La Plage d’Amée à Jambes : tout pour plaire et se dépayser
Sujet: Les indiscr?tions


La Plage d'Amée

Imaginons : le bord de Meuse sous le soleil hivernal, des canards dans l’eau, les feuilles des arbres rougissantes et un restaurant confortable, ultra-moderne, au décor simplifié, et qui fait le plein. C’est le restaurant de la Plage d’Amée, près de Namur. Il est vrai que Namur, Dinant et environs, ont depuis toujours été peuplés de vrais gourmands. Les meilleures caves de province, c’était là. Au début du XIXe siècle, on ne buvait que du vin de bourgogne et quand on devait acheter du Bordeaux, sur les conseils du médecin on allait chez le pharmacien.
Le patron, c’est Benoît Gersdorff, 41 ans, efficace et sympathique. Il a voyagé dans le monde, travaillé dans les meilleures maisons, et il dirige aujourd’hui à Namur et aux environs des restaurants à succès : « L’Essentiel » à Temploux, « La Plage d’Amée » à Jambes, le « Château de Namur » et il est consultant pour un restaurant italien de Namur, le « Nero Bianco ». Une belle réussite pour un battant.
A La  Plage d’Amée, la cuisine, comme le cadre, est moderne mais équilibrée. Le chef Raphaël Adam (Ah ! les desserts aux pommes d’Adam !) propose un menu complet ou une, deux ou trois assiettes, 18, 28 ou 38 €). Des huîtres, un gâteau d’écrevisses, des noix de Saint-Jacques rôties servies avec des cannelloni de céleri rémoulade à l’huile de truffe noire et jus de viande corsé, sans oublier de bons gibiers. Avec un plat et une bouteille de blanc ou une demi-bouteille de rouge, on mange ici pour une trentaine d’euros. On vous offre des pains chauds maison variés et un amuse-bouche très savoureux. Voilà qui mériterait une étoile. Bref, tout pour plaire et se dépayser
(La Plage dAmée - Rue des Peupliers, 2 à Jambes. Tél. 081/ 30 93 39. Fermé lundi et  mardi sauf organisations).








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article455.html