1804. Le maître des fruits, des légumes et des fleurs
Sujet: Le Petit Journal

Philippe-Victoire de Vilmorin vient de mourir en cette année 1804 à l’âge de 68 ans.
Vilmorin? Un nom qui, deux siècles plus tard, dira toujours quelque chose aux amateurs de plantes.
Philippe-Victoire, dixième enfant d’un agriculteur de Lorraine, avait fait à Paris de solides études de médecine et de botanique. Il avait épousé la fille du botaniste et grainier de Louis XV, Adélaïde d’Andrieux. Et ensemble, ils avaient ouvert le premier commerce de graineterie dont l’enseigne était merveilleuse: “Au roi des oiseaux”.
On était en pleine vogue des jardins d’agrément.
Le succès fut immense. Philippe-Victoire, curieux de tout, avait introduit en France de nouvelles espèces de légumes, de fleurs, d’arbres, de céréales.
Vers 1770, il avait publié un catalogue, “Le Bon Jardinier”, lu et apprécié par tous les amateurs.
Dès 1778, on y recensait 184 espèces de légumes, 24 plantes aromatiques, 200 arbres fruitiers, 148 plantes florales, etc.
Philippe-Victoire laisse un patrimoine prodigieux et, surtout, il a fondé une dynastie.








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article79.html