Les vertus de l’ail aromatique et médicinal
Sujet: Le guide des bo



 L’ail est cultivé depuis des dizaines de siècles en Asie centrale De là, il est arrivé au Proche Orient, puis en Europe. C’est une des plus anciennes plantes médicinales et aromatiques.
Les pharaons en donnaient aux ouvriers qui construisaient les pyramides pour les protéger des épidémies et pour leur donner du tonus. L’ail a d’ailleurs provoqué la première grande grève de l’histoire. Les travailleurs des pyramides ont décidé un jour de cesser le travail parce qu’une cargaison d’ail n’arrivait pas et, 2 600 ans avant Jésus-Christ, une inscription gravée dans la pyramide de Chéops rappelle que chaque matin les ouvriers qui construisaient la pyramide avaient reçu leur gousse d’ail.
En Grèce, les athlètes des jeux olympiques en recevaient aussi une gousse avant l’effort.
Charlemagne en recommandait la culture dans ses célèbres CAPITULAIRES et, plus près de nous, Henri IV, le Vert Galant, en croquait une gousse au réveil, en prévision de ses conquêtes féminines mais surtout pour éviter les maladies. A l’époque, on ne faisait pas trop attention à l’odeur... Il est vrai qu’à sa naissance, on avait frotté d’ail les lèvres du futur roi et on lui avait fait boire une goutte de Jurançon, comme c’était l’usage en Gascogne.
On aimait tellement l’ail que, quand les Musulmans ont affronté les premiers Croisés, ils ont été plus effrayés par leur odeur d’ail que par leurs armures et leurs épées...
Un détail amusant: au Moyen Age, les marchands d’ail portaient souvent en hiver des tricots de laine épaisse. On les appelait des...chandails, contraction sans doute de marchands d’ail. Le mot a fait fortune. Et le chandail que vous portez trouve là son origine...
L’ail est vraiment un excellent médicament et les spécialistes lui reconnaissent d’immenses mérites. Manger de l’ail frais, une ou deux gousses par jour, avec de la minarine anti-cholestérol, des légumes et des fruits, un supplément vitaminique si on a un certain âge, peut faire baisser très sensiblement le mauvais cholestérol.
Il aurait aussi une action préventive du cancer, grâce au sélénium qu’il contient. 
Si vous avez un début de rhume ou de bronchite, mangez de l’ail... C’est un étonnant désinfectant du corps.  Si vous avez une verrue, votre dermato vous l’enlèvera mais elle risque de revenir. Essayez une application d’ail ou d’oignon haché, avec un pansement, ou de jus d’ail, sur la verrue, deux fois par jour.  Elle disparaîtra rapidement. Beaucoup de médecins sont incrédules mais  j’en ai fait l’expérience avec un de mes enfants. Si vous avez de l’hypertension, mangez aussi de l’ail. C’est excellent pour faire baisser la tension. L’ail convient à tous sauf à ceux qui ont des irritations de l’estomac ou des dermatoses. Les femmes qui allaitent leur bébé doivent aussi s’en passer.
Quelle est la meilleure façon de manger de l’ail cru? On peut couper la gousse épluchée en petits morceaux et la mettre sur du pain avec un peu de minarine ou du beurre. On peut aussi, la veille, mettre la gousse hachée avec du persil dans un peu d’huile d’olive. On met au réfrigérateur et le lendemain, on en tartine son pain. C’est très savoureux et c’est plus facile à digérer. Mais naturellement  rien n’est meilleur que la cuisine à l’ail. Il faut toujours en mettre dans la salade.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article3178.html