1900. Le premier Guide Michelin
Sujet: Le Petit Journal

Il y a trois mille automobilistes en France.
André Michelin, un ingénieur qui s’est lancé dans l’industrie du pneu, décide de créer un guide pour eux.
Ce sera un excellent support publicitaire pour les pneumatiques portant son  nom et une source de renseignements pour les conducteurs.
“Cet ouvrage, lit-on dans la préface, paraît avec le siècle. Il durera autant que lui. L’automobilisme vient de naître. Il se développera chaque année et le pneu avec lui, car le pneu est l’organe essentiel sans lequel l’automobile ne peut rouler.”
Qu’y a-t-il dans ce guide ? Les adresses des épiciers à qui on peut acheter de l’essence et des mécaniciens où l’on peut réparer.
Et comme il faut du temps pour les réparations, on y ajoute hôtels et restaurants.
Des étoiles indiquent les catégories.
Elles ne sont pas une marque d’appréciation gastronomique.
Trois étoiles indiquent un établissement où il faut compter au moins 13 francs pour loger dans une chambre moyenne, avec le déjeuner, le dîner, vins compris, le service et la bougie.
Une étoile indique un hôtel où des prestations identiques ne vous coûteront que dix francs par jour.
 








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article695.html