Le ministre Benoît Lutgen aux fourneaux de Libramont avec le chef J-P Bruneau
Sujet: Les indiscr?tions


Jean-Pierre Bruneau et Benoît Lutgen


Si Benoît Lutgen s’investit à fond dans sa tâche de
Ministre wallon de l’Agriculture (mais aussi des Travaux publics, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine), il a prouvé hier à la Foire agricole de Libramont qu’il poussait cette vertu jusque dans ses derniers retranchements : il a mis la main à la pâte pour présenter avec Jean-Pierre Bruneau, le célèbre et talentueux chef étoilé de Ganshoren, des dégustations qui ont ravi les restaurateurs et journalistes venus assister à la célébration du Bœuf Blanc-Bleu Belge. Ce qui prouve son humour (il en avait déjà fait la preuve lors de l’inauguration en offrant un coq de Bastogne niché dans un drapeau belge  au premier ministre Yves Leterme), sa simplicité et, c’est connu, sa passion de la gastronomie. 

  

Toque sur la tête et tablier «C’est produit près de chez vous», slogan de la campagne de valorisation des produits wallons, il s’est attelé à la découpe d’un boudin de tranches de filet pur de Blanc-Bleu enfermant du foie gras de canard poêlé et  des lamelles de truffe, servies avec un bouchon de pâte feuilletée fourré d’épinards et une sauce aux truffes, a dressé à l’emporte-pièce du tartare de Blanc-Bleu surmonté de caviar d’élevage, a participé à l’élaboration de divers amuse-bouche, comme des verrines de céleri-rave et Jambon d’Ardenne ou de tomates et asperges vertes.

           

        


Le stand du Ministre, au cœur de Walexpo, a obtenu un succès mérité et a surtout mis en exergue les qualités de cette viande qui fait la fierté des Wallons et qui provient du bœuf le plus musclé de la planète, comme l’a fait remarquer Pascal Leroy, professeur et Doyen de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Liège. Côté biscottos, le porc Piétrain et le mouton Texel belge grimpent sur la première marche du podium avec le Rambo des prés.
A Libramont, Benoît Lutgen a souligné le plaisir de travailler avec Pascal Leroy, car «il allie la passion à la rigueur et à la connaissance du produit ». 

Le B-BB : un passeport pour la santé
 
Parlons-en. Le Blanc-Bleu Belge culard, le plus viandeux et le plus imposant, possède de nombreux avantages. Son rendement est très élevé à l’abattage (70% alors qu’il est de 55% pour les autres) et il ne fournit que très peu de déchets. Sa viande est riche en protéines, en vitamines B3 et B12, en fer et en zinc facilement assimilables. Elle contient moins de cholestérol (± 45 mg / 100gr) que la chair de poulet (± 62 mg / 100gr) et comporte en moyenne 5 % de graisse, soit 2 à 3 fois moins que les animaux provenant d’autres races. C’est une viande maigre idéale pour la santé.
D’aucuns prônent les viandes persillées. Cela se discute. Grâce à la finesse de ses fibres et à sa faible teneur en tissu conjonctif, la viande de B-BB est tendre et demande moins de temps de cuisson que le bœuf traditionnel. Le B-BB est irréprochable en matière de traçabilité et ses éleveurs sont attentifs au respect de son environnement et à son bien-être.
Cela dit, les amateurs de marbrage aimeront la Bleue des Prés wallonne, une vache de type Blanc-Bleu Belge ayant bénéficié d’au moins deux saisons de pâturage qui lui donnent une viande plus grasse et plus foncée. Elle n’est pas destinée à supplanter le B-BB, mais à s’aligner sur le marché des viandes d’importation au niveau de gras intramusculaire élevé. 

La fête à Libramont
 
Libramont, hier, c’était la fête. Contrairement aux prévisions météorologiques, le beau temps était de la partie. Chaque année, cette foire agricole, forestière et agroalimentaire accueille 200 000 visiteurs sur 30 hectares. Parmi les 700 exposants, 40% sont originaires de Flandre. L’atmosphère y est vivante et bon enfant dans un contexte très porteur d’échanges de biens et d’idées. La Foire n’est pas seulement wallonne: plus de 4000 délégations internationales en franchissent les portes.
Benoît Lutgen a annoncé peu avant l’événement qu’il avait dégagé un budget de 15 millions d'euros en faveur des éleveurs wallons. Un joli cadeau de départ. En septembre, il prendra la présidence du cdH.
 


 










Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article3030.html