Le Guide des Connaisseurs - Le Petit Journal Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Recettes du 
monRecettes du mon

·ThaĂŻlande. Salade de pomelos «Blue Elephant» Yam Som O
·Inde. Crevettes sauvages grillĂ©es tandoori – Tandoori Jhinga
·Inde. Recette du sandesh

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
Les effusions amoureuses des écrevisses sont tellement sauvages qu’il arrive que la femelle y perde une patte. Elle a de quoi voir venir : elle en possčde cinq paires…

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20319

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Le Petit Journal

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Le Petit Journal   Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal
Rechercher :

1810. Le fameux dessert de Napoléon

En cette année 1810, Napoléon épouse à Compiègne Marie-Louise.
Le grand cuisinier Carême officie et invente pour l’occasion une nouvelle pâtisserie, le “Compiégnois”.
Ce gâteau de Compiègne est fait de pâte levée découpée en tranches après cuisson, saupoudrées de sucre et glacées au four. On en fait un turban en intercalant des tranches d’ananas et en garnissant le centre du turban de dés d’ananas chauffés dans un sirop d’abricots. Le dessus est décoré avec des fruits confits et, au dernier moment, on arrose de chaud sirop parfumé au kirsch et au marasquin.
Ali-Bab, le fameux auteur de “La Gastronomie Pratique” recommandait pour 12 personnes : 500 grammes de farine, 500 grammes de beurre, 125 grammes de levure de bière, 100 grammes de sucre en poudre, 10 grammes de sel, 3 oeufs entiers, de l’ananas, des fruits confits, du sirop d’abricots, du sirop de sucre parfumé au kirsch et au marasquin.
Si l’envie vous prend de savourer le dessert de Napoléon, Empereur des Français...
           


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 21/12/2004 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1922. Les aphorismes du poète Raoul Ponchon

On trouve dans l’almanach gourmand de 1922 quelques aphorismes du merveilleux poète Raoul Ponchon, de l’Académie Goncourt.
En voici quelques-uns, à méditer :
 
Manger avec quelqu’un qui n’a pas d’appétit,
C’est comme parler d’art avec un abruti.
 
Ou encore :
 
Ne nous moquons pas trop des peuples iroquois
Qui mangent avec leurs doigts !
Peut-ĂŞtre bien que ces Ă©lus
Jouissent par un sens de plus.
 
Et ce conseil :
 
Si tu as pour voisin de table
Un enfant toujours détestable,
Tâche d’abord de l’émécher
Pour qu’il aille tôt se coucher.
 


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 27/11/2004 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1961. Les couverts des Goncourt

L’Académie Goncourt, qui décerne chaque année à Paris un prix littéraire très remarqué et, parfois, ce qui est inévitable, contesté, vient d’innover en cette année 1961.
Ils ont désormais leurs couverts individuels portant gravés les noms des titulaires successifs depuis 1900, fourchettes, couteaux, couverts à; poisson, modèle Louis XVI, fondus en vermeil par les soins de l’orfèvre Odiot, place de la Madeleine.
Le 3 juillet 1961, le trésorier des Goncourt, reçoit la facture : 4 040 nouveaux francs pour l’ensemble, une seule fourchette coûtant 10 000 anciens francs.
Chaque titulaire possède un jeu triple de couverts.
Les dix écrins sont enfermés dans la chambre forte du restaurant Drouant et assurés globalement.
Les académiciens Goncourt utilisent pour la première fois leurs précieux couverts le 5 décembre 1961.
Ainsi, les Goncourt, qui ne portent ni uniforme ni épée, ont leurs couverts et leurs habitudes... La moindre n’étant pas celle de boire du “Blanc de Blancs” sec, vif pétillant, obtenu uniquement avec des raisins blancs de Champagne.
C’est Léon Daudet, fin gourmet, qui avait instauré cette tradition et la “cuvée Drouant” reste inséparable des excellents repas servis aux membres de l’Académie
pour le prix jamais réactualisé depuis 1900 de... vingt francs par tête.
Edmond de Goncourt n’avait pas prévu le renchérissement de la vie.
Peu gourmet, il avait pourtant constaté un jour que “la salade divise encore plus les hommes que la politique.”
Dans ses “Souvenirs”, Lucien Descaves se souvient des premiers repas des Goncourt : “De mon temps, dîner ou déjeuner, les réunions mensuelles de l’Académie n’étaient pas d’une gaieté folle; il fallait, pour les animer, la présence d’Octave Mirbeau et de Léon Daudet. A leur défaut, mon Dieu, nul ne battait le briquet et le silex gardait ses étincelles; Mirbeau et Daudet aimaient également la bonne chère et s’y connaissaient. Ils échangeaient des recettes et des adresses, adresses d’auberges et d’hôtels d’autrefois en province, adresses de fournisseurs loyaux, à Paris. Avec Daudet, en outre, le sommelier trouvait enfin à qui parler...”


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 27/11/2004 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1942. Quelques conseils pour cuisiner Ă©conomiquement

Voici venu le temps des restrictions. Dans la presse, on trouve régulièrement des conseils pour économiser le charbon, remplacer le savon, etc.
On y publie aussi des conseils pour cuisiner économiquement. En voici quelques-uns trouvés dans les journaux parisiens de 1942:
* Après avoir fait cuire du riz à l’eau, gardez votre eau dans une bouteille. Elle remplacera l’amidon.
* L’eau de cuisson des légumes (asperges, pommes de terre, légumes secs, choux-fleurs, choux) sera employée dans les potages.
* Ne jetez pas les tiges de salsifis. Le coeur fournira une excellente salade crue et les feuilles vertes seront cuites comme des Ă©pinards.
* Servez-vous des tiges de radis quand elles sont très fraîches pour en faire un potage avec des pommes de terre.
* L’orge mondé en grains lie avec consistance les potages. Prenez la précaution de le moudre au moulin.
* Faites dorer à la poêle dans très peu de beurre un oignon émincé et servez-vous de cette graisse en guise de beurre pour épinards, salades cuites, nouilles, riz, haricots verts, etc.
* Tous les rĂ©sidus de graisse (pot-au-feu, ragoĂ»t, rĂ´ti) seront rassemblĂ©s dans un pot et serviront Ă  la  cuisson des pommes de terre frites.


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 22/11/2004 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1995. Les femmes aiment les hommes qui cuisinent

Dans son livre “Nourriture & Amour”, Willy Pasini, professeur de psychiatrie et de psychologie médicale, publie un test éclairant sur le thème “comment les femmes trouvent les hommes qui font bien la cuisine.
“La réponse est presque un plébiscite : 85 % répondent “très attrayants” (43 %) ou “assez attrayants” (42 %).
“Pour plusieurs d’entre elles, “ce n’est peut-être pas le critère numéro un, mais il est certainement important en complément d’autres qualités”.
“Ce sont surtout les femmes de moins de vingt-cinq ans qui donnent les rĂ©ponses les plus positives et les plus enthousiastes ; pour 53 % d’entre elles, les hommes cordons bleus sont “très attrayants”; 91 % des trente-cinq Ă  cinquante ans les jugent globalement attrayants : elles attendent peut-ĂŞtre davantage d’un mari qu’il les aide Ă  la cuisine et ne les oblige pas Ă  accomplir un Ă©nième devoir conjugal...              &nbs p;         
“Quelle que soit la raison, cette question semble confirmer que la nourriture, comme la sexualité, n’est pas un simple besoin physiologique, mais bien un mode relationnel dans lequel se joue l’attraction du couple.”
Et comme le disait si justement l’écrivain Raymond Dumay : “L’art de se nourrir conduit à l’art d’aimer.”


©Jacques Kother

Le Petit Journal - 22/11/2004 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

381 Articles (77 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa MajestĂ© apprend Ă  larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dĂ®ners Ă  la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crĂŞpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâtĂ© de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine CarĂŞme

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment Ă  cochon

·Pour les mĂ©nagères gallo-romaines: des magasins Ă  rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pĂŞche ImpĂ©ratrice EugĂ©nie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand

·1924. Rendons Ă  Cesare… sa salade Caesar

·1867. le tsar de toutes les Russies rĂ©clame du foie gras

·1955. L’OpĂ©ra, c’est du gâteau!

·1915. Une nouveautĂ© : le pyrex

·1867. Cette petite marmite a tout d’une grande!

·1785. A la table du roi, on sert des pommes de terre

·1647. Une nouveautĂ© : la salle Ă  manger

·An 100. Le garum des romains ? En voici la recette!

·1865. La gastronomie a fait la rĂ©putation de Charles Monselet

·1882. Les Glacières de Bruxelles, c’est un vrai progrès

Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)