Le Guide des Connaisseurs - Coup de coeur Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Art de VivreArt de Vivre

·Une huile miracle?
·Le savoir-vivre Ă  table
·Offrez-vous une mini croisière gastronomique Ă  Paris

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Les taupes adorent les pissenlits. Si vous apercevez la butte d'une taupiničre, vous trouverez ŕ côté une colonie de plantes du Larousse. Préparez déjŕ la vinaigrette.

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20323

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Coup de coeur

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Coup de coeur  Glossaire de la Rubrique Coup de coeur
Rechercher :

La Kermesse Bruegel Ă  Bruxelles : Ancienne Belgique



Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. Il a dĂ©couvert un restaurant inhabituel au cĹ“ur du vieux Bruxelles : «La Kermesse Bruegel», qui transporte au XVIe siècle et oĂą le service se fait en costume d’époque. Pas gastronomique mais très amusant. 

 

Jacques Kother: Je vous dis tout de suite : nous ne sommes pas ici dans la gastronomie mais dans la bonne humeur et ce n’est ouvert actuellement que le soir, du jeudi au samedi. C’est un endroit dans l’esprit du XVIe siècle, les salles datent de 1549. On s’assied sur des bancs un peu inconfortables. C’est rustique. Le service est en costume d’époque. Il y a un accordĂ©oniste, et des danseurs. C’est très bon enfant. On peut y aller avec des copains. Ce n’est pas l’endroit oĂą il faut emmener sa jeune fiancĂ©e pour un tĂŞte-Ă -tĂŞte amoureux.

 


Philippe Callet: C’est une création du patron du restaurant voisin, Chez Stans, Daniel Verhoeft, et le repas est lui aussi bruegelien…

 

Jacques Kother: A la bonne franquette. Le jeudi soir pour 39 euros, boissons comprises, et les vendredis et samedis soir, pour 46 euros, tout compris, on va se servir au buffet. C’est copieux : jambon, boudins blancs et noirs Ă  l’ancienne, bloempanch, tĂŞte pressĂ©e, salades, pain Ă  l’ancienne, soupe aux pois. A table, on vous apporte au choix le stoemp aux poireaux, plutĂ´t bon, et la saucisse de campagne, le lapin Ă  la kriek ou Ă  la gueuze, le waterzooi, ou les carbonnades Ă  la flamande que je ne recommande pas. La viande Ă©tait fibreuse et les frites manquaient de croustillant. Mais je suppose qu’elles vont s’amĂ©liorer… La vraie frite doit ĂŞtre comme Sabine (Mathus), blonde et craquante ! On termine par la tarte gĂ©ante aux pommes. Les plats sont apportĂ©s, dans le style Bob et Bobette, par de jeunes serveuses, parfois mignonnes, en costume.



Philippe Callet: Bref, on peut s’amuser dans cet endroit qui sort de l’ordinaire…

 

Jacques Kother: La bière et les vins coulent Ă  flots jusqu’à 24 heures. Une salle est rĂ©servĂ©e aux amateurs de cigares. La maison en prĂ©sente un large choix pour ceux qui connaissent l’opinion quelque peu mysogine de Rudyard Kipling, le cĂ©lèbre auteur du «Livre de la Jungle» : «Une femme n’est qu’une femme mais un bon havane est un  rĂ©gal.»  Et Ă  partir de la fin du mois, la Kermesse Bruegel deviendra quotidiennement, midi et soir, un restaurant de spĂ©cialitĂ©s bruxelloises, comme chez Stans, le resto d’à cĂ´tĂ©. Avis aux amateurs de ripailles et de franches lippĂ©es !

 

Philippe Callet: Bref, un concept bien bruxellois à l’ancienne avec des qualités et quelques défauts. Mais il était important de le signaler. C’est une nouveauté.

 

Jacques Kother: Une nouveautĂ© en rodage mais un endroit qui manquait. Il faut y aller avec appĂ©tit et large soif, avec quelques amis pas snobs du tout, sans se montrer trop difficile. On ne mange pas ici avec le petit doigt en l’air. C’est une kermesse assez sympa, qui n’est pas faite pour les intĂ©gristes de la maigreur diĂ©tĂ©tique. 

Kermesse Bruegel - rue des Dominicains, 16 Ă  20 Ă  Bruxelles. 
TĂ©l. 02/ 502 05 30. Ouvert du jeudi au samedi soir.
A partir de fin mars, ouvert chaque jour midi et soir.



Coup de coeur - 06/03/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | 1 commentaire | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Le Moulin de Lindekemale Ă  Woluwe-Saint-Lambert : la roue des saveurs

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaireIl a beaucoup apprécié Le Moulin de Lindekemale, à Woluwe-Saint-Lambert, un endroit historique et magique où l’excellent chef Laurent Van Poppel revisite la tradition et propose une cuisine authentique et goûteuse.

 

Philippe Callet: Pour faire oublier la crise, les chefs ont souvent des idées. C’est ce que vous nous confirmez aujourd’hui avec votre meilleure adresse de la semaine.

 

Jacques Kother: D’abord les bonnes idées. A Paris, un grand restaurateur propose actuellement dans ses restaurants la truffe à prix coûtant. Elle est choisie par le client et râpée devant lui, soit sur les saint-jacques et les raviolis de homard, soit sur les œufs cocotte servis avec des quenelles. Autre chef, avec aussi des idées, celui qui invite gratuitement les jeunes gens de 12 à 17 ans pour qu’ils découvrent les plaisirs de la gastronomie, avec leurs parents qui, eux, évidemment, ne mangent pas gratuitement. Mais c’est tout de même un cadeau agréable pour un anniversaire, une fête ou un succès scolaire.

 

Philippe Callet: Autre atout apprĂ©ciable : une table de qualitĂ© dans un cadre historique et c’est le cas du Moulin de Lindekemale Ă  Woluwe-Saint-Lambert oĂą vous avez dĂ®nĂ© cette semaine. C’est une des plus anciennes maisons de Bruxelles puisqu’elle a Ă©tĂ© construite au 15ème siècle.

 

Jacques Kother: Avec une roue à aube qui tourne toujours… Et un intérieur qui est resté très authentique, confort moderne en plus. Le Moulin de Lindekemale est un superbe restaurant dirigé par un excellent chef de 39 ans, Laurent van Poppel et sa jolie femme, Fabienne. Ici, la tradition est revisitée mais sans tomber dans certains travers soi-disant à la mode comme dans un restaurant de la côte, que je ne citerai pas, où la tomate-crevettes déstructurée est servie dans un verre avec une mousse de tomate à l’agar-agar, posée sur un peu de mayonnaise, soutenue par les crevettes. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple et, disons-le, bien meilleur. Inutile de torturer la tomate-crevettes.

 

Philippe Callet: La cuisine du Moulin a évolué grâce à son chef mais elle reste dans la bonne tradition.


Laurent Van Poppel

Jacques Kother: Une sole meunière, les croquettes de crevettes grises maison, ce sont des classiques savoureux. On les trouve ici mais aussi la salade de homard et de crevettes avec une vinaigrette à la moutarde à l’ancienne ou le carré de veau de lait piqué à la sauge servi avec un gâteau de légumes gratiné. Laurent Van Poppel sert la côte à l’os grillée au sel de Guérande avec une crème au bleu d’Auvergne. Et il fait voyager avec un risotto de homard au lait de coco épicé à la citronnelle, ou rester bien de chez nous avec le véritable boudin de Liège au foie gras poêlé escorté d’une crème balsamique. Bref, rien que du très bon.

 

Philippe Callet: Et des menus intĂ©ressants ?

 

Jacques Kother: Un très beau menu de base Ă  55 euros avec apĂ©ritif et mise en bouche, trois entrĂ©es et trois plats au choix, le dessert, les vins, le cafĂ© et les mignardises. Je l’ai testĂ©. Il est copieux et parfait avec des produits savoureux et de justes cuissons. Mais la carte est sĂ©duisante. C’est un endroit un peu magique qui attire beaucoup de clients qui sont gastronomes, n’apprĂ©cient pas la nĂ©faste-food, et ne souffrent pas de frigiditĂ© alimentaire. Le Moulin de Lindekemale  est un temple du bon-vivre, avec un service attentif, et donc du savoir-vivre.

 

Le Moulin de Lindekemale   

Avenue Jean-François Debecker, 6 à 1200 Woluwe-Saint-Lambert

TĂ©l : 02/ 770 90 57.

Fermé samedi midi, dimanche soir et lundi.

Parking privé.
www.lindekemale.be

lindekemale@swing.be

 



Coup de coeur - 20/02/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Restaurant Serenata Mare : Zaventem-sur-Mer

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. Il a dĂ©couvert Ă  Zaventem un nouveau et très agrĂ©able restaurant au dĂ©cor de paquebot, dĂ©diĂ© aux produits de la mer : le Serenata Mare. 


Philippe Callet
: Mangez du poisson au moins une fois par semaine : c’est ce que disent les mĂ©decins et vous avez suivi leur bon conseil…

 

Jacques Kother: Pas de bouffe manufacturĂ©e, pas d’horreurs alimentaires (ce n’est d’ailleurs pas mon style) mais du vrai bon poisson dans un endroit inattendu ; vous connaissez Zaventem et ses avions. Aujourd’hui, je vous prĂ©sente Zaventem et son paquebot, un restaurant pas très cher, le Serenata Mare, dĂ©diĂ© aux produits de la mer ultra-frais, et dont le dĂ©cor est celui d’un petit paquebot avec un superbe panorama de la mer en toile de fond.




Philippe Callet: C’est la dernière création d’un Napolitain, Salvatore Ingenito, qui dirige plusieurs restaurants à Zaventem…

 

Jacques Kother: Il dirige trois restaurants qui sont voisins, un, magnifique, qui est une sorte de brasserie, une pizzeria, et le petit dernier consacrĂ© aux produits de la mer : il y a donc Serenata, Serenata Pizzeria, et Serenata Mare. Il y en a ainsi pour tous les goĂ»ts et toutes les envies.

 

Philippe Callet: Si je comprends bien, nous sommes là chez un restaurateur qui a magnifiquement réussi.

 
Le chef


Jacques Kother
: Et surtout qui sait raison garder. Au Serenata Mare, le lunch deux services est à 16 euros 50, l’assortiment d’huîtres 4 x 2 sortes différentes est à 13, 50, ce qui est très convenable, et ces huîtres sont remarquablement fraîches et savoureuses, et puis on a un vaste choix d’entrées et de plats avec des produits impeccables concoctés par un chef doué, Nuno Alves, et servis avec cordialité et savoir-faire par Sorino Andrei qui a travaillé auparavant dans des maisons très connues.

 

 
Sorino

Sans oublier quatre remarquables plateaux de fruits de mer, à partir de 26 euros pour 2. C’est agréable.



Philippe Callet: Pour avoir une idĂ©e des plats Ă  la carte, qui sont nombreux, vous pouvez en citer quelques-uns ?

 

Jacques Kother: Cela va du bouillon lĂ©ger aux herbes potagères et aux Saint-Jacques, les poissons fumĂ©s Ă  la crème de raifort, les moules Ă  la crème et au gingembre, le homard, le turbot pochĂ© avec des coquillages et des pommes de terre grenailles au persil, sans oublier la sole meunière servie avec un beurre blanc et des viandes aussi bien entendu. Bref, rien que du bon plutĂ´t original  mais sans tomber dans l’anti-cuisine.

 
Philippe Callet: A vous entendre, l’appétit s’aiguise. Mais, pour les gourmands, il ne faut jamais oublier les desserts.

 

Jacques Kother: Alors, ouvrez la bouche :Tiramisu Ă  la grappa, dessert au chocolat avec une crème anglaise Ă  l’orange, crème brĂ»lĂ©e aux deux saveurs, glace au gingembre et sorbets variĂ©s. On est gâtĂ©. Cette cuisine est un vrai dĂ©paysement avec des cuissons prĂ©cises et la carte des vins est inspirĂ©e. Tout ici est bilingue et comme on a le choix entre trois restaurants voisins, et trois sortes de cuisine, c’est idĂ©al. C’est sain et savoureux ; que dire de mieux ?

      
Le tiramisu et les crèmes brûlées (réglisse et mangue-pêche)

 

Restaurant Serenata Mare – Heldenplein, 5 Ă  1930 Zaventem. 
TĂ©l. 02/ 721 76 50. 
Fermé dimanche et lundi.



Coup de coeur - 13/02/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Chapelle-lez-Herlaimont: Pouic-Pouic ravit Jacob. Et les autres.

Chaque vendredi, sauf en été, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. En déjeunant au restaurant Pouic-Pouic, à Chapelle-lez-Herlaimont, un très bel endroit tenu par deux esthètes du goût, il a fait une de ses meilleures découvertes de l’année

        

Philippe Callet: Pouic-Pouic, c’est un restaurant de Chapelle-lez-Herlaimont et c’est votre plus récente découverte. Pouic-Pouic, c’est bien entendu un clin d’œil à Louis De Funès…

 

Jacques Kother: Je crois que c’est une de mes cinq ou six plus amusantes et meilleures dĂ©couvertes de l’annĂ©e. Les patrons adorent les films de De Funès. C’est la raison pour laquelle dans leur beau restaurant il y a un menu Pouic-Pouic, un menu Septime et un menu Oscar. Nous sommes loin ici de l’univers sournois et complexe de la malbouffe. Il s’agit de dĂ©couvrir un jeune chef de grand talent, Philippo Santangelo et un remarquable gastronome, Patrick Libert, boucher de formation, donc très attentif aux produits, et qui frĂ©quente, avec rondeur, tous les bons restaurants d’Europe. 

   
Patrick Libert                                Philippo Santangelo 

Philippe Callet:
C’est un gourmand et un gourmet…

 

Jacques Kother: Un dĂ©fenseur fervent de la bonne bouffe.  Il y a dans la cuisine de ce restaurant qui mĂ©rite une Ă©toile une recherche constante et goĂ»teuse des produits avec Ă  midi un premier menu Ă  27 euros, trois services, qui change tous les jours et qui est servi sur demande en moins d’une heure.

 

Philippe Callet: Et de toute évidence, il y a une recherche permanente mais qui reste dans le bon goût et les saveurs…

 

Jacques Kother: L’aile de raie est servie avec du pied de cochon tendre et savoureux, une fondue de romaine, un beurre bien relevé, de la tomate Roma et du citron, le skrei de Norvège est servi en trois préparations, la canette de Chalans est escortée de boudin noir, pommes de terre brunies et gaufrettes, rhubarbe, mousse de foie et bouillon aux cacahuètes, le tartare de bœuf est servi avec de vraies pommes pont neuf, une mayonnaise au raifort, une gelée d’huile d’olive forte et des œufs de harengs. Sans oublier une originale tête de veau dite de notre pays et un pied avant de cochon piétrain désossé et servi dans une petite croûte sympathique et savoureuse. Tout ça donne faim.

     

Philippe Callet: Bref, une assiette goûteuse et recherchée.

 

Jacques Kother: J’aime bien aussi que la bouteille la moins chère soit ici à 18 euros, le verre de vin à 4 euros, le pain au levain cuit matin et soir chaque jour, les fromages affinés par un expert connu Jacky Gange, et la glace à la vanille tournée à la commande.

 

Philippe Callet: C’est un restaurant qui est situé à trente minutes de Bruxelles et pas loin de Charleroi et de La Louvière. Il attire beaucoup de gourmets.

 

Jacques Kother: C’est un plaisir de parler de gastronomie avec Patrick, en salle, qui est un homme accueillant, volubile et chaleureux, de discuter de cuisine avec Philippo, dans un endroit charmant, sympathique, sobrement et très bien dĂ©corĂ© et confortable. Une dĂ©couverte Ă  faire. J’ai beaucoup aimĂ© cet endroit très esthĂ©tique oĂą l’on mange des produits du terroir revisitĂ©s par le talent. Il mĂ©rite qu’on prenne sa voiture pour le dĂ©couvrir avec appĂ©tit et curiositĂ©.  

 

RESTAURANT POUIC-POUIC – Rue du Chemin de Fer, 57 Ă  7160 Chapelle-Lez-Herlaimont. 
TĂ©l. 064/ 21 31 33. FermĂ© samedi midi – dimanche et lundi. 
www.pouic-pouic.be 
info@pouic-pouic.be



Coup de coeur - 06/02/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | 10 commentaires | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Friture René à Anderlecht: pour avoir la frite!

Chaque vendredi, sauf en Ă©tĂ©, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9h), animĂ© par Philippe Callet (aujourd’hui BĂ©rangère Devos), Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, qui est aussi le chroniqueur gastronomique de Bel RTL, donne sur l'antenne de Bel RTL sa bonne adresse hebdomadaire. Il s’est rĂ©galĂ© d’un excellent et copieux «moules-frites» Ă  la Friture RenĂ© Ă  Anderlecht,  un restaurant typiquement bruxellois.

 

BĂ©rangère Devos : Nous allons aborder un sujet qui tient au cĹ“ur de tous les Belges : la frite. Et la question qui intĂ©resse tout le monde, c’est : sommes-nous vraiment les inventeurs des pommes frites car pour le monde entier, la frite est belge…

 

Jacques Kother : La version la plus romantique veut qu’à la fin du XVIIe siècle, les habitants des bords de la Meuse mangeaient beaucoup de poissons frits. Lorsque la pĂŞche Ă©tait mauvaise, quand le fleuve Ă©tait gelĂ©, ils coupaient des pommes de terre en forme de poissons et les faisaient frire. La frite serait donc wallonne… Mais si l’histoire est sympathique, avouons qu’on n’en est pas vraiment certain.

 

BĂ©rangère Devos : Raison de plus pour tester une friterie bien bruxelloise, qui arbore fièrement son nom depuis presque un siècle : la friture RenĂ©. C’est Ă  Anderlecht, place de la RĂ©sistance.

 

Jacques Kother : OĂą mieux rĂ©sister au froid ? J’ai donc choisi cette semaine de vous parler d’un endroit typiquement bruxellois oĂą les moules sont très bonnes et les plats copieux. Rien de tel pour se rĂ©chauffer. On mange sur des toiles cirĂ©es, carrelages crème aux murs, miroirs, tableaux Ă  l’ancienne, plusieurs salles dont une plus intime, tout au fond du restaurant, cuisine en vue et serveuses efficaces et plutĂ´t mignonnes.

 

BĂ©rangère Devos : Rien de guindĂ© mais les plats sont tous faits maison.

 

Jacques Kother : On a l’impression de manger la mĂŞme chose que nos grands-parents : viandes rouges, boulettes sauce tomate, des huĂ®tres de qualitĂ© rĂ©servĂ©es aux nantis, mais on peut choisir entre plusieurs prĂ©parations de moules, marinière ou vin blanc ail  et crème ou encore pastis et crème. Les croquettes aux crevettes sont dĂ©bonnaires, l’amĂ©ricain est très convenable, les moules sont parfaites et la dame blanche très agrĂ©able.

 

BĂ©rangère Devos : C’est cher ?

 

Jacques Kother : On y boit surtout de la bière Ă  2 euros 20, mais la carte des vins est aguichante et variĂ©e avec quelques bouteilles Ă  moins de 18 euros. Les moules marinière sont Ă  22,90, les autres un peu plus chères.  J’ai payĂ© une trentaine d’euros par personne avec entrĂ©e, plat, dessert.  Clientèle du quartier et bon chic bon genre. C’est un endroit qui n’est pas fait pour les intellos de la cuisine crĂ©ative, pour les appĂ©tits timorĂ©s, pour les fines fourchettes et pour les snobs. C’est populaire et c’est artisanal. Si on veut s’en mettre jusque-lĂ , sans chichis, sans esbroufe, et sans honte, c’est une vraie bonne adresse.

 

 

Friture René – Place de la Résistance 14 à 1070 Bruxelles (Anderlecht)

TĂ©l. 02/ 523 28 76.

Fermé lundi soir (sauf en été) et mardi.



Coup de coeur - 16/01/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | 3 commentaires | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

175 Articles (35 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Coup de coeur:
Le Café Lequet à Liège, le temple des boulets-frites!

Derniers articles de la rubrique:
·La Guinguette en Ville: un succès mĂ©ritĂ©

·Ganshoren : Une explosion de saveurs au San Daniele

·La Table de Georges Ă  Glabais: mezzĂ© ou cochon de lait ?

·Pour ses 30 ans, le Blue Elephant de Bruxelles propose un formidable menu Ă  30€

·The Cube, avec Sang Hoon Degeimbre: une expĂ©rience inoubliable

·Un Passage Ă  -haut- niveau Ă  Uccle

·Le restaurant La Manufacture Ă  Bruxelles: 20 ans de «fait main»

·La Main dans la PoĂŞle Ă  Ixelles: le soleil de l’Italie

·Damien Bouchery et StĂ©phane Lefèvre : Bistrot du Mail et Petits Oignons…

·Le Chalet Robinson, dans le Bois de la Cambre Ă  Bruxelles, enfin rouvert !

·Bourg-en-Bresse et Vonnas : du bonheur cet Ă©tĂ©

·Bloempanch et Wok n’Roll Ă  Bruxelles

·Fosses-la-Ville: Le Vin100 mais pas sans vins

·Paris. Le Train Bleu : arrĂŞt buffet !

· Le restaurant Living Room 102 Ă  Knokke / Sluis: la frontière du bon goĂ»t

·Hostellerie Dispa Ă  Walcourt : le terroir du dessus

·Les Pieds dans le Plat Ă  Marenne : le nez, encore mieux

·Un resto-bistro très agrĂ©able Ă  Uccle : on fonce «Chez Alphonse»!

·Restaurant De Kapblok Ă  Dilbeek : les principes de Peter

·Restaurant Le Saint-Boniface Ă  Ixelles: au fond du terroir

·La Kermesse Bruegel Ă  Bruxelles : Ancienne Belgique

·Le Moulin de Lindekemale Ă  Woluwe-Saint-Lambert : la roue des saveurs

·Restaurant Serenata Mare : Zaventem-sur-Mer

·Chapelle-lez-Herlaimont: Pouic-Pouic ravit Jacob. Et les autres.

·Friture RenĂ© Ă  Anderlecht: pour avoir la frite!

Glossaire de la Rubrique Coup de coeur

Tous les articles de la Rubrique Coup de coeur




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)