Le prix du hareng saur
Sujet: Dr?le d?Histoire?

A la Belle Epoque à Paris, les restaurants étaient très chers. Particulièrement Bignon, avenue de l’Opéra.
Un jour Aurélien Scholl lui commanda un hareng saur.
Prix : 3 francs.
- Trois francs, un hareng saur ! s’écria-t-il.
- C’est à cause de l’odeur, répondit placidement le patron.
 








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article357.html