La Côte d’Or à Philippeville : un grand chef signe une cuisine d’exception
Sujet: Coup de coeur

Chaque vendredi, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9 h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de Bel RTL, sa bonne adresse de la semaine (émission transmise en direct sur RTL TVI)
Il a déjeuné dans un des meilleurs restaurants de la province de Namur et de Wallonie, La Côte d’Or à Philippeville.
 
Jacques Kother : Quand je pense que dans certaines écoles de cuisine en France on  apprend  avant tout aujourd’hui aux élèves à décongeler les denrées et à ouvrir des pots de sauces fabriquées en usine, plutôt qu’à préparer des poissons frais et à désosser une selle d’agneau de bonne provenance, je me dis : «Où va le goût et où va la vraie cuisine française ?» Heureusement, il y a encore des maîtres-cuisiniers de haute qualité. C’est le cas à «La Côte d’Or» à Philippeville où j’ai déjeuné incognito, trop rapidement mais vraiment parfaitement cette semaine. J’aurais voulu y passer des heures.
 
Philippe Callet : C’est une grande table par la qualité et  peut-être aussi par les additions ?
 
Jacques Kother : Par la qualité, oui, mais le rapport qualité-prix est imbattable à ce niveau puisqu’on peut y déjeuner pour 20 euros et moins de 25 euros pour un menu trois services remarquable, avec, si on veut, des vins au verre. La carte des vins, conçue par Bruno Debus, est magnifique et ses prix bien maîtrisés. On y trouve des bouteilles très  peu onéreuses et c’est tant mieux, mais aussi des flacons rares. Au total, plus de 500 crus différents.
 
Philippe Callet : Qu’est-ce que vous avez aimé ?
 
Jacques Kother : D’abord, ce que j’ai mangé, un feuilleté d’asperges en sauce légère,  superbe de goût avec de grosses asperges sans fibres, tendres et savoureuses, et un plat de poissons variés, tous cuits à la perfection et accompagnés de légumes impeccables.
Mais ici on peut aussi se régaler d’un carré de porcelet aux cerises du pays, d’aiguillettes de canard aux pêches caramélisées servies avec des pommes paillasson, ou d’une charlotte aux trois chocolats. C’est une cuisine de précision, cuissons à la seconde, sauces parfaites, produits de haute qualité. Et il ne faut pas oublier que l’un des frères Debus, Thierry, le chef, a travaillé pendant deux ans comme chef saucier dans un des plus fameux trois étoiles de France, les Troisgros à Roanne. Résultat : on trouve à la carte une des créations les plus originales des frères Troisgros : l’escalope de saumon à l’oseille, qui n’est pas seulement un plat magnifique, c’est un rêve, et la sensualité d’une cuisine pleine de fraîcheur et de raffinement.
 
Philippe Callet : Encore un mot sur la maison ?
 
Jacques Kother : Jolie salle à manger très claire, spacieuse, et on peut par beau temps manger dehors : le jardin est magnifique. La Côte d’Or et sa cuisine sublime, on a  vraiment envie d’y revenir.

Hôtel-Restaurant La Côte d’Or
Rue de la Gendarmerie, 1
5600 Philippeville
Tél. 071/ 66 81 45 – Fax : 071/ 66 6797
Fermé dimanche soir, lundi, mercredi soir
 








Cet article provient de 'Le Guide des Connaisseurs'
http://www.leguidedesconnaisseurs.be

L'URL de cet article est:
http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article881.html