Aphrodisiaques : le musc peut donner des vertiges
Sujet: L'amour en t?te

Le musc, une substance brune qui se trouve dans une glande située sous la peau de l'abdomen du chevrotin, petit chevreuil d'Asie du sud-est, est connu pour ses vertus hautement aphrodisiaques.  Malgré son origine peu appétissante, il est une panacée (il était utilisé pour soigner l'épilepsie, la coqueluche, la fièvre typhoïde, la pneumonie...). On le pulvérise, comme l'ambre, dans un mortier et on en saupoudre légèrement les aliments. (Un excès donne des vertiges). L’ambrette, extraite d’un genre d’hibiscus indien, est une petite graine noire, moins chère que l'ambre gris. Elle a moins de goût et ses vertus sont moins aphrodisiaques. Mais on fait avec ce qu'on a. On la broie au mortier ou au moulin et on l'incorpore dans les préparations dix minutes avant la fin de la cuisson. Elle sert avec la cardamome à parfumer le café turc. 

Danielle Dechamps









Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article375.html