Le Guide des Connaisseurs - A b?tons rompus Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Les Grands Prix dLes Grands Prix d

·Les Grands Prix 2008 de la Bonne Cuisine de Tradition : une excellente cuvĂ©e
·Grands Prix de la Bonne Cuisine de Tradition : les laurĂ©ats 2005
·Les Grands Prix de la Bonne Cuisine de Tradition 2006

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
On raconte que lorsque les Acadiens ont été déportés de la Nouvelle-Ecosse, ils ont été suivis par des homards qui les aimaient beaucoup. A leur arrivée en Louisiane, les homards étaient tellement épuisés par la longue route qu’ils avaient maigri jusqu’ŕ devenir des écrevisses…

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20325

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: A b?tons rompus

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique A b?tons rompus  Glossaire de la Rubrique A b?tons rompus
Rechercher :

A table avec Herman De Croo, Président de la Chambre belge des Représentants



Françoise et Herman De Croo chez eux, avec Maxou, leur rottweiler.

« Je travaille seize heures par jour et je ne prends jamais de vacances. Ma moyenne est de quinze sorties par week-end, au cours desquelles j’ai l’occasion de manger sept Ă  huit fois.» Herman De Croo passe une demi journĂ©e rien que pour planifier son agenda de la semaine et faire le tri parmi les quatre mille invitations qu’il reçoit chaque annĂ©e. Pour ne prendre que de son arrondissement Ă©lectoral de Flandre occidentale, les libĂ©raux y organisent, bon an mal an, mille activitĂ©s. La moitiĂ© sont des repas – du plantureux banquet au simple « wijn en kaas Â» (ndlr : vins et fromages), en passant par l’incontournable barbecue patronnĂ© par le club des coureurs cyclistes ou des « couloneux Â» du coin. Comme il est en campagne Ă©lectorale perpĂ©tuelle depuis 1964, annĂ©e oĂą il a Ă©tĂ© Ă©lu dĂ©putĂ© pour la première fois, Herman De Croo est obligĂ© de courir d’un repas Ă  l’autre tel le furet de la chanson, si bien que ses week-ends tiennent du marathon alimentaire. Le commun des mortels s’y ruinerait la santĂ©. Lui, il en Ă©merge frais comme un gardon, un sourire fanfaron aux coins des lèvres.
Les politiciens auraient-ils tous l’appĂ©tit de Gargantua ? Quand il s’agit d’engloutir les mandats sans doute, mais Herman De Croo peut bien claironner : « Je n’ai pas d’estomac, seulement un cĹ“ur ! Â», il n’en est pas moins obligĂ© de recourir Ă  des stratĂ©gies dignes de Machiavel pour ne pas froisser ses hĂ´tes : « Quand j’ai programmĂ© trois repas Ă  des endroits diffĂ©rents dans la mĂŞme journĂ©e, je prends l’entrĂ©e Ă  un endroit, le plat Ă  un autre et le dessert Ă  un troisième. Ce qui m’arrange bien, c’est quand il y a un buffet, je peux alors me servir des portions congrues. En revanche, quand on vous sert Ă  table, c’est plus embĂŞtant. Dans ce cas-lĂ , je demande toujours un kindermenu !(ndlrl : menu d’enfant) Â»
 





A b?tons rompus - 22/05/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

L’amour de la cuisine et la cuisine de l’amour avec Pierre Perret

Par Jacques Kother




            â€śAvant de parler, il faut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine.”
            A 70 ans (mais il en paraĂ®t quinze de moins), Pierre Perret, derrière son nez en trompette, fait toujours l’humour avec les mots. “Seule la femme, dit-il, procure le bon heurt.”            
            Poète, chanteur, crĂ©ateur immortel du “Zizi”, Pierre Perret, auteur fĂ©cond et truculent, a publiĂ© aussi de nombreux livres et notamment “Le Petit Perret Gourmand” et “La Cuisine de ma femme”. Gourmet, il adore faire la cuisine et sa cave, exemplaire, exceptionnelle, contient 25 Ă  30 000 bouteilles, les plus grands vins et des eaux-de-vie rares, une caverne d’Ali-Baba avec les choix raffinĂ©s d’un vrai gastronome.
            DĂ©fense de photographier... Mais nous la visiterons.
            En dĂ©jeunant chez lui, Ă  trois quarts d’heure de Paris, dans une belle maison campagnarde dissimulĂ©e dans la verdure, nous avons notĂ© ses confidences pour les amoureux de l’amour, de la vie et de la table.
            L’amour? “C’est la survie.” Les femmes, il les adore. “La grande qualitĂ© d’une femme, c’est avant tout le naturel. Les femmes ont la vertu d’être naturelles avec, comme corollaire, la franchise, contrairement Ă  beaucoup d’hommes qui sont lâches ou fourbes. Si tout simplement, il y a un coup de canif dans un couple; il va tout cacher, alors que, si c’est une femme, elle dira Ă  son mari: “Je suis amoureuse, je me casse...” Les femmes sont plus honnĂŞtes que les hommes mais ce que je dis lĂ  n’engage que moi...”
            “L’amour, c’est la chose la plus fragile au monde et la plus fabuleuse. Un amour fort, qui se perpĂ©tue, est quelque chose de rare et si, comme neuf fois sur dix, ça tourne mal, c’est abominable. La notion de durĂ©e devient peut-ĂŞtre rare, mais quand ça dure, c’est magnifique. Rien n’est plus Ă©pouvantable qu’un divorce, avec toutes ses consĂ©quences, c’est l’horreur absolue.”
            “Une femme qui est capable de faire des petits plats Ă  son mec est toujours amoureuse.”
            Excellent champagne Ă  l’apĂ©ritif, “C’est un petit vigneron qui fait pour moi une cuvĂ©e spĂ©ciale”, Pomerol Ă  table avec le jambon et le pâtĂ© de la maison. “Nous Ă©levons notre propres cochons. Ils sont bien nourris (comme nous) et leurs jambons sont mis Ă  vieillir dans la cendre comme nos saucissons. Ce jambon-ci a deux ans. Le pâtĂ©, c’est moi qui l’ai fait avec du foie de sanglier et de la gorge de porc, sans gras.”
Expérience faite, il peut jouer dans la cour des grands.


A b?tons rompus - 18/03/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Rudy Smolarek : la passion des Ă©pices rares


Rudy Smolarek

Savez-vous oĂą trouver de l’amchoor (poudre de mangue) ? De l’épine vinette d’Iran, sublime dans les sauces pour gibier ? Du galanga de Chine (sorte de gingembre doux, utilisĂ© dans les pâtisseries et les currys moins prononcĂ©s) ? Des feuilles de myrthe, Ă  la saveur de genièvre et de romarin, qui fait merveille avec le gibier et les viandes grasses ? De la nigèle de Syrie ? Du raifort blanc d’Alsace ? Des feuilles de thym de Provence ? Des feuilles de livèche, cĂ©leri sauvage qui parfume en poivrant les potages, le pot-au-feu et les sauces Ă  la tomate ? Des racines de gentiane au goĂ»t amer ? Des mĂ©langes d’épices moulues pour le foie gras ? Un mĂ©lange de 20 Ă©pices pour le poisson ? De l’assaisonnement pour les guacamoles ? De la fleur de sel Ă  la vanille de la RĂ©union ou de la fleur de sel aux Ă©pices grillĂ©es ? Du satĂ© de Chine Ă  mettre sur les brochettes ? Et des centaines d’autres Ă©pices, condiments et mĂ©langes rares ? 
A Mons, chez Rudy Smolarek, un passionnĂ© d’épices qui tient avec sa femme Ornella Saiu un magasin formidable, « IngrĂ©dients du Monde Â». Des grands chefs et des particuliers connaissent son adresse sans trop la dĂ©voiler car elle regorge de trĂ©sors.



A b?tons rompus - 05/02/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

Philippe Geluck: le Belge le plus célèbre de France donne sa langue au chat

Par Danielle Dechamps

Michel Drucker doit se bénir tous les dimanches d’avoir pensé à installer Philippe Geluck sur le canapé le plus recherché de France (France 2).
Laurent Ruquier, qui ne laisse jamais Ă©chapper une trouvaille, en a fait son complice  dans «On a tout essayé» (de 19 h Ă  20 h  sur France 2 et de 16 h 30 Ă  18 h sur Europe I ).
Un feu d’artifice et une réussite qui prolongent une carrière déjà assurée brillamment en Belgique.
On savoure Philippe Geluck comme on dĂ©guste les aphorismes de son Chat, qui comble les lecteurs de «Victor», le supplĂ©ment du journal «Le Soir», en Belgique, et qui se pavane dans une bonne douzaine d’albums Ă  succès. 

Photo Lucien Krauss

Signalements
 
* Geluck, Philippe, 47 ans, GĂ©meaux. MariĂ© et heureux de l’être. Père d’une Lila et d’un Antoine, 17 et 19 ans. MaĂ®tre d’un bouledogue baptisĂ©  Kilim («Comme les tapis turcs. Quand il sera mort, on en fera une carpette. Nous ne nous quitterons donc pas») et d’un chat plus errant que domestique, Chicon, dĂ©crit comme mâle, europĂ©en et tigrĂ© avec des bottes blanches, et que personne, ou presque, n’a jamais vu parce qu’il est timide.
Ce n’est pas le cas du personnage dont des portraits plus grands que nature ornent la rĂ©sidence des Geluck, dont il a payĂ© les murs: Le Chat.  

 
* Le Chat, 19 ans, Bélier (Poissons, à deux jours près. Geluck aurait pu y penser). Un fils apparemment naturel, le Fils du Chat.
Le Chat s’aime. Le Chat s’adore. Le Chat est remarquablement, et jamais honteusement, imbu de lui-même. Le Chat a des pensées qui auraient fait se pâmer Descartes. Le Chat est d’une logique confondante. Son humour est souvent subtil et parfois effroyable. Le Chat a les deux pattes bien sur terre (les deux autres étant coincées dans les manches d’un costume croisé) et l’esprit en vagabondage chronique. Le Chat a quelque chose à dire sur tout et souvent sur rien. Mais tout ce qu’énonce le Chat fait sourire, rire, s’esclaffer, s’énerver, ronchonner, s’offusquer.
Le Chat, c’est quelqu’un.
Comme son maître.
Qui prĂ©cise : «Le Chat est une partie de moi. Ce n’est pas un miroir». 



A b?tons rompus - 14/11/2004 - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

J’ai quitté ma péniche sur la Seine parce que ma femme touchait le plafond


Impossible ou presque de connaître des détails sur la vie privée du comédien Pierre Richard. Il est à ce sujet d’un mutisme cruel. Tout ce qu’il veut bien avouer, c’est qu’il a rencontré à Porquerolles il y a dix ans une belle Brésilienne qu’il a épousée. Pour elle, il a quitté la péniche qu’il occupait sur la Seine « parce qu’elle fait 1 m 82 et qu’elle touchait le plafond ».
Il aime l’eau sous toutes ses formes : quand il va plonger avec les baleines à l’Ile de Pâques, quand il fait des expéditions sur des lacs gelés, du ski dans l’Himalaya ou du chien de traîneau au Canada.
Et quand il pêche, comme il le faisait avec son grand-père, un Belge né à Thulin, pas loin de Mons, et avec lequel il a beaucoup vécu.
« Mes parents étaient séparés, me raconte-t-il. Une vraie bénédiction. Lorsque l’un n’est pas d’accord, vous allez voir l’autre. Lorsque j’ai dit à ma famille de polytechniciens que je voulais devenir comédien, j’ai provoqué un séisme. Donc, quand mon père disait non, ma mère disait oui. C’est ainsi que j’ai pu aller à Paris. »


A b?tons rompus - Le Guide des Connaisseurs©

(Lire... | commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

20 Articles (4 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique A b?tons rompus:
Pierre Perret : «J’ai appris très tôt à être gourmand»

Derniers articles de la rubrique:
·Pierre Perret : «J’ai appris très tĂ´t Ă  ĂŞtre gourmand»

·Conversation cĹ“ur Ă  cĹ“ur avec Pierre Gagnaire

·Pierre Arditi : «Je peux ouvrir une grande bouteille de vin pour moi tout seul»

·Les techniques de sĂ©duction de FrĂ©dĂ©ric Dubus

·Les signes astrologiques Ă  table©: Ă  sĂ©duire ou Ă  fuir?

·Rencontre avec Christine Ferber, la FĂ©e Confiture

·A la Balade des Gnomes, le magicien d’Heyd ouvre la porte Ă  la fĂ©erie

·Pierre Kroll : honneur au citoyen le plus sweet and sour du royaume

·L’humoriste François Pirette fait une rentrĂ©e fracassante Ă  Charleroi

·Jacques Simonet maniait la fourchette avec humour

·A voir absolument : «Blanche Neige La suite », le nouveau film de Picha

·L’avenir est-il au caviar d’élevage en Mer Caspienne ?

·BenoĂ®t Lutgen : Si la politique me lâchait, je m’inscrirais Ă  l'Ecole HĂ´telière

·GĂ©rard Depardieu a perdu 300 kg en 10 ans

·Pour Richard Gere, le bouddhisme, ce n’est pas du cinĂ©ma

·A table avec Herman De Croo, PrĂ©sident de la Chambre belge des ReprĂ©sentants

·L’amour de la cuisine et la cuisine de l’amour avec Pierre Perret

·Rudy Smolarek : la passion des Ă©pices rares

·Philippe Geluck: le Belge le plus cĂ©lèbre de France donne sa langue au chat

·J’ai quittĂ© ma pĂ©niche sur la Seine parce que ma femme touchait le plafond

Glossaire de la Rubrique A b?tons rompus

Tous les articles de la Rubrique A b?tons rompus




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)