Le Guide des Connaisseurs - Le Petit Journal Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
AbonnementAbonnement

·Abonnez-vous

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Les Chinois n'ont pas de tabou sur la nourriture. Un proverbe chinois dit d’ailleurs : « Tout ce qui a quatre pattes se mange, sauf les tables et les chaises ».

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20323

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Le Petit Journal

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Le Petit Journal   Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal
Rechercher :

1845. Le testament d’un homme de table libre-penseur

Une dizaine de libres-penseurs se réunissaient chaque année, le vendredi saint, devant un dîner gras. Une façon de se gausser de la religion.
En 1845, le fondateur de ce dîner a laissé par testament à chacun des neuf survivants une rente de 300 francs or, inaliénable et transmissible à chaque décès. L'ensemble de ses rentes – 2700 francs, somme énorme à l’époque - doit être employé pour un fastueux dîner.
Le temps passe. Les dîneurs disparaissent les uns après les autres. En 1869, ils ne seront plus que quatre autour d'une table chargée de victuailles. Deux ans plus tard, il n’en restera qu’un, toujours condamné à se faire servir et à manger seul un dîner de 2700 francs.
Effrayé par cette perspective, il devra se mettre au lit... Et, détail amusant mais vrai ou faux, il enverra chercher un prêtre…


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 03/12/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1827. La charge féroce d’Horace Raison contre les bégueules

Il y a toujours eu des gens insupportables à table, hommes ou femmes, incapable de l'apprécier et de se détendre.
En cette annĂ©e 1827,1’écrivain Horace Raisson, publie « Le Code gourmand » et on peut y lire un cette charge contre les « bĂ©gueules Â» Ă  table.
« Celle-ci ne peut manger que du pain de gruau. La vue des huĂ®tres soulève le coeur Ă  celle-lĂ ; une autre dĂ©daigne du potage, il faut un bouillon ; l'odeur d'un ragoĂ»t, la prĂ©sence d'un poisson, le fumet d’un gibier faisandĂ©, l'onctuositĂ© d'un macaroni, le parfum d’un fromage, leur font jeter de hauts cris. Elles remarquent la capacitĂ© de votre verre, l'intensitĂ© de votre appĂ©tit, la frĂ©quence de vos impotations. Vous les blessez en sablant le champagne ; elles font la grimace Ă  chaque verre de liqueur que vous avalez ; et si vous entonnez gaiement une chanson de table, elles se cachent la figure derrière leur mouchoir, ou lèvent le siège, en faisant semblant de rougir. Fuyez donc Ă  tire-d'aile les bĂ©gueules, elles sont pires encore Ă  table qu’en amour. Â»
Remarques valables à toutes les époques…
 


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 03/12/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1680. Mangez-vous comme le Roi Soleil ?

Peu probable ! Si on trouve dans un menu de Louis XIV du potage à la tortue, du potage au poulet et aux asperges, ou une bisque de pigeonneaux, des perdreaux et du chevreuil, en revanche, ce qui est plus rare, le menu propose de la langue et des oreilles de cerf, du foie de chevreuil, de la tétine de vache, des hérons, de la queue de mouton aux figues, des poulets d’Inde à la framboise, de la gelée de cornes de cerf, de la crème à l'ambre et des tourtes au musc…
Sacré Louis XIV ! Son appétit était prodigieux. La princesse Palatine raconte : «J'ai vu le roi manger quatre assiettes de potage divers, un faisan entier, une perdrix, une grande assiette de salade, deux grandes tranches de jambon, du mouton aux jus et à l'ail, une assiette de pâtisserie, et puis encore des fruits et des oeufs durs.»
Curieux, de manger des Ĺ“ufs durs Ă  la fin du repas !
 


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 03/12/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1860. On ne fume pas Ă  table mais Ă  neuf heures, place au cigare

Un des plus beaux restaurants de Paris, c'est « le café Anglais », où officie un très grand cuisinier, Adolphe Dugléré, qui en a fait un véritable sanctuaire gastronomique.
« Le cafĂ© Anglais vend par an pour 80.000 francs (or) de cigares, Ă©crivent les Goncourt, le cuisinier a un traitement de 25.000 francs, le propriĂ©taire possède des chevaux, des voitures, des terres. Il est membre du conseil gĂ©nĂ©ral de son dĂ©partement. VoilĂ  la grandeur des folies de Paris ! Â»
Le café Anglais possède aussi un salon particulier où les têtes couronnées de l'Europe entière ont l'habitude de souper en galante compagnie. Le « Grand Seize » est un vaste salon, tendu de damas rouge, dont les fenêtres donnent sur le boulevard des Italiens et la rue Marivaux. Le prince d’Arenberg, le jeune duc de Rivoli, le prince d'Orange, le marquis de Modène, tous les viveurs viennent y souper, après le théâtre, en compagnie d'actrices à la mode et de jolies femmes comme Léonide Leblanc, blanche d’Antigny, ou Anna Deslions, une ravissante à qui sont dédiées les « pommes Anna » de Dugléré.
-         Je ne me laisse jamais marcher sur les pieds, rĂ©pète volontiers une de ces belles impures, sauf avec les lèvres !
Le prince d'Orange y murmure un soir Ă  l'une des reines de la galanterie parisienne :
- On m’a dit que votre amour donnait le vertige !
            - Et Ă  moi, Monseigneur,  que votre amour donnait des diamants…
 DĂ©fense de fumer pendant le dĂ®ner, au CafĂ© Anglais ! Question de savoir-vivre ! Mais Ă  neuf heures, après le dĂ®ner, un maĂ®tre d'hĂ´tel passe de table en table avec une bougie pour allumer les cigares.
 
 


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 11/11/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1870. CĂ©sar Ritz, le roi des hĂ´teliers, met les femmes en valeur

César Ritz est un phénomène d'origine suisse. Parti de rien, il réussit à Londres comme à Paris à réaliser un rêve : organiser, pour les grands de ce monde, des fêtes épicuriennes. En apprenant à découper un rôti ou à décanter un vin de Bourgogne au restaurant « Voisin » à Paris en 1870, il a déjà établi les quatre règles du parfait hôtelier :
            - Tout voir sans regarder.
            - Tout entendre sans Ă©couter.
            - Etre attentif sans se montrer servile.
            - Devancer les dĂ©sirs sans ĂŞtre indiscret.
Plus tard, quand il introduira le confort le plus raffinĂ© dans les Ă©tablissements placĂ©s sous sa direction, son nom deviendra synonyme de luxe. C'est lui qui lance la mode des dĂ®ners en musique, en engageant pour le « Savoy Â» de Londres l'orchestre du cĂ©lèbre Johann Strauss.
On lui doit l'éclairage indirect et les lumières douces qui flattent le teint des femmes. Il imagine aussi la salle à manger surélevée. Les dames peuvent ainsi gravir quelques marches et faire une entrée remarquée.
Les conceptions révolutionnaires et la cordialité de ce grand organisateur expliquent l'affirmation du prince de Galles et de la plupart des gens fortunés :
            - LĂ  oĂą va Ritz, nous irons !
 
 


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 11/11/2005 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

381 Articles (77 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa MajestĂ© apprend Ă  larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dĂ®ners Ă  la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crĂŞpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâtĂ© de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine CarĂŞme

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment Ă  cochon

·Pour les mĂ©nagères gallo-romaines: des magasins Ă  rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pĂŞche ImpĂ©ratrice EugĂ©nie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand

·1924. Rendons Ă  Cesare… sa salade Caesar

·1867. le tsar de toutes les Russies rĂ©clame du foie gras

·1955. L’OpĂ©ra, c’est du gâteau!

·1915. Une nouveautĂ© : le pyrex

·1867. Cette petite marmite a tout d’une grande!

·1785. A la table du roi, on sert des pommes de terre

·1647. Une nouveautĂ© : la salle Ă  manger

·An 100. Le garum des romains ? En voici la recette!

·1865. La gastronomie a fait la rĂ©putation de Charles Monselet

·1882. Les Glacières de Bruxelles, c’est un vrai progrès

Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)