Le Guide des Connaisseurs - Le Petit Journal Bienvenue sur Le Guide des Connaisseurs



Traduire cette page en Anglais Traduire cette page en Néerlandais Traduire cette page en Allemand Traduire cette page en Italien Traduire cette page en Espagnol Traduire cette page en Catalan Traduire cette page en Portugais Traduire cette page en Grec Traduire cette page en Arabe Traduire cette page en Bulgare Traduire cette page en Chinois(simplifié) Traduire cette page en Chinois(traditionnel) Traduire cette page en Coréen Traduire cette page en Croate Traduire cette page en Danois Traduire cette page en Finnois Traduire cette page en Hébreu Traduire cette page en Hindi Traduire cette page en Indonésien Traduire cette page en Japonais Traduire cette page en Letton Traduire cette page en Lituanien Traduire cette page en Norvégien Traduire cette page en Polonais Traduire cette page en Roumain Traduire cette page en Russe Traduire cette page en Serbe Traduire cette page en Slovaque Traduire cette page en Slovčne Traduire cette page en Suédois Traduire cette page en Tagalog Traduire cette page en Tchčque Traduire cette page en Ukrainien Traduire cette page en Vietnamien Agrandir la page Réduire la page Fil d'actualité du Guide des Connaisseurs
Rechercher :

Annonces
Vacances en Provence


 

C?est le moment de penser ? vos vacances d??t?. Une suggestion : une splendide

 villa proven?ale de 200 m2 habitables, avec vue imprenable, pour 8 personnes, avec piscine priv?e, dans une propri?t? priv?e de 2,4 hectares, o? coule la rivi?re l?Argens (les enfants peuvent s?y amuser). 4 chambres, 2 salles de bain, 3 w-c. S?jour-salle ? manger de 65 m2 avec feu ouvert et mezzanine
D?tails


Des livres ? manger
Bon App?Trucs! 164 pages de bonheur gourmand au quotidien

Glossaire
A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A la Une
Art de VivreArt de Vivre

·Une huile miracle?
·Le savoir-vivre Ă  table
·Offrez-vous une mini croisière gastronomique Ă  Paris

Voir toutes les rubriques ?Voir toutes les rubriques ?
Voir tous les articles ?Voir tous les articles ?
Forums de discussionsForums de discussions

Testez votre culture

QUIZ
Jouez avec nous au ?Saviez-vous que??


Vous saurez si vous ?tes un honn?te amateur, un gourmet comp?tent ou un v?ritable expert de la table. 


Coup de coeur

Bruxelles

La Guinguette en Ville:

un succ?s m?rit?


La Guinguette en ville, restaurant tout r?cemment ouvert au B?guinage ? Bruxelles m?rite le d?placement. Tripadvisor, sur le Net, a eu le coup de foudre et n?a pas h?sit? ? d?j? le classer 13?me sur 2231 restaurants ? Bruxelles. On approuve. La belle Ellen Branellec en salle (c?est la patronne) et son fils Paul en cuisine avec Timmy, provoquent  des ?tincelles qui  font l?unanimit?.. Lire


Le clin d?oeil
On estime qu’ŕ la fin de sa vie, Winston Churchill avait fumé 250 000 cigares, ŕ raison de 4000 par an, donc une moyenne de 11 cigares par jour. On peut dire que le tabac tue lentement: il est mort ŕ 91 ans.

Sondage express
Quel est, ŕ votre avis, le guide annuel des restaurants le plus pratique et le mieux fait en Belgique ?

Le Michelin
Le Delta
Le Lemaire
Le Gault-Millau



Votes 20314

Gastrologie

Bélier *21 Mars - 19 Avril* Taureau *20 Avril - 20 Mai* Gemeaux *21 Mai - 21 Juin*
Cancer *22 Juin - 22 Juillet* Lion *23 Juillet - 22 Aout* Vierge *23 Aout - 22 Septembre*
Balance *23 Septembre - 23 Octobre* Scorpion *24 Octobre - 22 Novembre* Sagittaire *23 Novembre - 21 Decembre*
Capricorne *22 Decembre - 19 Janvier* Verseau *20 Janvier - 18 Fevrier* Poisson *19 Fevrier - 20 Mars*


 
Le Guide des Connaisseurs: Le Petit Journal

Aller ŕ l'accueil  Aller ŕ l'accueilChoisissez un nouveau sujet  Choisissez un nouveau sujetGlossaire de la Rubrique Le Petit Journal   Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal
Rechercher :

1878. La succulente recette du poulet Madrid

C’est au «Château de Madrid» dans le Bois de Boulogne que la recette du poulet sauté Madrid a été créée le 14 juillet 1878. Les morceaux de poulet, les filets de préférence, sont d’abord sautés au beurre, sel et poivre, déglacés au vin blanc et madère. On laisse cuire. Des oignons en rouelles sont frits à l’huile, puis retirés et dans la même huile, on fait frire du persil. Tomates concassées et fonds d’artichauts sont cuits au beurre et l’ensemble constitue ce plat simple et savoureux.

Mais n’est-ce pas une copie du fameux poulet Père Lathuile, servi depuis longtemps dans l’auberge du mĂŞme nom, au temps oĂą la place Clichy, c’était encore la campagne ? LĂ , pour un poulet dĂ©coupĂ©, on ajoutait 250 grammes de pommes de terre en lamelles, 150 grammes de fonds d’artichauts en petits dĂ©s, le tout bien serrĂ©, colorĂ© par dessous avec 150 grammes de beurre, puis retournĂ©. Les oignons en rouelles sont frits et garnissent le plat avec du persil ciselĂ©. Manque les tomates… Et les pommes de terre sont en plus. Mais l’important, c’est que c’est plein de goĂ»t.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 10/05/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1900. Le fameux banquet des maires

Le 22 septembre 1900, Ă  Paris, un banquet rĂ©unit 22 295 maires de France Ă  l’invitation du prĂ©sident Loubet et du prĂ©sident du Conseil Waldeck-Rousseau. Le menu : darne de saumon – filet de bĹ“uf en Bellevue, pains de canetons de Rouen – Poularde de Bresse rĂ´tie – ballotine de faisan Saint-Hubert – Salade Potel, glaces et fruits.

Six vins différents accompagnent ce menu, suivi de café et de liqueurs.

Deux tentes ont été installées dans le jardin des Tuileries pour protéger 125 tables de 100 mètres de long. Le service est supervisé par un général de brigade et assuré par 1 800 maîtres d’hôtel, 3 600 serveurs et 300 laveurs de vaisselle. Des estafettes se déplacent à bicyclette. On circule en automobile entre les tentes. Il a fallu 60 000 couverts, 95 000 verres, 250 000 assiettes et plats, 8 000 nappes, 30 000 serviettes.

Le banquet a dĂ©butĂ© au son d’un coup de canon tirĂ© de la tour Eiffel et n’a durĂ© que deux heures. 
Un record !



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 04/05/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1814. Talleyrand fait manger des escargots à l’empereur de Russie

Mai 1814 : Louis XVIII vient de rentrer en France. C’est la Restauration. Talleyrand, ministre des Affaires Etrangères, et dont la table est cĂ©lèbre, doit recevoir l’empereur de Russie et de nombreuses personnalitĂ©s. Que va-t-on leur servir ? Talleyrand fait venir son chef.

- Je veux offrir, lui dit-il, un plat nouveau, étranger aux menus de bonne chère. Je voudrais leur servir des escargots…

- Rien de plus facile, répond le chef, il y a notamment la plus simple et la plus facile, la grillade. On fait griller les escargots comme des marrons et on les sert avec une sauce au vin.

- DĂ©testable, rĂ©pond le diplomate, cela sent la gargote toute pure. L’empereur se croirait dans un restaurant du Palais-Royal ou du CloĂ®tre Saint-HonorĂ© !

- Nous avons aussi la possibilité de les ébouillanter puis de les découper en escalopes avec force épices, ail, poivre, piment.

- Méthode ancienne. Pline l’indique comme un stimulant. C’est un vrai casse-poitrine.

- Eh bien, Monseigneur, laissons de côté les recettes étrangères et utilisons la méthode bourguignonne. C’est la plus succulente.

- Vous m’en rĂ©pondez ?

- Je suis du pays. J’ai fait Ă  Beaune la rĂ©putation du « Soleil d’Or Â» et Ă  Paris celle des « Vendanges de Bourgogne Â» avec mes escargots.

Et c’est ainsi que Talleyrand fit manger des escargots à l’ail à l’empereur de Russie, habitué il est vrai à la vodka, à ses aides de camps et à d’autres convives.

Tous se régalèrent.

Les escargots Ă  la bourguignonne avaient conquis Paris.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 29/04/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1874. Une savoureuse nouveauté : la première bûche de Noël

La bûche au beurre de moka ou au chocolat est l’héritière de la très ancienne coutume qui consistait à brûler solennellement une bûche en bois pendant la messe de minuit. Les étincelles étaient censées indiquer le nombre de mariages qui auraient lieu dans la famille l’année suivante, ou l’accroissement du troupeau si on possédait du bétail.

Mais la toute première bûche pâtissière vient d’être proposée à Paris pour le réveillon de 1874.

Son auteur : Antoine Charabot, ancien chef pâtissier glacier du Grand HĂ´tel Quirinal Ă  Rome, et du Savoy de Londres. InstallĂ© rue de Seine, c’est lĂ  qu’il eut l’idĂ©e de crĂ©er la bĂ»che au moka ou au chocolat dont la recette allait faire le tour du monde.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 21/04/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

1847. Un pâtissier de génie crée le Saint-Honoré

Ce dĂ©licieux gâteau a Ă©tĂ© crĂ©Ă© chez Chiboust, cĂ©lèbre pâtissier parisien installĂ© rue saint-HonorĂ©. Le Saint-HonorĂ© est composĂ© d’une abaisse de pâte feuilletĂ©e surmontĂ©e d’une couronne de pâte Ă  chou et garnie de crème allĂ©gĂ©e aux blancs d’œufs en neige ou Ă  la chantilly et parfois de chantilly seule. La crème chiboust est faite de trois quarts de crème pâtissière  allĂ©gĂ©e d’un quart de blancs d’œufs en neige meringuĂ©s.

Comme cette pâtisserie peut rapidement, en cas de chaleur, devenir un bouillon de culture, sa fabrication et sa vente sont interdites du 1er mai au 1er octobre.

Avec le baba au rhum, la bûche de Noël, les crèpes Suzette, et bien d’autres bonnes choses, le Saint-Honoré est une grande création du XIXe siècle.



©Jacques Kother

Le Petit Journal - 16/04/2009 - Le Guide des Connaisseurs©

(commentaires ? | Format imprimable  Envoyer cet article ŕ un(e) ami(e))

381 Articles (77 Pages, 5 Par Page)
[ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 ]
 
Liens connexes
L'article le plus consulté de la rubrique Le Petit Journal :
XVIIe siècle. Quand Sa Majesté apprend à larder

Derniers articles de la rubrique:
·XVIIe siècle. Quand Sa MajestĂ© apprend Ă  larder

·XIXe siècle. Les commandements de Grimod de la Reynière

·XVIIIe siècle. Les dĂ®ners Ă  la Bastille

·XXe siècle. Charpentier invente les crĂŞpes Suzette pour le prince de Galles

·Le pâtĂ© de canard de la Patti

·Le Lamartine des fourneaux : Marie-Antoine CarĂŞme

·XIXè siècle. Les repas farfelus de Victor Hugo

·XIXe siècle. Sous le Consulat et l’Empire

·XVIIIe siècle. La pomme de terre n’est plus un aliment Ă  cochon

·Pour les mĂ©nagères gallo-romaines: des magasins Ă  rayons multiples

·1935. Un connaisseur anglais dans les vignobles de France

·1865. La pĂŞche ImpĂ©ratrice EugĂ©nie est servie au Petit Moulin Rouge

·1580. Henri III adopte la fourchette et... les fauteuils

·1845. Et voici le savoureux Savarin!

·1912. Le fameux poulet Archiduc du restaurant Durand

·1924. Rendons Ă  Cesare… sa salade Caesar

·1867. le tsar de toutes les Russies rĂ©clame du foie gras

·1955. L’OpĂ©ra, c’est du gâteau!

·1915. Une nouveautĂ© : le pyrex

·1867. Cette petite marmite a tout d’une grande!

·1785. A la table du roi, on sert des pommes de terre

·1647. Une nouveautĂ© : la salle Ă  manger

·An 100. Le garum des romains ? En voici la recette!

·1865. La gastronomie a fait la rĂ©putation de Charles Monselet

·1882. Les Glacières de Bruxelles, c’est un vrai progrès

Glossaire de la Rubrique Le Petit Journal

Tous les articles de la Rubrique Le Petit Journal




info@leguidedesconnaisseurs.com

info@leguidedesconnaisseurs.com
Le Guide des Connaisseurs © 16 octobre 2004
Tous droits réservés
Nos partenaires
Site Web réalisé par Mikael Kother (phpnuke©2003)