Le Guide des Connaisseurs - Le Petit Journal Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Le guide des 
boLe guide des bo

·Les vertus de l’ail aromatique et mĂ©dicinal
·Escargots Petits-Gris de Namur® et lĂ©gumes oubliĂ©s
·Betchard: quand la passion de la bière rejoint l’amour de la cuisine

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
A Fez, au début du sičcle on appelait « concombres » les femmes qui avaient mauvaise mine.

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20316

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Le Petit Journal

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Le Petit Journal   Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal
Rechercher :

1439. Défense de vendre du pain raté

Qu’est-ce qu’un pain ratĂ© au XVe siècle ? Un pain qui a Ă©tĂ© grignotĂ© par les rats et les souris.

C’est à partir de 1439 que le pain, en France, est vendu au poids. Et les prix peuvent varier.

Auparavant, le prix restait toujours le même, mais, suivant que le blé était plus ou moins cher, la taille du pain était augmentée ou réduite.

Astucieux.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 02/04/2008 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1560. La serviette se porte autour du cou

C’est au XVIe siècle que la serviette se noue autour du cou.

Jusque-là, on se contentait de la placer sur l’épaule ou sur le bras gauche.

Mais la mode des collerettes et des fraises empesées a imposé cette nouvelle façon de garder sa serviette pour des raisons… de propreté.

Et quand un convive montre quelques difficultés à nouer sa serviette, on dit «qu’il a du mal à joindre les deux bouts.»



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 31/03/2008 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1892. La femme n’est pas l’égale de l’homme

Cela semble incroyable mais en cette année 1892 l’écrivain Jules Renard, dans son «Journal» note qu’à Paris «il y a des cafés où l’on ne sert rien aux femmes seules. Elles sont obligées de dire qu’elles attendent un homme. Hier, une actrice du Théâtre d’Art, au Café Weber, qui attendait depuis des heures sur sa banquette avec une autre femme, a profité de notre sortie pour sortir aussi. Et elle a prié Schwob de faire le simulacre de la reconduire à une voiture.»

©Jacques Kother

Le Petit Journal - 27/03/2008 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1939. L’origine du Thanksgiving

C’est le prĂ©sident des Etats-Unis, Abraham Lincoln, qui a transformĂ© cette « fĂŞte de la rĂ©colte Â» en fĂŞte nationale et la date en a Ă©tĂ© fixĂ©e dĂ©finitivement en cette annĂ©e 1939 au quatrième jeudi de novembre.
Thanksgiving, c’est le souvenir d’un festin des premiers colons de la Nouvelle-Angleterre arrivĂ©s Ă  New Plymouth Ă  bord du « Mayflower Â» le 11 novembre 1620.
Ces paysans, artisans et petits commerçants étaient des hérétiques anglais persécutés par l’Eglise anglicane.
Ils n’avaient aucune expérience agricole.
Pendant la première annĂ©e, ils consommèrent ce qu’ils avaient apportĂ© : viandes et poissons fumĂ©s et salĂ©s, cĂ©rĂ©ales, pois cassĂ©s, et des produits de la chasse.
Sur place, ils avaient trouvé du maïs, des poireaux, des oignons, des haricots, du poisson et des fruits de mer.
Les Indiens leur apprirent Ă  semer et Ă  pĂŞcher.
Un tiers d’entre eux moururent pourtant de faim ou de maladie durant les premiers mois.
Un an après leur arrivĂ©e, les survivants purent festoyer pendant… trois jours pour cĂ©lĂ©brer leur première rĂ©colte.
Ils chassèrent canards et dindes sauvages, on servit des huîtres et des anguilles, avec du pain de maïs, des pommes de terre, des potirons et du vin maison.
Les colons invitèrent 92 Indiens avec lesquels ils s’étaient liés et qui apportèrent cinq biches qu’on fit rôtir au feu de bois.
Aujourd’hui, le festin traditionnel américain est toujours constitué principalement de dinde farcie.


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 26/03/2008 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1884. Dugléré, le «Mozart de la cuisine française», n’est plus

Le cuisinier le plus fameux et le plus mĂ©connu de cette Ă©poque vient de mourir. NĂ© en 1805, Adolphe DuglĂ©rĂ© n’avait publiĂ© aucun livre mais on connaĂ®t plusieurs de ses crĂ©ations : la barbue ou la sole DuglĂ©rĂ©, pochĂ©es avec fumet de poisson, tomates et persil concassĂ©s, oignons et Ă©chalotes hachĂ©es, le fond de cuisson rĂ©duit Ă©tant montĂ© au beurre, la poularde Suchet (dĂ©diĂ©e Ă  Suchet, duc d’AlbufĂ©ra), les pommes Anna, dĂ©diĂ©es Ă  la ravissante courtisane Anna Deslions (un gâteau de fines tranches de pommes de terre cuites au beurre dans un moule spĂ©cial), la culotte de bĹ“uf Salomon (dĂ©diĂ©e Ă  Salomon de Rothschild), le potage Germiny, crème d’oseille sublimĂ©e, et le tournedos DuglĂ©rĂ©, sautĂ©, dĂ©glacĂ© au vin blanc et fond de veau, liĂ© au beurre, servi sur une pomme Anna, couronnĂ© d’une tĂŞte de cèpe garnie et fondue de tomates.

Adolphe Dugléré avait travaillé notamment au Café Anglais, fameux restaurant parisien, en 1865, puis vers 1869. Il y gagnait «beaucoup plus qu’un général de division». C’est là qu’il mit au point la plupart de ses célèbres recettes.

Dont le potage Germiny, en cette année 1869, qui est un consommé lié aux jaunes d’œufs et devient ainsi une crème garnie d’oseille passée au tamis.

Rossini l’avait surnommé «le Mozart de la cuisine française».

Au Café Anglais, aucun client ne se serait avisé de fumer pendant le repas mais, à neuf heures (on dînait tôt,) un maître d’hôtel passait de table en table avec une bougie de cire pour allumer les cigares.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 24/03/2008 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

381 Articles (77 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa MajestĂ© apprend Ă  larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dĂ®ners Ă  la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crĂŞpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâtĂ© de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine CarĂŞme

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment Ă  cochon

·Pour les mĂ©nagères gallo-romaines: des magasins Ă  rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pĂŞche ImpĂ©ratrice EugĂ©nie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand

·1924. Rendons Ă  Cesare… sa salade Caesar

·1867. le tsar de toutes les Russies rĂ©clame du foie gras

·1955. L’OpĂ©ra, c’est du gâteau!

·1915. Une nouveautĂ© : le pyrex

·1867. Cette petite marmite a tout d’une grande!

·1785. A la table du roi, on sert des pommes de terre

·1647. Une nouveautĂ© : la salle Ă  manger

·An 100. Le garum des romains ? En voici la recette!

·1865. La gastronomie a fait la rĂ©putation de Charles Monselet

·1882. Les Glacières de Bruxelles, c’est un vrai progrès

Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)