Le Guide des Connaisseurs - Coup de coeur Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Les indiscr?tionsLes indiscr?tions

·Dominique Michou s’en va
·Les Jeunes Pousses: une histoire de famille
·Le nouveau Kokejane

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Sartre détestait les coquillages et les végétaux crus. Sauf l’ananas qui, disait-il, ressemblait ŕ quelque chose de cuit.

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20323

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Coup de coeur

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Coup de coeur  Glossaire de la Rubrique Coup de coeur
Rechercher :

Le D’Arville à Wierde : l’aile ou la cuisse ?

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Il dĂ©gustĂ© un excellent poulet wallon, le Val Dieu, en compagnie de jeunes chefs wallons rĂ©unis au restaurant Le D’Arville Ă  Wierde. Une dĂ©couverte très agrĂ©able.

 

Philippe Callet : Cette semaine, vous Ă©tiez en Wallonie… et en bonne compagnie.

 

Jacques Kother : Près de Namur avec des jeunes chefs wallons et du poulet wallon. C’était Ă  la fois la rencontre du talent des cuisiniers et celui des producteurs. En Wallonie, on ne le dit jamais assez, il y a de merveilleux cuisiniers, des restaurants tout Ă  fait remarquables, et des producteurs de volailles, de fromages, de charcuteries, de viande, de lĂ©gumes, de bières, de miel et mĂŞme d’escargots - et j’en passe -  qui privilĂ©gient le goĂ»t, la qualitĂ© et l’authenticitĂ©. Il faut reconnaĂ®tre non seulement leur supĂ©rioritĂ© mais aussi le combat qu’ils mènent quotidiennement, et qui n’est pas facile, pour se faire mieux connaĂ®tre et apprĂ©cier du grand public et pas seulement d’un public de connaisseurs.

 

Philippe Callet : C’est important pour qu’un artisanat ne disparaisse pas.

 

Jacques Kother : C’est aussi une question de goĂ»t pour les consommateurs. Il ne faut pas Ă©videmment se contenter de produits très ordinaires, peu goĂ»teux, ou mĂŞme parfois peu honnĂŞtes. C’est le rĂ©sultat d’une Ă©ducation. On comprend facilement qu’ il y a une Ă©norme diffĂ©rence entre un poulet de batterie, Ă©levĂ© de façon intensive, qui a vĂ©cu dans une sorte de camp de concentration, et qui est insipide, et un poulet bien nourri, qui porte un label comme le poulet du Val Dieu, qui provient aujourd’hui d’une bonne dizaine d’élevages wallons et qui est d’une grande finesse de goĂ»t, ou le CoqArd ou les Coqs de PĂŞche qui sont la fiertĂ© des Ă©leveurs en Wallonie.

 

Philippe Callet : Donc, pour vous, poulet au dĂ©jeuner sous un beau soleil, en pleine campagne…

 

Jacques Kother : Avec des jeunes chefs qui mĂ©ritent qu’on les cite car ils dĂ©fendent ce qu’il y a de meilleur, FrĂ©dĂ©ric Caerdinael du Sanglier des Ardennes Ă  Durbuy, RaphaĂ«l Adam de L’Essentiel Ă  Temploux, Pierre-Antoine Langhendries, de La Plage d’AmĂ©e Ă  Jambes, j’ai dĂ©jeunĂ© chez un autre grand cuisinier, Olivier Bourguignon, qui est le chef-propriĂ©taire du restaurant Le D’Arvillle Ă  Wierde, près de Namur. Il nous avait prĂ©parĂ© deux recettes de poulet du Val Dieu : une très complexe et une autre très simple : un poulet de un kilo 500 simplement rĂ´ti pendant une bonne heure Ă  220 degrĂ©s. Rien que du bonheur.

 

Philippe Callet : Comment fait-on pour qu’un poulet rĂ´ti ne soit jamais sec ?

 

Jacques Kother : D’abord, il faut le farcir. Ici, le chef et son second David Ledent avaient fourrĂ© le poulet avec du fromage blanc, de l’ail, du thym, du laurier et du romarin. On peut aussi utiliser simplement une tĂŞte d’ail non Ă©pluchĂ©e et un peu de romarin. Il sera bien parfumĂ©. Ensuite, il faut commencer la cuisson cĂ´tĂ© cuisse, le retourner toujours cĂ´tĂ© cuisse, avant de rĂ´tir les blancs et, bien entendu, arroser souvent. Ainsi les blancs ne seront pas secs. Olivier Bourguignon a l’intention de mettre ce poulet Ă  sa carte dans les prochains jours si ce n’est dĂ©jĂ  fait. C’est une redĂ©couverte et c’est Ă  se lĂ©cher les doigts. Le poulet du Val Dieu a inspirĂ© Ă©galement les autres chefs qui lui rĂ©servent quelques bonnes idĂ©es de prĂ©parations.

Bonne nouvelle donc : en Wallonie, le poulet de haute qualitĂ©, qui flatte l’appĂ©tit, qui est vraiment gastronomique, revient en force et c’est le moment, si on n’est pas un mou du goĂ»t, de savourer mieux encore la vie…

 

Philippe Callet : … Et la table !

 

Jacques Kother : Avec un appĂ©tit joyeux et beaucoup de bonne humeur.

 

Restaurant Le D’Arville

Rue d’Arville, 94

Ă  5100 Wierde

TĂ©l. 081/ 46 23 65

        


Coup de coeur - 29/04/2007 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Le Bistrot De Snippe Ă  Knokke : petit resto mais grand chef

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Questions sur la gastronomie aujourd’hui. Mangeons-nous comme les Français ? Et la «bistrogastronomie» est-elle la formule d’avenir ? Sans doute oui puisque Jacques Kother retrouvĂ© un grand cuisinier, Luc Huysentruyt, qui a ouvert un tout nouveau bistrot Ă  Knokke-Heist.

 

Jacques Kother : Les plats prĂ©fĂ©rĂ©s des Français ? Dans l’ordre : 1 : la blanquette de veau, 2 : le couscous, 3 : les moules-frites, 4 : la cĂ´te de bĹ“uf, 5 : le bĹ“uf bourguignon, 6 : le gigot d’agneau et 7 : le pot-au-feu. C’est le rĂ©sultat d’un sondage très sĂ©rieux rĂ©alisĂ© l’an dernier.

Pour la Belgique, pas de sondage mais les cinq premiers sont certainement le poulet-frites, les moules-frites, les carbonnades Ă  la flamande, les boulettes, les chicons au gratin.

 

Philippe Callet : La viande rouge est naturellement toujours en vedette.

 

Jacques Kother : Mais ni la blanquette de veau, ni le couscous, ni le pot-au-feu apprĂ©ciĂ©s des Français n’arrivent en tĂŞte. Et si en France le cassoulet est en 14ème position, la brandade de morue en 17ème, le petit salĂ© aux lentilles en 23ème et la tĂŞte de veau sauce gribiche en 24ème, la potĂ©e est 27ème alors que les potĂ©es, baptisĂ©es stoemps, sont très nettement plus populaires chez nous. 

Seul point commun : tous ces plats n’ont rien Ă  voir avec une cuisine moderniste ; c’est la cuisine des familles, celle des bistrots et brasseries. C’est la tradition. Rien Ă  voir avec la cuisine molĂ©culaire…

 

Philippe Callet : Justement, vous avez dĂ©couvert cette semaine un très grand chef, qui a vendu son cĂ©lèbre restaurant de Bruges, pour ouvrir un bistro Ă  Knokke. C’est une primeur.

 

Jacques Kother : Personne n’en a encore parlĂ©. Luc Huysentruyt avait un magnifique restaurant Ă©toilĂ©, dans une maison de maĂ®tre du XVIIIe siècle, magnifique, au centre de Bruges, De Snippe. Il a ouvert son Bistrot De Snippe Ă  Knokke avec sa femme et ses enfants, et c’est  une grande rĂ©ussite avec une carte en deux langues et des prĂ©parations de la mer du Nord qui donnent faim : cabillaud poĂŞlĂ© aux asperges, sauce mousseline, anguilles de nos rivières aux 14 herbes, ris de veau poĂŞlĂ© aux salsifis, selle d’agneau Ă  l’ail doux avec lĂ©gumes primeurs et pommes au four, mousseline de chou-fleur et coquilles Saint-Jacques. La sole est meunière, les crevettes Ă©pluchĂ©es Ă  la main. Rien que du bon.C’est un peu plus cher qu’une brasserie habituelle mais c’est la signature d’un grand cuisinier, qui n’utilise avec talent et simplicitĂ© que les meilleurs produits. On peut manger ici en semaine un plat et un dessert pour 20 euros.

Bref, une nouvelle adresse Ă  Knokke qui ravira les gourmands.

 

Philippe Callet : Cette bistrogastronomie, pour utiliser un terme rĂ©cent, c’est un phĂ©nomène qui prend une certaine ampleur et pas seulement chez nous…

 

Jacques Kother : En France aussi. La mode s’y niche. La gourmandise s’y renouvelle. La cuisine de bistrot reste simple mais revisitĂ©e avec talent. Et le bonheur est total puisque nous avons de plus en plus de bonnes adresses Ă  tous les prix et pour toutes les envies.

Et la meilleure façon de supporter une envie, c’est toujours d’y succomber. A table, on ne s’ennuie jamais surtout si on  a des amis rigolos….

 

Bistrot De Snippe

De Wielingen, 5

Ă  8300 Knokke-Heist

TĂ©l. 050/ 62 81  62 – 0477 30 10 38 – F. mercredi et jeudi

Pendant les vacances scolaires F. jeudi et vendredi midi.

        


Coup de coeur - 29/04/2007 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

La Mandragola Ă  Etterbeek : cuisine plein sud

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Il a dĂ©couvert Ă  la Mandragola  Ă  Etterbeek une cuisine du sud inspirĂ©e, moderne, sans excès, d’un grand cuisinier encore trop mĂ©connu : Umberto Piccinni.
 
Philippe Callet : Le soleil  est de retour. Jacques Kother, chroniqueur du magazine Le Guide des Connaisseurs et de notre Ă©mission, est allĂ© cette semaine Ă  la recherche d’une terrasse en ville et d’une cuisine sortant de l’ordinaire. Pari gagnĂ©.
 
Jacques Kother : C’est le moment de se tourner vers la MĂ©diterranĂ©e et la cuisine du Sud. Mais pas n’importe laquelle. J’ai dĂ©couvert cette semaine un chef italien qui s’appelle Umberto Piccinni et qui fait mentir toutes les plaisanteries qu’on peut faire sur les cuisines italiennes. Du genre : l’unique contribution des Italiens Ă  la technologie, c’est le four Ă  pizza.
Ou, plus gentil : on n’est jamais seul quand on mange des spaghettis…Ils vous regardent dans les yeux.
Dans le restaurant La Mandragola, Ă  Bruxelles, pas de spaghettis bolognaise, pas de pizza.
Mais une cuisine beaucoup plus complexe, faite de produits de la mer, herbes et légumes – artichauts violets, courgettes, topinambours, aubergines, fenouil - avec un chef qui va au marché matinal et y choisit les meilleurs produits.
 
Philippe Callet : Citez-nous deux plats qui sont bien reprĂ©sentatifs de cette cuisine ?
 
Jacques Kother : Les asperges vertes aux morilles sautĂ©es servies avec une Ă©mulsion de parmesan, ou le pavĂ© de bar de ligne rĂ´ti aux Ă©corces d’agrumes, fenouil fondant, infusion au safran. C’est vraiment bon.
Deux plats que j’ai appréciés dans le menu dégustation à 42 euros qui permet, vin compris, de goûter toute une série de mets. C’est copieux, c’est varié. C’est une cuisine moderne, intelligente, précise. J’étais là incognito comme d’habitude et je dois dire, à la louange de Peggy, la ravissante femme du chef, qui est en salle, que le vin n’était pas compté alors qu’on a droit en principe à une demi-bouteille par menu et par personne.
Ici, pas de rationnement. On boit très largement. C’est exceptionnel. C’est follement généreux.
 
Philippe Callet : Carte des vins aguichante?
 
Jacques Kother : Remarquablement intelligente, avec des vins italiens modernes et très plaisants. Pas les vins lourds et trop boisĂ©s de jadis.
On peut manger ici un plat et choisir un seul vin mais ce menu avec tout un tas de petites portions est un des meilleurs, un des plus réussis, de la capitale. Devant le restaurant, on peut manger sur la terrasse protégée. C’est malheureusement un peu bruyant. L’avenue de Tervuren est agressée par la circulation. Mais on s’habitue et bien entendu on peut manger à l’intérieur.
C’est très sympathique. Il y a même, dans cette belle maison de maître, très chaleureuse, un salon fumoir au premier étage.
Et surtout, c’est une cuisine inspirée, moderne, sans excès, d’un grand cuisinier encore trop méconnu.
Retenez son nom : Umberto Piccinni.
C’est un « Piccinni Â» qui connaĂ®t la musique. Ses desserts sont de vrais pĂ©chĂ©s, de la mousse en chocolat noir servie avec une mousseline de mandarine au tiramisu revisitĂ©.
Il fait une cuisine vraiment inspirĂ©e. C’est une dĂ©couverte.  C’est idĂ©al pour les gourmets qui sont des gourmands mais… avec un cerveau.
 
Philippe Callet : Et bien entendu un peu d’appĂ©tit… et un palais attentif.
 
Jacques Kother : L’appĂ©tit, ici, vient en mangeant. C’est un restaurant encore peu connu mais il gagne Ă  l’être. C’est un des meilleurs de Bruxelles dans le genre. C’est une cuisine de soleil très rĂ©ussie. Alors, bravo, chef !


   


Restaurant La Mandragola
Avenue de Tervuren, 59
1040 Bruxelles – Etterbeek
TĂ©l. 02/ 736 17 01 
Fax: 02/ 736 67 85
lamandragola@skynet.be
F. Samedi midi et dimanche.


Coup de coeur - 13/04/2007 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Avec le «859» à Uccle, tirez le bon numéro

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Il a dĂ©couvert un nouveau petit restaurant-brasserie, très agrĂ©able, qui porte le numĂ©ro de la chaussĂ©e de Waterloo, Ă  Uccle, oĂą il se trouve: le 859.
 
Philippe Callet : Des nouveautĂ©s aujourd’hui avec Jacques Kother du magazine Le Guide des Connaisseurs: un grand restaurant qui va disparaĂ®tre et un petit qui vient de naĂ®tre et qui n’est encore dans aucun guide annuel.
 
Jacques Kother : Hâtons-nous de succomber Ă  la tentation avant qu’elle ne s’éloigne. C’est ce que disait Epicure. Et Maupassant ajoutait : «De toutes les passions, la seule vraiment respectable, c’est la gourmandise.»
Ces grands esprits avaient certainement raison  et commençons par saluer le cĂ©lèbre Claude Dupont, magnifique artisan du goĂ»t, qui cuisine Ă  Bruxelles dans le restaurant doublement Ă©toilĂ© depuis 31 ans et qui porte son nom.
Claude Dupont et Monique, sa charmante femme vont prendre, hélas, une retraite bien gagnée et fermer leur restaurant fin juin. Tous les gourmets savent que c’est dans ce restaurant qu’on mangeait les meilleurs gibiers à l’ancienne, et aujourd’hui encore le turbot grillé à l’arête avec sa sauce mousseline moutardée, ou un sublime agneau rôti en persillade. Ça donne faim. C’est le moment d’y aller.
Il y aura donc un grand restaurant de moins Ă  Bruxelles Ă  partir du 1er juillet pour diverses raisons : besoin de s’oxygĂ©ner autrement, pas de successeur, charges très lourdes et naturellement TVA abusive.  
 
Philippe Callet : Et pourtant, certains jeunes courageux se lancent dans ce mĂ©tier difficile et c’est le cas de GaĂ«tan Veulemans qui a ouvert le 859. C’est le numĂ©ro de la chaussĂ©e de Waterloo oĂą il est situĂ© et c’est le nom du restaurant.
 
Jacques Kother : La  famille Veulemans dirige un cĂ©lèbre restaurant dans le centre ville, Les Armes de Bruxelles, un des rares endroits oĂą les crevettes sont encore Ă©pluchĂ©es Ă  la main tous les jours. GaĂ«tan Veulemans a travaillĂ© lĂ  puis s’est installĂ© Ă  son compte mais la tradition est restĂ©e et les crevettes sont toujours fraĂ®ches et Ă©pluchĂ©es Ă  la main. RĂ©sultat : des croquettes aux crevettes dodues, vraiment savoureuses, deux par personne et 11 euros.
 
Philippe Callet : La carte est assez courte.
 
Jacques Kother : Moins de 20 plats, desserts compris. On y retrouve des plats typiques de brasserie dans ce petit restaurant au dĂ©cor moderniste de 24 places. C’est ouvert tous les jours sauf le dimanche soir. Le service est assurĂ© par une charmante auditrice de Bel RTL. Ce n’est pas très cher. Le verre de vin est Ă  3 euros. On savoure ici des spĂ©cialitĂ©s comme les anguilles au vert, les harengs baltique, le cabillaud grillĂ©, l’amĂ©ricain minute, le carrĂ© d’agneau, ou l’entrecĂ´te bĂ©arnaise ou au poivre. Bref, du solide et qui a fait ses preuves.
 
Philippe Callet : Très traditionnel…
 
Jacques Kother : Un peu trop. On espère dans l’avenir un peu plus de crĂ©ativitĂ© mais toujours bien entendu dans le domaine du classique, une bonne poule au pot, un coq au vin, une tĂŞte de veau en tortue, une vraie daube au vin. Mais si j’en parle aujourd’hui, c’est que les produits sont bien choisis, la baguette de pain est servie chaude et croustillante, c’est copieux, sans chichis, la bière est fraĂ®che, les vins ne sont pas chers, Ă  partir de 16 euros, et la bĂ©arnaise maison n’est pas rationnĂ©e. Bref, dans le cadre de mon action «Encourageons les jeunes», le petit resto de GaĂ«tan est mon meilleur choix cette semaine. Comptez, sans se priver, environ 30 euros par personne. C’est ce que j’ai payĂ©.  Et personne ne dira ici comme Paul Claudel Ă  propos de la cuisine anglaise : «Il n’y a qu’un seul mot : soit !» 

Le 859
Chaussée de Waterloo, 859
1180 Bruxelles (Uccle).
TĂ©l. 02/ 374 77 10
0475/ 32 26 41
F. Dimanche soir.
                       


Coup de coeur - 06/04/2007 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Le Château du Mylord à Ellezelles : une gastronomie de haut niveau

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Il a dĂ©jeunĂ© au Château du Mylord, Ă  Ellezelles, un endroit de rĂŞve dirigĂ© par de grands professionnels, les frères Thomaes. Il a aussi commentĂ© la sortie du Guide Delta Bruxelles et PĂ©riphĂ©rie 2007.
 
Philippe Callet : C’est le moment de signaler l’évĂ©nement de la semaine : la parution du guide Delta de Bruxelles et sa pĂ©riphĂ©rie.
 
Jacques Kother : Il y a deux guides Delta : celui qui est consacrĂ© Ă  la Belgique et au Luxembourg a Ă©tĂ© publiĂ© Ă  la fin de l’an dernier. Celui de Bruxelles et PĂ©riphĂ©rie est sorti cette semaine. Il existe depuis 30 ans. C’est certainement le plus complet, le plus pratique. Il contient des informations et des commentaires sur 1540 restaurants et hĂ´tels. C’est un gros livre de 480 pages qui coĂ»te 22 euros 25. On ne peut que le recommander. C’est celui que je prĂ©fère.
 
Philippe Callet : On y dĂ©couvre aussi le palmarès 2007 des restaurants les mieux cotĂ©s.
 
Jacques Kother : Je vous le donne rapidement : le Delta d’Or va au Sea Grill Ă  Bruxelles, le Delta d’Argent Ă  Chez Oki Ă  Bruxelles, le Delta de Bronze au Bistrot du Mail Ă  Bruxelles. Des distinctions par type de cuisine ont Ă©tĂ© attribuĂ©es Ă  Bleu de Toi Ă  Bruxelles pour la cuisine belge, Bocconi Ă  Bruxelles pour la cuisine italienne, Casino au Woluwe Shopping Center Ă  Woluwe-St-Lambert pour la cuisine de brasserie, Le Moulin de Lindekemale Ă  Woluwe-St-Lambert pour la cuisine rĂ©gionale française et Notos Ă  Ixelles pour la cuisine grecque.
Intéressant à découvrir dans ce guide indispensable que je conseille vivement. C’est ce qu’il y a de mieux.
 
Philippe Callet : Et puis, cette semaine, vous avez redĂ©couvert un des meilleurs restaurants de Wallonie : Le Château du Mylord Ă  Ellezelles…

      

Jacques Kother : C’est un endroit de rĂŞve, dirigĂ© par de grands professionnels, les frères Thomaes.
DĂ©tails qui comptent : Le Château du Mylord offre non seulement une cuisine exceptionnelle mais il possède une des caves les plus importantes et les plus prestigieuses du pays, avec des milliers de bouteilles. Et, ce qui ajoute au charme de cette maison superbe, son parc de trois hectares est classĂ©. Il contient des arbres centenaires, des sculptures gĂ©antes et une roseraie en forme d’étoile. A voir absolument. C’est un endroit de grande sĂ©duction.

    

Philippe Callet : Nous sommes Ă©videmment au Château du Mylord dans un certain luxe.
 
Jacques Kother : Avec une cuisine moderne très recherchĂ©e et des produits de haute qualitĂ©. Il y a 20 personnes en cuisine et tout est fait maison. Il faut Ă©videmment compter au moins 75 euros vins compris mĂŞme si certains menus sont plus onĂ©reux. Mais le jeudi soir et le samedi midi, les moins de 28 ans peuvent apprĂ©cier ici un menu « jeunes gastronomes Â» Ă  48 euros, tout compris, vins, eau, cafĂ©. C’est le moment de dire Ă  papa  qu’on s’intĂ©resse Ă  la gastronomie.

              
Jean-Baptiste Thomaes    Christophe Thomaes

Philippe Callet :
On peut aussi manger dehors quand il fait beau ?
 
Jacques Kother : En terrasse et au jardin. C’est magnifique. Et lĂ , on peut fumer. Les amateurs de havanes ou de cigares dominicains  peuvent s’en donner Ă  cĹ“ur joie en humant un des 75 whiskies d’exception que propose le restaurant.
 
Philippe Callet : On peut dire que vous y avez fait un repas de rĂŞve ?
 
Jacques Kother : Absolument, avec une cuisine d’un raffinement exceptionnel et d’une savoureuse complexitĂ©. Pour moi, une des toutes grandes maisons du pays. On l’aura compris : le Mylord, ici, c’est vous.

Le Château du Mylord
Rue Saint-Mortier, 35
7890 Ellezelles
TĂ©l. 068/ 54 26 02
Fermé dimanche soir, lundi midi non férié, lundi soir, et mercredi soir.
Parking privé.



Coup de coeur - 30/03/2007 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

175 Articles (35 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Coup de coeur:
Le Café Lequet à Liège, le temple des boulets-frites!

Derniers articles de la rubrique:
·La Guinguette en Ville: un succès mĂ©ritĂ©

·Ganshoren : Une explosion de saveurs au San Daniele

·La Table de Georges Ă  Glabais: mezzĂ© ou cochon de lait ?

·Pour ses 30 ans, le Blue Elephant de Bruxelles propose un formidable menu Ă  30€

·The Cube, avec Sang Hoon Degeimbre: une expĂ©rience inoubliable

·Un Passage Ă  -haut- niveau Ă  Uccle

·Le restaurant La Manufacture Ă  Bruxelles: 20 ans de «fait main»

·La Main dans la PoĂŞle Ă  Ixelles: le soleil de l’Italie

·Damien Bouchery et StĂ©phane Lefèvre : Bistrot du Mail et Petits Oignons…

·Le Chalet Robinson, dans le Bois de la Cambre Ă  Bruxelles, enfin rouvert !

·Bourg-en-Bresse et Vonnas : du bonheur cet Ă©tĂ©

·Bloempanch et Wok n’Roll Ă  Bruxelles

·Fosses-la-Ville: Le Vin100 mais pas sans vins

·Paris. Le Train Bleu : arrĂŞt buffet !

· Le restaurant Living Room 102 Ă  Knokke / Sluis: la frontière du bon goĂ»t

·Hostellerie Dispa Ă  Walcourt : le terroir du dessus

·Les Pieds dans le Plat Ă  Marenne : le nez, encore mieux

·Un resto-bistro très agrĂ©able Ă  Uccle : on fonce «Chez Alphonse»!

·Restaurant De Kapblok Ă  Dilbeek : les principes de Peter

·Restaurant Le Saint-Boniface Ă  Ixelles: au fond du terroir

·La Kermesse Bruegel Ă  Bruxelles : Ancienne Belgique

·Le Moulin de Lindekemale Ă  Woluwe-Saint-Lambert : la roue des saveurs

·Restaurant Serenata Mare : Zaventem-sur-Mer

·Chapelle-lez-Herlaimont: Pouic-Pouic ravit Jacob. Et les autres.

·Friture RenĂ© Ă  Anderlecht: pour avoir la frite!

Glossaire de la Rubrique Coup de coeur

Tous les articles de la Rubrique Coup de coeur




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)