1759. Le chaud-froid de volaille est le fruit du hasard
Sujet: Le Petit Journal

En cette année 1759, le Maréchal duc de Luxembourg reçoit de nombreux amis dans son château de Montmorency. Hélas, il ne pourra se mettre à table. Le roi le mande d’urgence à Versailles. Quand il rentre, tard dans la nuit, il veut, avec appétit, faire un sort aux restes du dîner. Une fricassée de volaille fera l’affaire. Inutile de la réchauffer. Et le Duc la trouve si bonne qu’il demande à son cuisinier de l’améliorer. C’est ainsi qu’est né le chaud-froid.
Jacques Kother©







Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article80.html