Le Guide des Connaisseurs - Coup de coeur Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
L'actualit? 
gouL'actualit? gou

·Des bulles de pommes
·Le kiwai nouveau va arriver
·Des cuberdons en sirop

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Les Chinois n'ont pas de tabou sur la nourriture. Un proverbe chinois dit d’ailleurs : « Tout ce qui a quatre pattes se mange, sauf les tables et les chaises ».

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20319

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Coup de coeur

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Coup de coeur  Glossaire de la Rubrique Coup de coeur
Rechercher :

Le Caprice de Phil Ă  La Hulpe : un jeune chef qui ne frime pas

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de Bel RTL, sa bonne adresse de la semaine (émission transmise en direct sur RTL TVI)
Il a déjeuné au «Caprice de Phil», à La Hulpe. Une cuisine franche et sincère. Une découverte très agréable.
 
Jacques Kother : J’ai profitĂ© du soleil quand il Ă©tait lĂ  après une saison pourrie… J’ai donc dĂ©jeunĂ© incognito, comme d’habitude, Ă  La Hulpe, dans le jardin du « Caprice de Phil Â» - P-H-I-L –. Le jeune chef-propriĂ©taire s’appelle Philippe Jouvenaux et avec sa  jolie femme SĂ©golène, j’espĂ©rais Ă©videmment que ce serait royal. C’était une question existentielle.
           
Philippe Callet : Cuisine classique, bourgeoise ou moderniste ?
 
Jacques Kother : Cuisine de brasserie mais avec recherche. On trouve ici plusieurs excellentes prĂ©parations de moules Jumbo, mais aussi une soupe de poissons de roche, une cassolette de palourdes Ă  l’ail bienvenue, des huĂ®tres, du homard, du foie gras maison, du ris de veau grillĂ© bĂ©arnaise, de l’onglet aux Ă©chalotes, qu’il faut manger un peu saignant sinon il devient dur, des poissons et,de temps Ă  autre, le chef associe homard et pied de porc, ce qui est un accord intĂ©ressant, Ă  se lĂ©cher le groin. Les cartes des mets et des vins sont variĂ©es, les prix sont serrĂ©s. A midi, le menu est Ă  16 euros, avec le choix entre trois entrĂ©es et trois plats. Rien d’abusif. Ce n’est pas une cuisine de mĂ©galo. C’est une cuisine d’artisan sympathique et douĂ©.
 
Philippe Callet : On en a pour son argent et le dĂ©cor est agrĂ©able.
 
Jacques Kother : Et c’est copieux. J’ai mangĂ© des anguilles au vert, très fraĂ®ches,  un filet de cabillaud bien Ă©pais sous une croĂ»te aux herbes, avec une Ă©mulsion de beurre Ă  la bière, sans oublier, parmi la douzaine de desserts, la dame blanche classique mais on peut choisir un tiramisu aux framboises, une tarte aux pommes flambĂ©e ou un vĂ©ritable fondant au chocolat. Les gourmands se lèchent les babines.
 
Philippe Callet : Quel est le genre de clientèle attirĂ©e par « le Caprice de Phil Â» ?
 
Jacques Kother : Traditionnelle, bourgeoise, de tous les âges, aimant le sĂ©rieux, les bons produits, mais  pas la chimie gustative ni manger sur le pouce. On la voudrait parfois, dans le domaine du goĂ»t, moins conservatrice et plus curieuse d’une cuisine de bistrot Ă©largie.
On peut aimer  Rabelais, Casanova, Stendhal, et en mĂŞme temps Houellebecq, mais cette cuisine fait partie de notre patrimoine et de nos traditions souvent menacĂ©es.
On découvre avec plaisir un jeune chef qui ne frime pas et défend courageusement une cuisine franche et honnête qui n’est ni une caricature, ni un travesti. Elle est bonne. Tout simplement.
 
 
Le Caprice de Phil
81, avenue Reine Astrid
1310 La Hulpe
TĂ©l / Fax: 02/ 653 79 99
Fermé dimanche et lundi, sauf banquets
Parking
Jardin +/- 40 couverts


Coup de coeur - 02/09/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | 2 commentaires | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Le Guide des Connaisseurs et son Ecole des Chefs sur Bel RTL- la Radio n° 1

 

 

A partir de septembre, sur Bel RTL, vous retrouverez tous les dimanches entre 8 h et 9 h dans l’émission «Le 6-9» animée par Pierre Joye, Danielle Dechamps, la dynamique directrice du «Guide des Connaisseurs» et les meilleurs trucs et astuces de cuisine de notre célèbre Ecole des Chefs, dont font partie beaucoup de grands cuisiniers de Belgique et les plus connus.
L’émission « Le 6-9 Â» qui fait partie de la nouvelle grille de la radio la plus Ă©coutĂ©e de Belgique, est aussi programmĂ©e le samedi matin, avec les sujets les plus divers.  
Danielle Dechamps a signé de nombreux livres à succès sur les trucs, astuces et bonnes recettes de cuisine (Astuces et Trucs en Stock 1 et 2 et Trucs, Astuces et Bonnes Recettes 1, 2 et 3)
Du lundi au jeudi, Ă  midi deux, après le journal flash de Barbara Mertens, Jacques Kother, historien de la gastronomie et fin gourmet,  rĂ©pondra aux questions des auditeurs sur les produits de la bonne table, avec de l’histoire, des conseils pratiques et diĂ©tĂ©tiques, comment les choisir et les utiliser.
Et le vendredi, entre 8 h 30 et 9 heures, dans «Demandez le Programme», parmi les chroniqueurs-vedettes de la station, il racontera avec appétit son meilleur repas de la semaine dans un restaurant de qualité.
Ainsi, chaque jour, Le Guide des Connaisseurs reste en contact avec les passionnés de la gastronomie, comme il le fait sur www.leguidedesconnaisseurs.be.
C’est, et de loin,  la plus grande audience en Belgique.
 "Le Guide des Connaisseurs", premier magazine gastronomique du pays, reste plus que jamais en tĂŞte, avec quelques centaines de milliers de lecteurs et d’auditeurs, amateurs de bonnes tables, d’excellents produits, et qui savourent la vie avec joie et appĂ©tit.
Retrouvez-nous aussi sur Bel RTL, la radio la plus écoutée.


Coup de coeur - 26/08/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Pasta Commedia à Uccle (Bruxelles) : la fête à l’italienne


Orlando et Jim Marta

Lorsque vous irez dĂ©plier votre serviette au «Pasta Commedia» Ă  Uccle, vous apercevrez en salle un très beau jeune homme. Il s’appelle Jim Marta et il est le fils d’Orlando (pas celui de Dalida, mais du restaurant « La Mirabelle Â» qui fait depuis longtemps un tabac dans le quartier universitaire d’ Ixelles). 
A 28 ans, Jim, qui a fait Sciences Po et a vécu en Espagne, a pris en charge les structures et l’informatisation des deux restaurants, qui appartiennent à son père. Il assure aussi l’accueil du Pasta Commedia avec un sourire ravageur.
Orlando Marta, qui a rachetĂ© le «Pasta Commedia» il y a un an, a mis rĂ©cemment Ă  la prĂ©sidence des fourneaux l’ancien chef de «La Quincaillerie», Olivier Bellaches. Un endroit superbe, imaginĂ© par Antoine Pinto, une cuisine agrĂ©able et bien faite par un chef français qui connaĂ®t ses classiques, mĂŞme s’ils sont, ici, italiens, et que le patron est portugais : pasta fraĂ®ches en tout genre, Ă©mincĂ© de thon Ă  l’huile de coriandre, roquette au balsamique (11,80€), osso-bucco de veau Ă  l’orange (17,10€), bar en croĂ»te de sel, huile d’olive au citron et cassolette de lĂ©gumes (2 couverts, 47€), saltimboco de veau, tagliatelle aromatisĂ©es Ă  la sauge (18,80€), etc. La carte des vins traverse la France et l’Italie Ă  des prix assez raisonnables.
Orlando Marta voit la restauration comme un théâtre oĂą la bonne humeur n’empĂŞche pas la rigueur : « La qualitĂ© des produits est, pour moi essentielle. Je discute longuement avec mes chefs Ă  ce sujet. La table, c’est une fĂŞte, une sensualitĂ©. Et quand la fĂŞte peut se dĂ©rouler dans un endroit superbe, c’est un enchantement. Je veux casser l’idĂ©e qu’un restaurant est cher parce qu’il est beau. Depuis que j’ai repris cet Ă©tablissement, j’ai abaissĂ© les prix de 20% Â».
Olivier Marta a crĂ©Ă© «La Mirabelle» en 1976 avec quatre associĂ©s. Il a, peu Ă  peu, rachetĂ© leurs parts. Il en a fait un restaurant Ă  succès. 
Alors, pourquoi avoir repris le Pasta Commedia ? 
«Parce que je voulais montrer que je savais jouer aussi en 1ère division».

(Pasta Commedia, Avenue Jean et Pierre Carsoel, 3, 1180 Uccle. TĂ©l 02 372 06 07 
Fermé dimanche soir et lundi. Terrasse et parking privé à l’entrée de la chaussée St-Job.
www.pastacommedia.com 
info@pastacommedia.com.

Danielle Dechamps


Coup de coeur - 28/07/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Cuisine avec tambours et trompettes


Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9 h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de Bel RTL, sa bonne adresse de la semaine (émission transmise en direct sur RTL TVI)
Il a parlé aujourd’hui de musique au restaurant. Il faut bien reconnaître que musique et gastronomie ne sont pas toujours compatibles.
 

Jacques Kother :
Montherlant disait mĂŞme que la musique au restaurant est  une preuve de mauvais goĂ»t. Elle empĂŞche la conversation.
Mais elle chauffe l’ambiance.
Et le top, Ă  Bruxelles, ou ailleurs, c’est l’ambiance latino, la plus endiablĂ©e, la plus chaude, avec salsa, pachanga,  merenguĂ©,  rhum obligatoire, cigares cubains ou dominicains, et des spĂ©cialitĂ©s comme le poisson cru en petits morceaux marinĂ©s dans du jus de citron vert avec oignons et piments, les inĂ©vitables brochettes, les grillades, les empanadas, qui sont de petits chaussons de pâte farcis de viande, et naturellement la fameuse Feijoada, le plat national du BrĂ©sil qui est Ă  base de diffĂ©rentes viandes, assez relevĂ©, cuit avec des haricots noirs, et servi avec du riz.
La Feijoada est bourrative mais elle a sa place dans toutes les fĂŞtes.
 
Philippe Callet : La musique est aussi Ă  l’honneur dans beaucoup de restaurants grecs,  espagnols ou portugais…
 
Jacques Kother : LĂ , on change d’ambiance. La cuisine espagnole s’entend très bien, si l’on ose dire, avec le flamenco. Quand les danseuses sont Ă  la fois jolies et pĂ©tulantes, on s’amuse d’autant plus avec le XĂ©rès fino bien frais dans son verre et dans son assiette la tortilla, qui est une omelette chaude ou froide, aux pommes de terre et aux fines herbes, mais aussi aux tomates et au chorizo, la cĂ©lèbre paella, pas toujours aussi bonne qu’on le voudrait, d’admirables jambons, serrano, iberico, jabugo pata negra, les fruits de mer poĂŞlĂ©s Ă  l’huile d’olive et Ă  l’ail, et bien entendu les tapas, ces merveilleux amuse-bouche qu’on dĂ©guste avant le dĂ®ner dans la fantaisie et  dans la gaietĂ©.
 
Philippe Callet : Les tapas sont toujours très variĂ©s 
 
Jacques Kother : Certains restaurants en proposent une soixantaine : beignets de langoustines dites alors «en gabardina», croquettes de fruits de mer, cubes de fromage manchego Ă  base de lait de brebis, moules en salade, petites boulettes de viande Ă  la tomate, tripes Ă  la madrilène ou simplement copeaux d’excellent jambon. CĂ´tĂ© portugais, place Ă  la morue, aux sardines grillĂ©es, au poulet mijotĂ© avec du vin, du jambon, des Ă©chalotes, de la tomate, de l’ail et des Ă©pices.
Et surtout place au Fado, ce chant nostalgique et poignant, qu’Amalia Rodriguès a révélé au monde, et qui vient directement de l’Alfama, le quartier populaire de Lisbonne.
           
 
Quelques adresses où l’on dîne en musique
 
Chi-Chi’s
Brusselsesteenweg, 541 Ă  Overijse
TĂ©l. 02/ 657 57 00
Musiciens sud-américains et danses en soirée vendredi et samedi
 
Terramar
Chaussée de Waterloo, 498 à Ixelles
TĂ©l. 02/ 537 26 24
Fado en soirée le week-end.
 
Rincon de Espana
Rue de l’Abattoir,  43 Ă  1000 Bruxelles
TĂ©l. 02/ 512 82 56
Soirées musicales espagnoles vendredi et samedi soir
 


Coup de coeur - 17/06/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

La Côte d’Or à Philippeville : un grand chef signe une cuisine d’exception

Chaque vendredi, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9 h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de Bel RTL, sa bonne adresse de la semaine (émission transmise en direct sur RTL TVI)
Il a déjeuné dans un des meilleurs restaurants de la province de Namur et de Wallonie, La Côte d’Or à Philippeville.
 
Jacques Kother : Quand je pense que dans certaines Ă©coles de cuisine en France on  apprend  avant tout aujourd’hui aux Ă©lèves Ă  dĂ©congeler les denrĂ©es et Ă  ouvrir des pots de sauces fabriquĂ©es en usine, plutĂ´t qu’à prĂ©parer des poissons frais et Ă  dĂ©sosser une selle d’agneau de bonne provenance, je me dis : «OĂą va le goĂ»t et oĂą va la vraie cuisine française ?» Heureusement, il y a encore des maĂ®tres-cuisiniers de haute qualitĂ©. C’est le cas Ă  «La CĂ´te d’Or» Ă  Philippeville oĂą j’ai dĂ©jeunĂ© incognito, trop rapidement mais vraiment parfaitement cette semaine. J’aurais voulu y passer des heures.
 
Philippe Callet : C’est une grande table par la qualitĂ© et  peut-ĂŞtre aussi par les additions ?
 
Jacques Kother : Par la qualitĂ©, oui, mais le rapport qualitĂ©-prix est imbattable Ă  ce niveau puisqu’on peut y dĂ©jeuner pour 20 euros et moins de 25 euros pour un menu trois services remarquable, avec, si on veut, des vins au verre. La carte des vins, conçue par Bruno Debus, est magnifique et ses prix bien maĂ®trisĂ©s. On y trouve des bouteilles très  peu onĂ©reuses et c’est tant mieux, mais aussi des flacons rares. Au total, plus de 500 crus diffĂ©rents.
 
Philippe Callet : Qu’est-ce que vous avez aimĂ© ?
 
Jacques Kother : D’abord, ce que j’ai mangĂ©, un feuilletĂ© d’asperges en sauce lĂ©gère,  superbe de goĂ»t avec de grosses asperges sans fibres, tendres et savoureuses, et un plat de poissons variĂ©s, tous cuits Ă  la perfection et accompagnĂ©s de lĂ©gumes impeccables.
Mais ici on peut aussi se rĂ©galer d’un carrĂ© de porcelet aux cerises du pays, d’aiguillettes de canard aux pĂŞches caramĂ©lisĂ©es servies avec des pommes paillasson, ou d’une charlotte aux trois chocolats. C’est une cuisine de prĂ©cision, cuissons Ă  la seconde, sauces parfaites, produits de haute qualitĂ©. Et il ne faut pas oublier que l’un des frères Debus, Thierry, le chef, a travaillĂ© pendant deux ans comme chef saucier dans un des plus fameux trois Ă©toiles de France, les Troisgros Ă  Roanne. RĂ©sultat : on trouve Ă  la carte une des crĂ©ations les plus originales des frères Troisgros : l’escalope de saumon Ă  l’oseille, qui n’est pas seulement un plat magnifique, c’est un rĂŞve, et la sensualitĂ© d’une cuisine pleine de fraĂ®cheur et de raffinement.
 
Philippe Callet : Encore un mot sur la maison ?
 
Jacques Kother : Jolie salle Ă  manger très claire, spacieuse, et on peut par beau temps manger dehors : le jardin est magnifique. La CĂ´te d’Or et sa cuisine sublime, on a  vraiment envie d’y revenir.

Hôtel-Restaurant La Côte d’Or
Rue de la Gendarmerie, 1
5600 Philippeville
TĂ©l. 071/ 66 81 45 – Fax : 071/ 66 6797
Fermé dimanche soir, lundi, mercredi soir
 


Coup de coeur - 10/06/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

175 Articles (35 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Coup de coeur:
Le Café Lequet à Liège, le temple des boulets-frites!

Derniers articles de la rubrique:
·La Guinguette en Ville: un succès mĂ©ritĂ©

·Ganshoren : Une explosion de saveurs au San Daniele

·La Table de Georges Ă  Glabais: mezzĂ© ou cochon de lait ?

·Pour ses 30 ans, le Blue Elephant de Bruxelles propose un formidable menu Ă  30€

·The Cube, avec Sang Hoon Degeimbre: une expĂ©rience inoubliable

·Un Passage Ă  -haut- niveau Ă  Uccle

·Le restaurant La Manufacture Ă  Bruxelles: 20 ans de «fait main»

·La Main dans la PoĂŞle Ă  Ixelles: le soleil de l’Italie

·Damien Bouchery et StĂ©phane Lefèvre : Bistrot du Mail et Petits Oignons…

·Le Chalet Robinson, dans le Bois de la Cambre Ă  Bruxelles, enfin rouvert !

·Bourg-en-Bresse et Vonnas : du bonheur cet Ă©tĂ©

·Bloempanch et Wok n’Roll Ă  Bruxelles

·Fosses-la-Ville: Le Vin100 mais pas sans vins

·Paris. Le Train Bleu : arrĂŞt buffet !

· Le restaurant Living Room 102 Ă  Knokke / Sluis: la frontière du bon goĂ»t

·Hostellerie Dispa Ă  Walcourt : le terroir du dessus

·Les Pieds dans le Plat Ă  Marenne : le nez, encore mieux

·Un resto-bistro très agrĂ©able Ă  Uccle : on fonce «Chez Alphonse»!

·Restaurant De Kapblok Ă  Dilbeek : les principes de Peter

·Restaurant Le Saint-Boniface Ă  Ixelles: au fond du terroir

·La Kermesse Bruegel Ă  Bruxelles : Ancienne Belgique

·Le Moulin de Lindekemale Ă  Woluwe-Saint-Lambert : la roue des saveurs

·Restaurant Serenata Mare : Zaventem-sur-Mer

·Chapelle-lez-Herlaimont: Pouic-Pouic ravit Jacob. Et les autres.

·Friture RenĂ© Ă  Anderlecht: pour avoir la frite!

Glossaire de la Rubrique Coup de coeur

Tous les articles de la Rubrique Coup de coeur




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)