Goji, la petite baie qui voit grand
Sujet: Le guide des bo


©GDC


Il y a les baies de Gou Qi Zi  (prononcez Goutchizeu ou dites plutôt goji) et celles de Wu Wei Zi. Ce sont des grands remèdes des médecines tibétaine et chinoise selon les principes du Yin et du Yang et des épices traditionnelles de leur cuisine.

Le Gou Qi Zi est un petit fruit rouge dont la forme est celle d'un raisin sec et dont le goût et le parfum s’apparentent un peu à ceux de la tomate séchée, surtout en arrière-bouche. C’est un fruit bourré de qualités, champion des antioxydants 100% naturels. Le magazine Time l’a déclaré «Superfruit de l'année» en 2006 et la commission scientifique et technologique du gouvernement chinois l’a consacré «trésor national».


Propriétés

En médecine chinoise, le goji nourrit le sang et le yin (foie et reins) et renforce le jing (essence vitale). Des études récentes mettent en évidence son apport très important en antioxydants, en polysaccharides, en vitamines et en acides aminés. On le considère comme protecteur du foie, hypotenseur, hypocholestérolémiant et on le conseille aux personnes âgées auxquelles il redonne de la verdeur. Il est recommandé également dans les troubles visuels, les vertiges, les mouches volantes devant les yeux et les yeux secs et douloureux. Il lubrifie les poumons et traite la toux chronique Il purifie le teint, agit sur l'état de la peau. Il est d'ailleurs beaucoup utilisé dans plusieurs pays d'Asie en cosmétologie.


On en fait quoi ?

Les baies de  Gou Qi Zi se réhydratent à l'eau tiède ou dans un alcool pour les décors de pâtisseries et les glaces. On peut aussi les réhydrater à la vapeur juste pour les défriper, puis les mettre à macérer dans de l’huile d’olive avec de l’ail, les servir comme des tomates séchées pour agrémenter une salade ou orner des toasts au fromage.

Elles s’utilisent également pour aromatiser des marinades, des viandes et des gibiers. Elles sont bonnes à croquer telles quelles, séchées. On recommande d’en consommer deux cuillères à soupe par jour et ses effets bénéfiques (tonus, etc) se font sentir après une semaine.

Vous les trouverez dans des magasins de produits naturels et en pharmacie (généralement sur commande). 


©GDC

 
Wu Wei Zi (schizandra)

Il ressemble à un grain de poivre noir et possède 5 saveurs, ce qui lui a valu son surnom de fruit aux 5 saveurs car il contiendrait des éléments qui, en bouche, stimuleraient les papilles permettant de distinguer l’aigre, le sucré, le salé, le piquant et l’amer. Les  baies de schizandra ont le pouvoir d’harmoniser les cinq éléments de la tradition chinoise : bois, feu, terre, métal et eau. Elles régularisent les cinq organes correspondants : foie, cœur, rate, poumons et reins.

Propriétés
Le Wu Wei Zi est considéré comme un tonifiant général puissant, améliore la résistance, redonne de l’énergie en période de fatigue et de stress, favorise la concentration. Il est aussi réputé pour ses vertus aphrodisiaques et stimule la vie sexuelle chez les hommes et chez les femmes. Il  permet, affirme-t-on en Chine, où on l’appelle «fruit de l’amour», de «posséder dix femmes pendant cent nuits». Et on y croit : on en donne aux chevaux de course et surtout aux étalons reproducteurs pour les tonifier.

On en fait quoi ?
Ces baies déshydratées sont employées dans diverses préparations, des marinades aux plats de viandes, de poissons, de sauces... On peut les ajouter dans des salades de fruits entiers ou concassés. 










Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article3025.html