Le Guide des Connaisseurs - Le Petit Journal Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovène Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchèque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
L'amour en t?teL'amour en t?te

·Mme de Pompadour est froide comme une macreuse
·Allons conter fleurette
·A la Saint-Valentin, servez des cailles aux raisins

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Les Grecs utilisaient des coquilles d’huîtres de manière originale: elles servaient de bulletins de vote. Aristide le Juste fut ainsi un jour chassé d’Athènes “à la majorité des huîtres”.

Sondage express
Quel est, à votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20325

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Le Petit Journal

Aller à l'accueil  Aller à l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Le Petit Journal   Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal
Rechercher :

1898. Les prix des aliments en Belgique

En cette année 1898, en Belgique, un beau gigot d’agneau coûte 4 ou 5 francs selon grosseur, un rosbif bien tendre vaut 2 francs le kilo et un kilo de jarret de veau, 1 franc. Un kilo de carottes coûte 10 centimes et un œuf frais 8 centimes. 25 huîtres d’Ostende valent 2 francs 50.

En 1901, une truffe fraîche coûte 1 franc et un poulet 5,50 francs…



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 11/10/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e))

1536. Les conquistadors espagnols importent la pomme de terre

Un compagnon du conquistador Pizarre, Pedro de Cieza, avait déjà noté en 1533 qu’on cultivait près de Quito des légumes nommés «papas» : «Les habitants ont, avec le maïs, une autre plante qui leur sert en grande partie à subsister : les papas. Lorsqu’elles sont cuites, elles ont la chair presque aussi tendre que celle de la châtaigne.»

La châtaigne était alors un aliment de survie en Europe où la pomme de terre était inconnue.

En 1536, dans son «histoire du nouveau royaume de grenade», Juan de Castellanos sera le premier à décrire longuement  cette pomme de terre qui va -lentement, mais sûrement- envahir le monde.

Les premières «papas» rapportées en Europe seront plantées en Galice et baptisées «Castana marina», châtaignes marines…



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 05/10/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e))

1928. Création à Paris de l’Académie des Gastronomes

En 1912, à Paris, un journaliste créait le «Club des Cent», dont le but était de soutenir la cuisine de qualité. En mars 1928 nait autour du Curnonsky, prince élu des gastronomes, un autre club, l’Académie des Gastronomes, dont fait partie l’écrivain belge Maurice des Ombiaux.

Un de ses membres, l’écrivain Jean-Louis Vaudoyer donne à cette époque une excellente définition du gourmand-gourmet : «Le vrai gourmand n’est pas seulement celui qui a su éduquer, civiliser ses papilles et qui exerce infailliblement le sens du goût ; le vrai gourmand l’est aussi du toucher, de l’odorat, de l’ouïe, de la vue. Avant d’atteindre l’esprit, un beau vers, un beau tableau, une belle symphonie se perçoit, comme un bon plat, avec les sens. Le gourmand qui ne gourmande que devant son assiette et son verre est un primaire de la gourmandise.»



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 13/08/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e))

1851. Et voici la glace industrielle

La première usine produisant de la crème glacée de façon industrielle vient d’être inaugurée aux Etats-Unis, à Baltimore.

A Paris, trois Italiens installés au Palais-Royal, Corazza, Zoppi et Tortoni se partagent à cette époque la mode du sorbet et de la glace panachée, de fabrications encore artisanales.

 



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 21/07/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e))

1931. Quelques menus dans les restaurants belges

Le Touring Club vient d’éditer, en cette année 1931, un «Petit Guide gastronomique du Tourisme en Belgique» (5 francs).

C’est aussi l’éloge de la voiture car, y lit-on, «les chemins de fer avaient tué la bonne et vieille auberge où, de père en fils, le patron tenait pieusement la queue de la poêle», mais «l’auto a ramené à l’auberge modernisée le client qu’elle promène sur les routes sans l’astreindre à la servitude des horaires.»

A Namur, l’Hôtel du Mouton d’Or propose pour quarante à cinquante francs un menu copieux : potage crème de volaille, escargots de Bourgogne, truites de la Lesse Belle Meunière, entrecôte béarnaise, pommes paille, poulet de Bruxelles, cÅ“urs de laitue, fromage de Philippeville, gâteau maison, corbeille de fruits.

A Waulsort, au Grand Hôtel de la Meuse, le menu (35 francs) est le suivant : potage crème portugaise, truite de la Lesse meunière, contrefilet à la broche, épinards et croûtons, pommes Duchesse, poulet de Bruxelles rôti, salade de cresson, gâteaux, fruits.

A Audenaerde, l’Hôtel-restaurant de la Pomme d’Or met à sa carte les rognons à la flamande, les fondus au parmesan, le waterzooi de volaille, et les fraises à la crème.

A Wellin, l’Hôtel des Ardennes propose, pour 45 francs, ce menu : potage Saint-Germain, hors d’œuvre variés, écrevisses bordelaises, truites meunière, carré de porc d’Ardenne, petits pois, pommes nouvelles, poulet rôti à l’Ardennaise, salade de laitue, dessert.

A Anseremme-sur-Meuse, au Grand hôtel Beau rivage, le menu à 45 francs est composé de crème portugaise, truites de la Lesse meunière, rôti de veau, petits pois printaniers, pommes nouvelles Richelieu, poulet rôti de Bruxelles, salade de laitue, buisson d’écrevisses de Meuse au jus de Chablis 1923, crêpes ardennaises au kirsch de Fougerolles, fruits assortis en corbeille.

A  Barvaux, l’Hôtel des Hazalles affiche un menu régional : potage Soubise aux oignons de Barvaux avec son gruyère, truites de l’Ourthe Belle Meunière, ris de veau financière, bécasse flambée à la fine champagne, jambon d’Ardenne, salade de saison, crème des Haralles, fruits en corbeille. Commentaire du guide : «Les truites, qu’accompagnait un cru de Moselle sec comme un caillou en silex, étaient d’une exquise fraîcheur. Leur chair rosée et parfumée fondait dans la bouche. Le ris de veau avec sa garniture de quenelles et de champignons recueillit à son tour les suffrages de tous les convives. Parurent alors les bécasses, but suprême de ce raid gastronomique ! Avec l’émotion que l’on ressent à toute cérémonie solennelle, les quatre amis suivaient les diverses phases du rite que le patron en personne avait tenu à accomplir. De larges rasades de Fine Bisquit Dubouché arrosaient les oiseaux mollement étendus sur leur canapé gorgé de sauce parfumée. Sous l’étincelle de l’allumette, une flamme verte jaillissait, léchait les cuisses brunes, contournait les poitrails dorés et exaltait, le fumet d’un plat savamment ordonné. A l’œuvre ! Un délicieux Moulin à Vent, au bouquet discret et pur, s’alliait aux délicates saveurs des bécasses. «Je vous ai réservé le Chambertin pour le plat suivant, nous avait expliqué l’habile hôtelier. Il faut, maintenant, un vin peu corsé qui ne fasse pas tort au fumet du gibier ni au bouquet de cette fine.»



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 17/07/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e))

381 Articles (77 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dîners à la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crêpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâté de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine Carême

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment à cochon

·Pour les ménagères gallo-romaines: des magasins à rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pêche Impératrice Eugénie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand

·1924. Rendons à Cesare… sa salade Caesar

·1867. le tsar de toutes les Russies réclame du foie gras

·1955. L’Opéra, c’est du gâteau!

·1915. Une nouveauté : le pyrex

·1867. Cette petite marmite a tout d’une grande!

·1785. A la table du roi, on sert des pommes de terre

·1647. Une nouveauté : la salle à manger

·An 100. Le garum des romains ? En voici la recette!

·1865. La gastronomie a fait la réputation de Charles Monselet

·1882. Les Glacières de Bruxelles, c’est un vrai progrès

Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)