Le Guide des Connaisseurs - Coup de coeur Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
L'actualit? 
gouL'actualit? gou

·Des bulles de pommes
·Le kiwai nouveau va arriver
·Des cuberdons en sirop

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Les grosses espčces de bananes, comme les “Plantain” sont surnommées aux Antilles et dans les Iles de la Réunion des “Oh! la la maman!”

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20314

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Coup de coeur

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Coup de coeur  Glossaire de la Rubrique Coup de coeur
Rechercher :

Restaurant Le D’Arville à Wierde (Namur): le vin à la bouche

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de BEL RTL, sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI).  Il a dĂ©couvert, cette semaine, en pleine campagne namuroise, au milieu des champs, un magnifique restaurant, le D’Arville dont le chef-propriĂ©taire s’appelle Bourguignon, ce qui est prometteur et ne s’invente pas…


Olivier Bourguignon (2è à gauche) et son équipe de cuisine

Jacques Kother : Et en plus, son prĂ©nom, c’est Olivier. C’est sympa !
Ici, pas de bluff bourguignon.
Olivier Bourguignon est un grand cuisinier, dans une maison superbe, une ancienne ferme du XIXe siècle, rénovée et décorée de façon très moderne. Une des plus belles adresses de Wallonie, un de ces restaurants où l’on se sent bien, où l’on a envie de revenir. Et quand il fait beau, on mange dehors. Le jardin est magnifique.

   

Philippe Callet : C’est un restaurant qui est situĂ© très près du centre de Namur…
 
Jacques Kother : A quelques minutes, mais apparemment loin de tout. DĂ©paysement total. Et l’assiette n’est pas banale. C’est une cuisine française moderne bien maĂ®trisĂ©e, avec un excellent rapport qualitĂ©-prix, puisqu’on peut y manger pour 18 euros, entrĂ©e, plats, dessert.
Il y a aussi un magnifique menu 5 services à 33 euros, 53 avec les vins et le café.
C’est ce que j’ai pris. C’est copieux, très bon, et les vins, abondants, sont très bien choisis.
Le chef revisite les classiques, ose quelques associations d’auteur, mais toujours avec une excellente maîtrise des harmonies comme la boule de foie gras pané aux noisettes servie, parmi d’autres bonnes choses, en amuse-bouche, le pavé de saumon légèrement fumé, rôti à la plancha, servi avec du fenouil confit et une béarnaise de crustacés, le filet de cochon de lait caramélisé, ou la noix de ris de veau aux olives accompagnée de caviar d’aubergines et de fond de veau à la sauge.
 
Philippe Callet : Vous avez goĂ»tĂ© aussi des plats rares…
 
Jacques Kother : Le soufflĂ© d’oursin breton cuit sur du gros sel de GuĂ©rande et servi avec un sabayon glacĂ© de champagne, ou l’aile de raie farcie de homard avec un coulis de crustacĂ©s et des pâtes fraĂ®ches. Rien que d’en parler, ça donne faim. Le plateau de fromages proposĂ© avec un verre de vin rouge est magnifique. Le service, dirigĂ© par Estelle, la femme du chef, est très attentif, sensible au dĂ©tail, impeccable. 
On se sent bien dans cet écrin de charme qui devient l’après-midi brasserie par beau temps. Je signale que ce mois-ci le chef propose un menu tout homard qui fait bien dans le paysage pour ceux qui en pincent.
Bref, le D’Arville, c’est un endroit magnifique et une cuisine qui a de quoi réjouir les papilles d’un gourmet. On peut y aller ventre à terre…
 
Restaurant Le D’Arville
Rue d’Arville, 94
Ă  5100 Wierde
TĂ©l.  081/ 46 23 65
Terrasse et jardin
Fermé lundi (sauf férié) et samedi midi
E-mail : ledarville@tiscali.be    


Coup de coeur - 02/06/2006 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | 2 commentaires | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

La Petite Gayolle Ă  Tubize : ne mettez pas cette auberge en cage

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de BEL RTL, sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Direction Brabant wallon, oĂą il a  dĂ©couvert non seulement Ă  Tubize Â«La Petite Gayolle», une auberge tenue par un fanatique du vin, mais aussi, juste Ă  cĂ´tĂ©, Ă  Rebecq, une attraction unique en son genre, «Le Petit Train du Bonheur».
 
Jacques Kother : Le fameux Petit Train du Bonheur est chouchoutĂ© par des fanatiques, des amoureux de locomotives Ă  l’ancienne. Ce petit train roule l’après-midi, les dimanches et les jours fĂ©riĂ©s Ă  travers une campagne très accueillante. DurĂ©e du trajet : une heure. Ne le ratez pas.
J’ai rencontré cette semaine les responsables du train. Ce sont des Wallons pur sucre, c’est-à-dire chaleureux, cordiaux et très sympathiques.
Autre confidence : si vous allez au syndicat d’initiative de Rebecq, vous ferez la connaissance d’Armande, une jolie jeune femme rousse, absolument charmante et qui connaĂ®t comme personne cette belle rĂ©gion, situĂ©e Ă  moins de 30 km de Bruxelles. Si vous avez besoin de conseils, souvenez-vous d’Armande…
 
Philippe Callet : Une rĂ©gion connue aussi pour sa bière d’abbaye et riche en bonnes tables.
 
Jacques Kother : C’est lĂ  que j’ai dĂ©couvert une vĂ©ritable auberge Ă  l’ancienne, appelĂ©e «La petite Gayolle Â», ce qui veut dire la petite cage aux oiseaux. Et son propriĂ©taire, Fabrice Rimez, est un amateur de vins rares qu’il propose Ă  prix amicaux.
Par exemple, on peut opter pour le vin à discrétion en accompagnement du repas et c’est 15 euros. Intéressant si on est seul.
On trouve aussi, Ă  la carte, des bouteilles originales Ă  moins de 20 euros.
 
Philippe Callet : C’est une cuisine Ă  l’ancienne ?
 
Jacques Kother : Ni vraiment ancienne ni rĂ©solument moderne. Le chef, David Dufranne, excelle dans le trio de foie gras, le waterzooi de poulet aux asperges, les vĂ©ritables quenelles de brochet, les ris de veau croustillants, poissons et viandes rouges bien entendu, le cochon fermier, et un morceau pour connaisseurs, le meilleur du gigot, la souris d’agneau en navarin, et bien d’autres bonnes choses qui mettent le vin Ă  la bouche.
 
Philippe Callet : C’est une cuisine qui magnifie, en quelque sorte, un terroir revisité…
 
Jacques Kother : Et arrosĂ© de vins friands et bien choisis. Ce n’est pas un trois Ă©toiles, c’est une auberge Ă  la bonne franquette, avec ses vieilles poutres et ses murs en briques apparentes, loin des canons chics et branchĂ©s de la bouffe bien pensante.
C’est la gastronomie Ă  la wallonne, qui tourne rond, qui a du succès, et  gĂ©nère du plaisir de vivre avec des saveurs bien maĂ®trisĂ©es.
Ici, à la Petite Gayolle, pas besoin de plan Marshall…, pas d’élucubrations gustatives de chefs médiatiques, rien qui puisse bluffer les affolés de la papille. Comptez une quarantaine d’euros pour une cuisine sage mais gourmande, provinciale dans le meilleur sens du terme, et servie avec gentillesse et bonhomie. Le vrai traintrain du bonheur….
 
La Petite Gayolle
20, rue du Bon Voisin
1480 Tubize
TĂ©l. 067/ 64 84 44
Fermé dimanche soir, lundi et jeudi soir
 
Le Petit Train du Bonheur
Ancienne Gare de Rebecq
Rue du Pont, 82
1430 Rebecq
Roule les dimanches et jours fériés du 1er mai à la fin septembre
Ă  14 h30, 16 h et 17 h 30.
Info : Syndicat d’Initiative de Rebecq
067 63 82 32
 


Coup de coeur - 26/05/2006 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Le restaurant hông hoa à Bruxelles : une cuisine très comme il phô

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de BEL RTL, sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Il nous fait dĂ©couvrir aujourd’hui, au cĹ“ur mĂŞme de Bruxelles, hĂ´ng hoa, un restaurant vietnamien idĂ©al pour manger 7 jours sur 7, et  Ă  n’importe quelle heure, de midi Ă  23 heures, avant ou après avoir fait ses achats. Et sans faire des folies…



Jacques Kother : C’est une adresse secrète, qu’on hĂ©site un peu Ă  dĂ©voiler. On a envie de la garder pour soi. Car c’est le rĂŞve : manger bon pour pas cher tout en se dĂ©paysant.
J’ai interrogĂ© des experts en cuisine vietnamienne et tous m’ont dit : «Essayez le hĂ´ng hoa, près de la Bourse de Bruxelles.» Non seulement la patronne, Minh-Thy Nguyen est ravissante et toujours de bonne humeur, très rieuse, mais on y trouve les meilleures soupes vietnamiennes de la capitale et notamment le «phô» (prononcez «pheu»), qui est le repas complet de beaucoup de Vietnamiens. C’est du bouillon très aromatisĂ©, versĂ© sur des pâtes de riz, de fines tranches de bĹ“uf ou de poulet, et des rondelles d’oignons crus.
C’est délicieux, très copieux. On peut ne manger que cela. C’est autre chose que la pizza ou le hamburger. C’est excellent pour le moral comme pour la santé.


Minh-Thy Nguyen et sa fille Jade

Philippe Callet : Que veut dire exactement hĂ´ng hoa ?
 
Jacques Kother : La rose ou la fleur rose. Nous ne sommes pas ici dans un grand restaurant. Il y a quelques tables seulement, mais c’est gentil, sympathique, assez coquet, avec deux petites tables en terrasse.
Ce restaurant a été le premier bar à soupe de la capitale. Et non seulement c’est succulent, authentique, mais c’est très bon marché.
 
Philippe Callet : Combien coĂ»te une soupe par exemple ?
 
Jacques Kother : De 3 Ă  7 euros mais une soupe Ă  7 euros, c’est un repas complet. On peut l’accompagner d’un verre de vin Ă  2 euros, d’une bière chinoise ou vietnamienne Ă  2 euros 50. Vous aurez mangĂ© et bu  ainsi pour moins de 10 euros, dans une ambiance dĂ©tendue et amicale.
 
Philippe Callet : Il faut reconnaĂ®tre que si cette cuisine sĂ©duit, on la connaĂ®t très mal…
 
Jacques Kother : Raison de plus pour s’y initier. La carte est variĂ©e. C’est une cuisine du bout du monde, qu’il ne faut absolument pas confondre avec la cuisine chinoise. Et on peut finalement se demander, très franchement, si: la cuisine vietnamienne n’est pas meilleure chez nous qu’à HanoĂŻ. Mais, surtout, ne le rĂ©pĂ©tez pas !
 
Restaurant hĂ´ng hoa
Rue du Pont de la Carpe, 10
1000 Bruxelles
TĂ©l. 02/ 502 87 14
Ouvert 7 jours/ 7 de 12 h Ă  23 h.


Coup de coeur - 23/05/2006 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Cédric à Knokke : le soleil dans l’assiette

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de BEL RTL, sa bonne adresse hebdomadaire (Ă©mission transmise en direct sur RTL TVI). Il nous invite dans un des meilleurs restaurants du littoral : CĂ©dric Ă  Knokke. Et le jeune chef-patron, CĂ©dric Poncelet, est liĂ©geois…



Jacques Kother : LiĂ©geois, c’est-Ă -dire très ouvert, souriant et sympathique. CĂ©dric Poncelet s’est installĂ© Ă  Knokke par amour. C’est lĂ  qu’il a Ă©pousĂ© la femme de sa vie. Il avait travaillĂ© auparavant dans de grandes maisons comme « La Villa Lorraine Â» et « Bruneau Â».
Rien d’étonnant si ses clients viennent d’un peu partout en Belgique, notamment de Bruxelles et de Liège.
Avec, je le dis tout de suite, une très bonne affaire Ă  midi, un lunch Ă  25 euros, ou 40 avec apĂ©ritif, vins et cafĂ© compris, dans un restaurant très bon chic-bon genre, qui vient d’être superbement rĂ©novĂ©, qui est climatisĂ© et possède une magnifique terrasse couverte avec toit ouvrant. Que demander de plus ? C’est vraiment agrĂ©able.
 
Philippe Callet : Quel genre de cuisine trouve-t-on chez CĂ©dric ? Classique ou d’avant-garde ?
 
Jacques Kother : Que le petit dieu de la gourmandise nous prĂ©serve d’une certaine avant-garde qui a remplacĂ© la vraie cuisine par une alchimie parfois calamiteuse… et qui relève du « paraĂ®tre Â» et non de la vĂ©ritĂ© des mets !
CĂ©dric Poncelet est un classique novateur.
Classique, parce qu’on trouve chez lui une des meilleures croquettes aux crevettes du pays, la sole meunière, l’aile de raie poêlée aux câpres, les asperges de Malines, et un foie gras sublime.
Innovant, parce le caviar osciètre magnifie la préparation de Saint-Jacques, parce que le pigeon de Bresse est rôti et servi avec des pommes de terre écrasées aux petits pois avec un coulis de truffe. Le menu de midi à 25 euros est superbe avec un grand choix. C’est une cuisine intelligente et parfumée, où ne manquent ni le talent ni une audace bien contrôlée pour une exaltation des sens. En témoignent la crème brûlée aux oranges confites servie avec une glace au rhum brun, ou le véritable café glacé préparé à la minute.
 
Philippe Callet : Un mot de la carte des vins ?
 
Jacques Kother : Superbe, avec un connaisseur en salle, Olivier Dereu, un  merveilleux sommelier, qui a travaillĂ© Ă  Paris, Ă  Bruxelles ou ailleurs, dans les plus grandes maisons. Il sait choisir des vins de charme et de plaisir. Et Ă  cĂ´tĂ© des grands classiques onĂ©reux, on peut savourer de beaux vins mĂ©connus. Le menu de la mer, par exemple, est Ă  35 euros et pour 15 euros de plus, on boit vraiment de très bons vins.



Philippe Callet : Bref, le bonheur Ă  table Ă  50 mètres de la mer et une table en terrasse, avec du soleil, c’est dĂ©jĂ  les vacances.
 
Jacques Kother : Tout Ă  fait et la qualitĂ© des produits, la combinaison des saveurs, la rigueur des Ă©quilibres, la prĂ©cision des harmonies associĂ©e Ă  la complexitĂ© maĂ®trisĂ©e montrent que nous sommes bien chez un grand chef.



Restaurant CĂ©dric
Koningslaan, 230 A
Ă  8300 Knokke-Heist
TĂ©l. 050 60 77 95
F. lundi soir (hors saison) et mardi (sauf jours fériés)



Coup de coeur - 12/05/2006 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Le Jardin de mon Père à Lasne, ou comment déjeuner au soleil à prix amical

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de BEL RTL, sa bonne adresse hebdomadaire (émission transmise en direct sur RTL TVI). Le soleil nous a gâté, cette semaine. Place donc aux jardins et aux jardins et terrasses. Jacques Kother a découvert à Lasne «Le Jardin de mon Père», une cuisine de brasserie dans un cadre vraiment agréable.
 
Philippe Callet : Alors, grand ou petit restaurant avec terrasse au soleil ?
 
Jacques Kother : Un petit avec une grande surface. Direction le Brabant wallon.
J’ai déplié ma serviette sous le soleil à Lasne-Ohain, une commune bon chic-bon genre, bien entourée de verdure et où les bons restaurants sont très nombreux. Ils s’appellent Le Caprice des Deux, l’Amuse-bouche, le Dernier Tri et bien d’autres. On a le choix.
 
Philippe Callet : MĂŞme si on ne veut pas dĂ©penser trop ?
 
Jacques Kother : PrĂ©cisĂ©ment, j’ai cherchĂ© oĂą dĂ©jeuner au soleil en faisant attention Ă  ses sous et j’ai trouvĂ© : Cela s’appelle Le Jardin de mon Père. C’est de la cuisine de brasserie dans un cadre vraiment agrĂ©able. Et Ă  midi, on peut y manger le plat du jour avec une boisson pour 7 euros 50. Vous avez bien entendu.
Si on veut plus copieux, le lunch, 2 services, est Ă  12 euros 50 boisson comprise.
Le menu pour enfants est Ă  9 euros.
La terrasse à l’arrière donne sur des jardins bien peignés. C’est plaisant. Et le soleil naturellement est gratuit…
 
Philippe Callet : Il y a de très bons restaurants Ă  Ohain. A quelle place peut-on classer celui-lĂ  ?
 
Jacques Kother : Ce n’est Ă©videmment pas de la grande cuisine. C’est de la cuisine traditionnelle de bonne qualitĂ©. On trouve Ă  la carte des plats vĂ©gĂ©tariens, des pâtes, l’osso buco, la cĂ´te Ă  l’os grillĂ©e servie avec 5 sauces et des frites maison pour 17 euros 50.
C’est raisonnable. Il y a déjà du vin à partir de 13 euros la bouteille, un excellent Viognier (blanc) des Côtes de Thongue coûte 13 euros 50 et un bon Merlot du Languedoc est facturé 17 euros. Il faut reconnaître que ce n’est pas abusif. Un bon point, si on le demande, le vin rouge est servi frais, ce qui est toujours agréable quand le vin est jeune et un peu robuste. On devrait toujours servir les vins rouges à 16 degrés au grand maximum et si les bouteilles traînent au chaud, sur l’étagère, on peut malheureusement se dire que le restaurateur n’est pas vraiment compétent.
 
Philippe Callet : Le village de Lasne est donc un des plus gourmands du pays…
 
Jacques Kother : SĂ»rement. C’est un village facilement accessible, avec une vingtaine de restaurants. Les bonnes tables sont nombreuses.
«Le Jardin de mon père» est ouvert du jeudi au samedi jusqu’à minuit. Les plats sont copieux. L’accueil est souriant. Rudy Flament, le chef, cuisine simple et bon. Rien de vraiment original mais nous ne sommes pas là dans un trois étoiles. Comptez 40 euros sans se priver, beaucoup moins si on choisit les petits menus de midi. C’est une belle leçon de campagne, et c’est très sympathique.
 
Le Jardin de mon Père
Rue du Try Bara, 35
F. samedi midi et dimanche
 
 
           


Coup de coeur - 05/05/2006 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

175 Articles (35 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Coup de coeur:
Le Chalet Robinson, dans le Bois de la Cambre Ă  Bruxelles, enfin rouvert !

Derniers articles de la rubrique:
·La Guinguette en Ville: un succès mĂ©ritĂ©

·Ganshoren : Une explosion de saveurs au San Daniele

·La Table de Georges Ă  Glabais: mezzĂ© ou cochon de lait ?

·Pour ses 30 ans, le Blue Elephant de Bruxelles propose un formidable menu Ă  30€

·The Cube, avec Sang Hoon Degeimbre: une expĂ©rience inoubliable

·Un Passage Ă  -haut- niveau Ă  Uccle

·Le restaurant La Manufacture Ă  Bruxelles: 20 ans de «fait main»

·La Main dans la PoĂŞle Ă  Ixelles: le soleil de l’Italie

·Damien Bouchery et StĂ©phane Lefèvre : Bistrot du Mail et Petits Oignons…

·Le Chalet Robinson, dans le Bois de la Cambre Ă  Bruxelles, enfin rouvert !

·Bourg-en-Bresse et Vonnas : du bonheur cet Ă©tĂ©

·Bloempanch et Wok n’Roll Ă  Bruxelles

·Fosses-la-Ville: Le Vin100 mais pas sans vins

·Paris. Le Train Bleu : arrĂŞt buffet !

· Le restaurant Living Room 102 Ă  Knokke / Sluis: la frontière du bon goĂ»t

·Hostellerie Dispa Ă  Walcourt : le terroir du dessus

·Les Pieds dans le Plat Ă  Marenne : le nez, encore mieux

·Un resto-bistro très agrĂ©able Ă  Uccle : on fonce «Chez Alphonse»!

·Restaurant De Kapblok Ă  Dilbeek : les principes de Peter

·Restaurant Le Saint-Boniface Ă  Ixelles: au fond du terroir

·La Kermesse Bruegel Ă  Bruxelles : Ancienne Belgique

·Le Moulin de Lindekemale Ă  Woluwe-Saint-Lambert : la roue des saveurs

·Restaurant Serenata Mare : Zaventem-sur-Mer

·Chapelle-lez-Herlaimont: Pouic-Pouic ravit Jacob. Et les autres.

·Friture RenĂ© Ă  Anderlecht: pour avoir la frite!

Glossaire de la Rubrique Coup de coeur

Tous les articles de la Rubrique Coup de coeur




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)