrement exporté.

Des millions de maatjes…

 

La pêche du hareng se déroule principalement au Danemark et en Norvège. On nomme pourtant le hareng «Hollandse Nieuwe» parce que l’ensemble des opérations d’achat, de traitement et de logistique est pris en main, depuis de nombreuses années, par des entreprises néerlandaises.

Luc Ouwehand : «De la mi-mai à la fin juin, les néerlandais sont les gros poissons de cette industrie en Scandinavie. Nous avons veillé malgré tout, avec les danois et les norvégiens, à ce que tous les harengs arborent le certificat du Marine Stewardship Council (MSC), un label de pêche durable. Grâce à cette collaboration, les consommateurs ont la garantie de déguster un produit à la fois de première qualité et durable.»

Chaque année, le commerce de gros du hareng produit 200 millions de maatjes, dont 15 millions sont écoulés sur le marché belge, 85 millions aux Pays-Bas et 100 millions en Allemagne.
Le coup d’envoi de la saison du hareng est donné traditionnellement le jour de la mise en enchères du premier tonnelet au marché aux poissons de Schevening, qui a eu lieu cette année le 8 juin. La recette de cette première vente est tombée dans l’escarcelle de la fondation néerlandaise «Kinderpostzegels».








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article2933.html