Maatjes 2011 : la première barrique est acquise aux enchères pour 67750€
Sujet: Les indiscr?tions

Le coup d’envoi de la saison 2011 des maatjes a été donné officiellement le 7 juin 2011 à Scheveningen avec la mise aux enchères de la première barrique qui a été acquise par Scheveninger Best pour un montant de 67.750 €. Les recettes de la vente ont été reversées à Jantje Beton, afin de réaliser une plaine de jeux extérieure pour des enfants.

Les maîtres-contrôleurs de la qualité des maatjes se déclarent très satisfaits. «Le hareng est d’ores et déjà bien gras, délicieusement tendre et salé. En raison du beau temps, la mer était riche en nourriture. Les harengs en ont bien profité. La production actuelle est d’une excellente qualité, comparable à celle du grand cru de 2009», souligne Peter Koelewijn, président du panel de dégustation des maîtres-contrôleurs.
Pour la transformation du hareng en maatje, le hareng doit être bien gras, mais aussi être mis en caque, salé et maturé de manière traditionnelle. Le processus de maturation produit l’authentique maatje.

Selon Nico de Jong, président de la Fédération néerlandaise du commerce de gros de harengs, il est encore difficile à l’heure actuelle de prévoir le prix de vente dans les magasins. «Le fonctionnement du marché est sain. Comme au début de la saison, la demande est importante et l’arrivage réduit, les prix de gros sont plus élevés que l’an dernier. Mais cette différence de prix ne se répercutera pas nécessairement sur les prix au détail. Depuis le week-end dernier, l’arrivage en provenance de la Scandinavie a fortement augmenté, ce qui devrait se traduire favorablement dans les prix de vente.»

Chaque année, 30 millions de kilos de harengs sont transformés en maatjes. Cela représente 200 millions de harengs. Les Néerlandais en consomment 85 millions et les Belges quelque 15 millions. En Allemagne également, le Hollandse Nieuwe est populaire. Pas moins de 100 millions de harengs trouvent preneurs chez nos voisins.

Les recettes de cette vente ont été versées à Jantje Beton pour financer une plaine de jeux (SchoolSpeelPlein) munie d’une partie aquatique pour l’école primaire Klokbeker à Ermelo.

Jantje Beton souhaite que les enfants puissent jouer sans souci dans leur environnement. Jeux d’eau, construction de cabanes, etc. mais trop souvent, ils ne disposent pas de lieu prévu à cet effet. Ou les installations ludiques sont difficiles d’accès. Ainsi, Jantje Beton imagine, finance et organise des projets qui permettent de jouer à l’extérieur en toute liberté.









Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article3022.html